Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2015

Un oiseau en hiver

Capture.PNG

Un petit oiseau se protège du froid dans le village de Marsden (nord de l'Angleterre)

 

(merci à Catherine)

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le patron d’Hyper Cacher aurait cédé son entreprise "un jour avant l’attaque"

 

INFO PANAMZA. Un quotidien américain rapporte incidemment un fait troublant : Michel Emsalem, président-fondateur et actionnaire unique du groupe Hyper Cacher, avait cédé sa participation la veille de l’attentat. Huit mois plus tôt, il avait également installé sa famille à New York pour la « sécuriser ».

Étrange désinvolture de la presse traditionnelle de l’Hexagone : son magasin était au coeur de l’actualité nationale du 9 janvier mais aucun journaliste issu des grandes rédactions n’est allé s’enquérir de sa réaction face aux évènements du jour. [...]

Créé en 1992, le groupe Hyper Cacher dispose d’un magasin à Vincennes depuis 2010. Fondateur et président du groupe ainsi que de ses filiales : Michel Edmond Mimoun Emsalem, né le 18 janvier 1965. Notons que l’homme est également à la tête de la société financière Emsalem, créee en 1982 et disposant d’un capital de 2,5 millions d’euros.

Le 21 janvier, au lendemain de la visite parisienne du maire de New York, un quotidien américain – le New York Post – a rapporté une information singulière :

« Le PDG du magasin cacher a envoyé sa famille à New York en réaction à l’antisémitisme dans Paris. »

Les journalistes du tabloïd ont été visiblement les seuls à vouloir recueillir le témoignage de Michel Emsalem et de son épouse. Le patron d’Hyper Cacher affirme ainsi que ses filles, installées – avec leur mère – à New York depuis avril 2014, sont « beaucoup plus en sécurité ». L’homme – qui prétend songer à rejoindre bientôt sa famille – a déclaré également « avoir, par coïncidence, cédé sa participation dans Hyper Cacher un jour avant l’attaque ».

Lire la suite de l’article sur panamza.com

 

E&R

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pour plus de la mùoitié des Français, le FN est un parti comme les autres

4492759_le-pen-new_545x460_autocrop.jpg

 

Selon un sondage, 56% des Français considèrent que le parti de Marine Le Pen devrait être considéré comme un parti comme les autres.

30 Janv. 2015, 18h48 | MAJ : 30 Janv. 2015, 20h06

0
 
 
 
 
réagir
74
                                                     ILLUSTRATION. Paris, le 9 janvier 2015. Marine Le Pen reçue à l'Elysée, par François Hollande, pour évoquer l'attentat contre Charlie Hebdo. (LP/Olivier Corsan.)

Le FN «n'est pas un parti comme les autres.» Contrairement à ce qu'affirmait jeudi le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui a boycotté mardi la remise des prix politiques du Trombinoscope qui a attribué le prix «de l'élu local de l'année» au frontiste Steeve Briois, une  majorité de Français, (56%) considèrent que le parti de Marine Le Pen devrait être considéré comme un parti comme les autres, à en croire un sondage Odoxa publié ce vendredi et réalisé pour CQFD et iTELE*.

 


 Dans cette enquête, 78% chez les sympathisants de droite et 28% chez ceux de gauche jugent que le FN «devrait être à présent considéré comme un parti comme les autres», 41% pensent l'inverse et 3% ne se prononcent pas.

Si le FN s'est imposé dans le paysage politique, les Français, en majorité, lui donne moins de crédit pour diriger le pays. Seulement 28% estiment que le FN est «en capacité» de gouverner la France (48% chez les sympathisants de droite, 11% chez ceux de gauche), 71% ne l'en jugent pas capable et 1% ne se prononce pas.

