Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 246

  • Emma Cossse, la ministre du Logement, annonce la création de 3 000 places d'hébergement pour migrants

    emmanuelle_cossecyann_bohac-afp_2.jpg emma cosse.jpg

     

    Crise migratoire. Pour inciter les migrants à renoncer au passage en Angleterre, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé dans une interview au Monde la création de 3 000 places d'hébergement supplémentaires avant l'automne.

    L'année dernière, le gouvernement créait les centres d'accueil et d'orientation, des structures de transit vers la demande d'asile pour les migrants. L'objectif : convaincre ces clandestins de rester sur le sol français, à Calais et Vintimille, et de ne pas tenter la traversée de la Manche vers le Royaume-Uni. Dans un entretien au Monde, la ministre du Logement a annoncé son intention de créer 3 000 places supplémentaires dans ces structures.

    "Nous allons, avant la fin septembre, plus que doubler les capacités de ces centres de répit, en passant de 2000 à 5000 places" promet Emmanuelle Cosse. Elle en profite également pour annoncer la création à Calais d'un centre pour mineurs isolés de 72 places. L'Unicef avait tiré la sonnette d'alarme au mois de juin à propos de la situation de ces mineurs dans les "jungles" françaises, où ils vivent sous la menace de la prostitution et de la violence.

    NdB: Ces migrants, ils vont rester là toute leur vie?

  • Hérault : l'incendie est maîtrisé mais trois pompiers sont grièvement blessés

    6030613_gabian_1000x625.jpg Cazeneuve.jpg

     

    >Faits divers|10 août 2016, 19h45 | MAJ : 10 août 2016, 21h31|3

    Gabian (Hérault), mercredi. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve est venu «exprimer sa solidarité et son immense gratitude aux sapeurs-pompiers».

     
      
      

    Quatre pompiers ont été brûlés mercredi, dont trois grièvement, en luttant contre un violent incendie aux environs de Gabian, à environ 20 kilomètres au nord de Béziers (Hérault). Leur véhicule a été cerné par les flammes, a expliqué le lieutenant-colonel Yannick Rebillon, des pompiers de l'Hérault. Le feu a été maîtrisé dans la soirée.

     

    Le ministre Bernard Cazeneuve s'était rendu vers 19 heures au poste de commandement opérationnel mis en place à Gabian. «Sur l'ensemble de la façade méditerranéenne nous avons eu plusieurs feux de forêts, dans le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône», avait-il déclaré lors d'un bref point de presse. «La situation a été rendue difficile en raison de la météo, avec un fort vent et une sécheresse qui dure depuis plusieurs semaines», avait poursuivi le ministre. «Ici dans l'Hérault, 200 hectares ont brûlé».

     

    «Je suis venu exprimer ma solidarité et mon immense gratitude aux sapeurs-pompiers», avait ajouté le ministre. «Quatre d'entre eux ont été blessés, dont trois (se trouvent) en urgence absolue». Ils ont été hospitalisés à Montpellier.

      

    Trois cents hommes mobilisés

     

    L'incendie qui s'est déclaré vers 14 heures s'est propagé très vite «dans cette zone de chênes verts, en raison des vents violents, tramontane et mistral soufflant entre 50 et 70 km/h», selon le «Midi Libre». Quelque 300 hommes ont été mobilisés pour le maîtriser.

     

    Bernard Cazeneuve, qui a également exprimé sa solidarité aux habitants touchés par les incendies, a précisé que 1.200 sapeurs-pompiers sont mobilisés sur l'ensemble de la façade méridionale ainsi que l'ensemble des moyens aériens afin de lutter contre les incendies de forêts.

     

    Le ministre a quitté Gabian pour Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, où plusieurs quartiers ont été évacués en raison d'un incendie ayant parcouru un millier d'hectares.

    LE PARISIEN

     

    NdB: Plusieurs départs de feu simultanés: incendies criminels sans aucun doute. Quelques bidons d'essence déversés aux "bons endroits"...

