Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2012

Melting pot

Commentaires

La ressemblance avec le singe est nettement plus visble a mesure que le decalage augmente...
Pauvres blancs que nous sommes..Quel filtre nous a-t-on fait boire?

Écrit par : Nelly | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Très belle et très exacte illustration de notre société !

Écrit par : abad | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Plus on descend dans le dessin, plus ceux de la colonne de gauche ont des gestuelles de chimpanzés !
Mais ce doit être une interprétation de mon mauvais esprit sans doute ! :-)

Écrit par : dirk | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk: ils dansent de joie! °)°

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

La gestuelle est en effet intéressante à examiner...

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Gestuelle qui exprime comment notre belle civilisation va se terminer. La planette des singes est finalement un film prophetique. Mais je prefere tout de meme les singes, les vrais.

Écrit par : candide | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les deux derniers blancs ont une posture curieuse: on dirait qu'ils sont pendus, sans que la corde soit visible.

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Nelly: l'homme blanc porte en lui par son intelligence, sa sensibilité au monde, son esprit de découverte, ses facultés d'invention, sa spiritualité et son éthique, les germes de sa décadence. C'est le revers de la médaille.

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

c,est le fardeau de l,homme blanc!!
salutations.

Écrit par : parvus | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

C'est pourtant vrai Gaelle, que la sensibilite c'est aussi une faiblesse.

Écrit par : Nelly | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Nelly, la sensibilité est une force quand elle ne tourne pas à la sensiblerie ni au compassionnel qui désarme face à l'ennemi.

Vous êtes sensible à la beauté du monde, du soleil, des étoiles, de la mer, de la nature en général : voilà ce que je voulais dire.
A Lascaux, à la Grotte Chauvet, nos lointains ancêtres étaient sensibles à la beauté des animaux, et l'on voit les merveilles que cela a données !

Écrit par : Gaëlle Mann | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.