*Ce sondage a été réalisé par internet, les 29 et 30 janvier, sur un échantillon de 1.008 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Le Parisien

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

30/01/2015

Explosion des ventes de Corans dans les librairies, des imams s’inquiètent : « il y a des textes violents » qui peuvent être mal interprétés et « conduire à des dérives »

 

coran2.gif

 

 

Dans le contexte post-attentats, les ventes de Corans explosent dans les librairies. A Montpellier, Le Grain des mots vend habituellement un Coran par mois. Désormais, quatre de ces livres religieux partent chaque semaine. Même constat à Paris dans une librairie chrétienne. Mais certains religieux émettent des réserves sur cet engouement soudain. Selon l’imam de Montpellier, la démarche peut être à double tranchant : « il y a des textes violents » qui peuvent être mal interprétés et « conduire à des dérives », a déclaré le religieux…

NDF

23:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Délinquance : un nombre record d'agressions en 2014, tous les types de violence augmentent

 

Le Figaro a décortiqué les chiffres de l'Observatoire de la délinquance et des réponses pénales. Bien que les résultats s'améliorent dans la lutte contre les cambriolages de résidences principales, le bilan 2014 des crimes et délits est plus que mitigé. Quasiment tous les types de violences augmentent, tandis que les agressions sexuelles explosent.
 
 

23:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pourquoi s'installer à Miami ?

miami_skyline.jpg

Les 22 raisons à découvrir pour une autre façon d'envisager l'avenir !

 

A l’heure où beaucoup de français, et tout particulièrement ceux issus de la Communauté juive, s’interrogent sur leur avenir en France, au point de quitter leurs acquis, leurs racines et leurs proches, Israël revient régulièrement dans les esprits de ceux qui sont en quête de sécurité et d’une nouvelle vie sur la Terre des juifs.

Aussi beau, noble et heureux soit le chemin de l’Alyah dans notre beau pays d’Israël, beaucoup de français juifs recherchent pour autant une autre option.
Car en dépit des efforts et des aides considérables dont Israël fait bénéficier les olim, beaucoup n’ignorent pas le choc qui peut les attendre là-bas, dans une vie totalement différente de celle en France et une langue peu parlée couramment dans l’Hexagone. S’installer, vivre, travailler et s’intégrer en Israël n’est pas toujours facile, ni d’ailleurs toujours réussi.

Un article récent paru dans Alliance en témoignait encore : http://www1.alliancefr.com/actualites/lalyah-est-elle-faite-pour-tout-le-monde-6014474

Parmi les autres lieux envisagés pour un nouveau départ, les Etats-Unis figurent évidemment en haut de la liste ; avec plus de 6.500.000 juifs, les Etats-Unis sont la 2nde terre d’accueil des juifs du Monde, bien devant l’Europe (1.100.000 juifs recensés).

New-York (2ème), Los Angeles (5ème) et Miami (6ème) figurent parmi les villes au Monde comprenant les plus fortes communautés juives, aux côtés de Tel-Aviv (1er), Haïfa (3ème) et Jérusalem (4ème). (Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Jewish_population_by_urban_areas#cite_note-29)

Par ses nombreuses qualités évidentes, sa position géographique sur la côte Est des Etats-Unis qui l’éloigne moins de l’Europe que la côte Ouest (6 heures de décalage horaire contre 9 heures pour Los Angeles), son climat exceptionnel mais surtout sa très forte communauté juive, Miami recueille une grande partie des suffrages.

Car c’est près de 550.000 juifs qui vivent à Miami et ses environs, soit plus que le nombre total de juifs en France (460.000, dont 290.000 à Paris). A elle seule, Miami compte plus de 70 synagogues (86 en France) et au moins une centaine de lieux où trouver des produits cashers.

Des villes entières à côté de Miami (Aventura, Boca Raton, etc) sont habitées par des juifs de tous horizons (français bien sûr mais aussi d'Amérique du Nord, d’Europe et d’Amérique du Sud).

Preuve que le judaïsme imprègne en profondeur cette région, il n’existe pas un sapin de Noël qui ne soit pas accompagné à ses côtés d’une Menorah, dans les lieux publics mais aussi nombre de lieux privés comme les centres commerciaux, les magasins, les salles de sport ou les halls d’immeubles par exemple.

Bien plus encore, Miami offre un cadre de vie exceptionnel, à travers le panorama de sa ville (classé 3ème plus beau des Etats-Unis après New-York et Chicago), ses différents quartiers, son climat (une température moyenne de 23°C), ses palmiers, sa verdure, ses plages fantastiques face aux Bahamas et l’Océan Atlantique, et sa nature omniprésente. Pensez, Miami est la seule ville des Etats-Unis entourée de deux parcs nationaux, les Everglades National Park à l’ouest, et le Biscayne National Park à l’Est.