     

  • EN DIRECT. Incendies : une «situation hors de contrôle» près de Marseille

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/bouches-du-rhone-et-herault-de-violents-incendies-en-cours-10-08-2016-6030201.php

    VIDEOS

    6030659_incendie-vitrolle-2_1000x625.jpg

  • Bouches-du- Rhône: les incendies menacent des sites industriels

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/08/10/01016-20160810ARTFIG00240-bouches-du-rhone-les-incendies-menacent-des-sites-industriels.php

    VIDEO ET PHOTOS

  • EN DIRECT. Bouches-du-Rhône : plus de 1000 hectares déjà partis en fumée

    6030201_endoyme_1000x625.jpg Incendie.jpg

    Nuage de fumée des incendies

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/bouches-du-rhone-et-herault-de-violents-incendies-en-cours-10-08-2016-6030201.php

  • Autriche : Un maire révolté par les agressions sexuelles commises par des migrants afghans

    754597.jpg Autriche.jpg

     

    16h15
     

    Un maire autrichien a déclaré que sa ville en avait assez des migrants afghans commettant des agressions sexuelles, certains habitants discutent même de la mise en place de patrouilles d’autodéfense.

    La Mairie de Moedling, au sud de la capitale autrichienne Vienne, a fait cette déclaration après l’agression d’une jeune fille par quatre hommes dans les toilettes d’un restaurant.

    Les médias locaux ont dit que personne n'est venu pour aider la jeune fille quand elle a pleuré à l’aide et que les auteurs, de jeunes demandeurs d’asile, ont pu fuir.

     

    DailyMail

  • Vu d’Algérie. burka et burkini, une provocation inutile en France

    452438femmesvoilc3a9esislamplages.jpg algérie.jpg

     

    23h26

    La réservation pour une journée d’un parc aquatique près de Marseille par une association afin de permettre aux femmes musulmanes de se baigner en burkini a soulevé plusieurs critiques. Pour le site Algérie Focus, les musulmans de France devraient respecter les règles du pays pour éviter des « crispations » envers les musulmans dans une période d’attentats islamistes.

    [...]

    Au regard de la loi, et s’agissant d’une affaire privée dans un espace privé, cette association, qui agit dans l’intérêt de ses adhérents musulmans, est tout à fait dans son droit tant qu’elle respecte les modalités contractuelles de la location et les règles morales et environnementales au sens le plus large et le plus légal du terme.

    Or voici que des responsables politiques, des élus et des associations sises en France crient au communautarisme et au mauvais signal envoyé par la communauté musulmane dans un climat de tensions exacerbées par une série d’événements tragiques commis par des assassins se réclamant de l’islam, avec une cruauté et une barbarie innommables.

     

    Sans être naïfs au point de ne pas deviner les arrière-pensées plus ou moins racistes des uns et des autres, ni leur propension à crier systématiquement au danger à la moindre initiative des associations musulmanes, nous ne pouvons nous abstenir de faire grief à ceux des musulmans qui persistent à se singulariser de la sorte, sachant bien que la société occidentale est arrivée à un tel niveau de crispation à l’égard des musulmans, compte tenu de l’actualité, que la moindre anicroche sera déformée dans le sens d’une plus grande marginalisation des musulmans. [...]

    Soyons justes. L’islam s’est distingué, par rapport aux autres religions, par son acceptation de l’autre et particulièrement par la cohabitation avec les autres religions monothéistes, non sans l’avoir conditionnée au paiement de la jizia [tribut ou impôt payé historiquement par les non-musulmans sujets d’un Etat musulman ; c’est le statut de dhimmi]. Les musulmans ont raison de tirer une fierté légitime de cette avancée historique. Mais sont-ils restés aussi cohérents ? Aussi réalistes ? Aussi clairvoyants ?

    Autres questions : les musulmans accepteraient-ils aujourd’hui de payer sans ciller un impôt équivalent à la jizia pour vivre hors de chez eux et avoir le statut de dhimmi [comme c’était le cas pour les non-musulmans] ? Pour faire le parallèle avec le Speedwater Park, autoriseraient-ils les étrangers vivant chez eux à privatiser des plages pour leurs amateurs de nudisme et des salons pour leurs soirées libertines ? [...]

    Courrier international

    Merci à YOYOFAAA

  • Menton (06) : 300 migrants franchissent la frontière (Màj: « des personnes dangereuses parmi ces migrants » selon le maire)

     

    19h38

    09/08/2016

    Jean-Claude Guibal, député-maire Les Républicains de Menton, était sur RMC ce mardi. Il constate une arrivée de plus en plus massive de migrants, et a décidé de tirer la sonnette d’alarme.

     

    « Depuis 12 mois, sont arrivés en Italie entre 80.000 et 100.000 migrants venus de Libye, qui sont massés le long de la frontière française », explique-t-il. « Pour la première fois, depuis des années, la frontière a cédé: 200 migrants se sont précipités et l’ont enfoncée. »

    06/08/2016

    Migrants à Menton: Bernard Cazeneuve évoque une « tentative » de franchissement de la frontière.

    Le ministre de l’Intérieur a salué ce vendredi soir l’efficacité des forces de l’ordre ayant permis de mettre « fin sans délai » à la « tentative de franchissement de la frontière ». La préfecture des Alpes-Maritimes faisait encore état d’une cinquantaine de personnes « en cours d’interpellation ». (…)

    Une heure avant, la préfecture des Alpes-Maritimes faisait clairement état d’un réel franchissement de la frontière franco-italienne par environ 200 étrangers en situation irrégulière, en fin d’après-midi vendredi. (…)

    Source

  • Deux députés LR en Israël afin de "trouver des solutions contre le terrorisme"

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Deux-deputes-LR-en-Israel-afin-de-trouver-des-solutions-contre-le-terrorisme-40830.html

    arton40830-37147.png

  • Poutine et Erdogan font cause commune

    XVM0989f0c0-5e3e-11e6-8cb9-cb8df8dae1f2.jpg Erdogan Poutine.jpg

     

    • Par Emmanuel Grynszpan
    • Mis à jour
    • Publié
     

    Recep Tayyip Erdogan en compagnie de Vladimir Poutine, lundi, à Saint Petersbourg. Crédits photo : SPUTNIK/REUTERS

    Les deux présidents ont prôné mardi le rétablissement des relations économiques et évoqué le dossier syrien.

    Vladimir Poutine rouvre les vannes du tourisme russe vers la Turquie en tablant que le gaz suivra. Il a promis une levée prochaine de l'embargo sur les fruits et légumes turcs, posé en novembre dernier. «La priorité est de revenir au niveau de partenariat bilatéral d'avant la crise», a résumé le président russe à l'issue de la rencontre. La destruction en vol d'un bombardier russe Su-24 le 24 novembre 2015 par des chasseurs turcs à la frontière syrienne n'est plus qu'un mauvais souvenir.

    La rencontre mardi entre Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg consacre le rapide réchauffement des relations entre Ankara et Moscou. Les deux pays ont en commun des relations de plus en plus froides avec le camp occidental et leurs économies fragilisées ont grandement besoin de briser l'isolement créé par les tensions diplomatiques.

    Erdogan est arrivé avec une heure de retard au palais Konstantinov de Saint-Pétersbourg, où l'attendait son hôte. La télévision russe a montré pendant deux minutes un Vladimir Poutine à la mine fermée, attendant debout et seul son homologue turc dans la salle des négociations. Après une poignée de main, ils se sont brièvement exprimés devant la presse. Erdogan a mis en avant l'importance des deux pays: «Notre coopération apportera une grande contribution à la résolution de nombreux problèmes de la région.»

    Un tête-à-tête de deux heures

    Sur une note plus personnelle, il a loué la célérité de Vladimir Poutine: «Votre appel immédiatement après le coup d'État du 15 juillet m'a beaucoup réjoui, ainsi que mes collègues et la population.» Poutine a acquiescé, soulignant avoir été «l'un des premiers à appeler le président (Erdogan) pour lui offrir des mots de soutien.» Un geste présenté par Ankara comme contrastant avec la froideur supposée des dirigeants occidentaux. Les deux présidents ont rapidement congédié la presse pour démarrer un tête-à-tête de deux heures. Auquel ont succédé deux heures de pourparlers en format élargi.

    La composition des deux délégations reflète la nature des rapports bilatéraux. Côté turc, figuraient cinq ministres (Affaires étrangères, Économie, Énergie, Agriculture, Transports) et le secrétaire d'État pour l'Industrie de défense, Ismail Demir. Côté russe, trois ministres étaient présents (Affaires étrangères, Transports et Énergie), ainsi que le représentant spécial du président pour le règlement du conflit en Syrie, Alexandre Lavrentiev, et le patron de Gazprom, Alexeï Miller.

    Avant même la rencontre, le Kremlin prévenait qu'aucune signature n'était prévue à l'issue du sommet. Lors de la conférence de presse, les deux chefs d'État ont confirmé ce que les experts annonçaient: une normalisation progressive des liens commerciaux. Vladimir Poutine a promis d'autoriser «très prochainement» les liaisons charters aériennes permettant à des millions de Russes de se détendre sur la Riviera turque, une contribution notable à l'économie turque. L'embargo sur les produits alimentaires turcs sera «levé avant la fin de l'année», a indiqué le président russe. De son côté, Recep Tayyip Erdogan a réitéré l'intérêt de son pays pour le gazoduc Turkish Stream de Gazprom. Un projet aux contours encore imprécis auquel le Kremlin tient beaucoup. La Turquie est le deuxième client étranger de Gazprom après l'Allemagne. Mais Turkish Stream doit aussi et surtout permettre d'étendre son étreinte gazière sur le sud de l'Europe. Autre pierre angulaire des relations bilatérales, le projet de centrale nucléaire Akkuyu est dégelé. Le président turc envisage d'offrir un «statut d'investissement stratégique» à la centrale, dont la construction et le financement seront assumés par le groupe d'État russe Rosatom.

    Très attendus sur le dossier syrien, les deux chefs d'État ont préféré remettre à plus tard la divulgation des résultats de leurs pourparlers. La presse russe a signalé que les contacts entre les armées russe et turque ont repris, avec pour objectif de mettre au point un mécanisme permettant d'éviter de futurs incidents en Syrie. D'où la présence à Saint-Pétersbourg du patron du renseignement turc, Hakan Fidan, qu'on dit fragilisé par le coup d'État raté. Il s'est entretenu avec le chef d'état-major russe, Valeri Guerassimov. La présence du secrétaire d'État pour l'Industrie de défense, Ismail Demir, est plus surprenante. Ruslan Pukhov, directeur du Centre d'analyse des stratégies et des technologies, émet l'hypothèse que la Turquie, bien qu'elle soit membre de l'Otan, s'intéresse à des technologies militaires russes. «Erdogan crée une armée parallèle, une sorte de garde présidentielle, qu'il a besoin d'équiper. En outre, il est atteint d'une océanomania: il veut faire de son pays une grande puissance maritime. La question est de savoir ce que Moscou est prêt à lui vendre.»


    La Turquie avertit Washington sur le refus d'extrader Gülen

    Ankara a averti mardi Washington, par la voix de son ministre de la Justice, de ne pas sacrifier les relations bilatérales en raison du «terroriste» Fethullah Gülen, à l'origine, selon les Turcs, du putsch avorté du 15 juillet. «Si Gülen n'est pas extradé, les États-Unis sacrifieront les relations (bilatérales) à cause de ce terroriste», a déclaré Bekir Bozdag à l'agence de presse progouvernementale Anadolu, soulignant que le sentiment antiaméricain au sein de la population turque avait atteint un pic en raison de ce différend entre les deux alliés de l'Otan. «Il appartient à la partie américaine d'empêcher que ce sentiment se transforme en haine», a dit le ministre. Le putsch raté, qu'Ankara accuse le prédicateur exilé aux États-Unis d'avoir ourdi, a aussitôt envenimé les relations turco-américaines. Un ministre turc n'avait pas hésité à affirmer que «les États-Unis sont derrière la tentative de coup», tandis qu'un ancien chef d'état-major accusait la CIA d'avoir été à la manœuvre.

  • « Oh Allah, anéantis les chrétiens haïssables. Oh Allah, tue-les tous. N’en épargne aucun »!

    http://www.delitdimages.org/oh-allah-aneantis-chretiens-haissables-oh-allah-tue-nen-epargne/

    video

    NdB: le jeune homme est le fils de l'imam de Verviers (Belgique)

     

  • David Duke, le premier candidat soralien/dieudonniste des États-Unis

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/08-08-2016/david-duke-le-premier-candidat-soraliendieudonniste-des-etats-unis/

    + VIDEO

  • Julian Assange : "Hillary Clinton a encouragé la vente d'armes à l'EI"

    Ajoutée le 3 août 2016

    Sur la chaine Democracy Now, le fondateur de Wikileaks, Julian Assange révèle que les emails d'Hillary Clinton diffusés sur son portail https://wikileaks.org/, montrent que la candidate à la Maison Blanche a encouragé la vente d'armes aux djihadistes en Syrie.

     

  • Après les attentats, les touristes étrangers fuient la France

     

    18h39

    Au cours des six premiers mois de l’année, les nuitées de touristes étrangers en France ont enregistré une baisse de 10 % en moyenne.

    Paris, Châteaux de la Loire, fêtes de Bayonne : de nombreux lieux et manifestations emblématiques du territoire français subissent une forte baisse de fréquentation après les attentats. Au cours des six premiers mois de l’année, les nuitées de touristes étrangers en France ont baissé en moyenne de 10 % en raison des craintes suscitées par les attentats, a révélé le secrétaire d’État chargé de la Promotion du tourisme, Matthias Fekl, dans une interview au Journal du dimanche.

    À Paris, la fréquentation hôtelière a chuté de 9,8 points à 78,1 % en juillet par rapport à l’année dernière, d’après les chiffres de l’Observatoire économique du tourisme parisien. Les plus fortes baisses concernent la clientèle internationale, dite « long-courrier », plus sensible aux questions de sécurité que les touristes français. Dans la capitale, les réservations aériennes des touristes américains, première clientèle touristique étrangère, ont ainsi connu une baisse de 19,2 % entre le 25 et le 31 juillet, alors qu’elles étaient en progression de 14 % entre le 27 et le 3 juillet, d’après les chiffres du service ForwardKeys. [...]

    Le Point

  • Stéphane Ravier vient de twitter:

    Capture.PNG Burkini.PNG

  • Gilbert Collard: la France n’a plus de moyen de contrôler ses frontières qui n’existent plus

     

    France
    URL courte
    Crise migratoire (833)
    4634140

    Le député RBM-FN du Gard et secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, Gilbert Collard, a commenté pour Sputnik l'intrusion de quelque 200 migrants aidés par l’association No borders à Menton depuis la ville italienne de Vintimille.

    Vendredi quelque 200 migrants aidés par l’association No borders ont traversé sans obstacles la frontière italo-française et se sont retrouvés à Menton. Les migrants ont ensuite été arrêtés par la police française qui les a remis à l’Italie, dont la ville de Vintimille abrite toujours un millier de migrants. 

    "C’est la preuve que nous n’avons aucune capacité à endiguer le flot de ce qu’on appelle les migrants: migrants à l’intérieur desquels se trouvent aussi des membres maudits de l’Etat islamique", s'est indigné dans un entretien avec Sputnik le député RBM-FN du Gard, Gilbert Collard. 

    Et d'ajouter que 200 "migrants" entraient en France dans une ville fleurie qui s’appelle Menton et réussissaient à divaguer dans la ville comme ils voulaient

    "C’est la preuve qu’on n’a plus aucun moyen de contrôler nos frontières qui n’existent plus", a relevé l'interlocuteur de l'agence. 

    Selon M.Collard, il s'agit d'une invasion pure et simple.

    "Comment ça s’appelle quand des gens à l’égard desquels on peut avoir des sentiments de respect quand ils sont convenables, comment ça s’appelle quand des étrangers entrent massivement en force dans un pays? Ça s’appelle une invasion", a poursuivi le député.

    Selon ce dernier, l’espace Schengen aurait dû être aboli depuis longtemps. 

    M.Collard signale que déjà depuis longtemps, le gouvernement français a été informé par l'Otan et même par le groupe djihadiste Etat islamique (Daech) que parmi les migrants il y aurait des terroristes. 

    "Comment le pouvoir peut à ce point abandonner la sécurité des siens", s'est-il indigné.

    SPUTNIK

  • Magdebourg (All) : un homme armé d’un couteau blesse plusieurs personnes

     

    23h05

    Un homme armé d’un couteau aurait blessé au moins cinq personnes à Magdebourg, dans l’Ouest de l’Allemagne, notamment une femme de 64 ans gravement blessée selon le journal allemand Rheinische Post. Le suspect est en fuite.

    Les forces de police sont mobilisées pour retrouver le coupable, mais les autorités ont déclaré que les recherches seraient suspendues dans la nuit et reprendraient demain matin. Les motivations de l’assaillant sont pour l’instant inconnues.

  • L'étrange histoire de Timothé Fournier: mort en héros à Nice, il n'existe pas !

    cette-fausse-victime-etait-sensee-avoir-sauve-sa-femme-du_2041025_667x333.jpg Nice TF.jpg

    http://www.midilibre.fr/2016/07/27/timothe-fournier-heros-mort-a-nice-n-existe-pas,1372009.php

    Lire!

     

     

  • Marine Le Pen profite de la Journée du chat pour communiquer

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2016/08/08/25003-20160808ARTFIG00107-marine-le-pen-profite-de-la-journee-du-chat-pour-communiquer.php

    XVM2178d0d4-5d4e-11e6-a9a0-a0d14a6aabfb.jpg

    Capture.PNG Marine chats.PNG