Ce n’est pas pour rien que Miami est l’une des destinations touristiques phares dans le monde.

Mais encore et surtout, Miami est la 5ème plus importante ville des Etats-Unis en terme économique. Une ville hyper active, dont les activités génèrent à elles seules $257 milliards de chiffre d’affaires dans les domaines des affaires, de la finance, du commerce, de la technologie, des médias, des loisirs, des arts et de l’import/export.

Miami accueille plus de 1.400 sociétés multinationales (dont par exempleAIG, Accor, American Airlines, Burger King, Canon, Cisco, Disney, Exxon,FedEx,Kraft Foods,LEO Pharma Americas, Microsoft,Yahoo,Oracle,SBC Communications,Sony,Symantec,Visa International, Wal-Mart, etc) et son taux de chômage est de l’ordre de 5%, en baisse.

Miami a notamment la plus grande concentration de banques internationales des Etats-Unis, le 3ème aéroport des Etats-Unis, le 1er port au monde pour les croisières et l’un des ports majeurs pour le fret, avec un transit annuel de 9 millions de tonnes de cargaison vers près de 240 destinations différentes.

Et pour finir de combattre les « mauvaises » idées reçues sur Miami, d’une ville qui lézarde et se complait dans les activités nocturnes malsaines, vous y trouverez non seulement des possibilités infinies de pratiquer tout type de sport mais vous aurez surtout d’innombrables occasions d’assister à des concerts, des représentations, des expositions artistiques ou de peinture, à travers les nombreux théâtres, musés et autres lieux de représentation (Art Basel notamment) de Miami. Par exemple, la salle de spectacle Adrienne Arsht Center for the Performing Acts à Miami est la seconde plus grande salle de représentation artistique aux Etats-Unis, juste après le Lincoln Center à New York.

Pour ceux qui auraient encore des doutes sur les qualités intrinsèques immenses de Miami, sachez qu’en matière d’Education et de Santé, Miami n’a absolument rien à envier aux plus grandes capitales du monde. Miami est le 4ème plus grand district scolaire des Etats-Unis et se compose d’Ecoles et d’Universités réputées et très bien classées tant au niveau national qu’international, tandis que ses hôpitaux sont parmi les meilleurs des Etats-Unis dans différentes spécialités.

Quant à la fiscalité, eh bien Miami arrive là encore en tête, au titre d’un régime fiscal parmi les plus avantageux de tous les Etats-Unis, au point où bon nombre de new-yorkais notamment (le régime fiscal à New-York est assez lourd) migrent pour cette raison en Floride.

Car en Floride, il n’existe pas d’impôt étatique sur le revenu ! En d’autres termes, alors que dans la plupart des 50 Etats américains il est appliqué un impôt sur le revenu à la fois fédéral (du gouvernement fédéral américain) et de l’Etat concerné (par exemple New York, Californie, Géorgie, etc), en Floride seul l’impôt sur le revenu fédéral est appliqué, ce qui en fait l’un des Etats les plus attractifs fiscalement. Et mieux encore, l’Etat de Floride prohibe, dans sa Constitution, la création d’un tel impôt ! Il existe bien d’autres attraits fiscaux mais il serait trop long ici de les énumérer.

Par ailleurs, il existe une Convention fiscale entre la France et les Etats-Unis qui évite notamment la double imposition en cas de résidence fiscale aux Etats-Unis par exemple.

Enfin, et pour conclure, il est difficile d’évoquer Miami sans parler de l’immobilier. Et pour cause : près de 23% des transactions immobilières aux Etats-Unis se font en Floride et pour l’essentiel dans la région de Miami.

La raison de cette attraction est multiple mais simple : des produits de bonne qualité, neufs ou récents, bien placés, souvent sur la mer ou proche, à des prix en moyenne autour de 3.000 € à 5.000 € le m², soit des niveaux encore inférieurs à des grandes villes de province en France comme Marseille, Bordeaux, Toulouse par exemple, et 2 à 3 fois en dessous des prix de Paris.

Pour toutes ces raisons, Miami est une destination qui compte et qui devrait, à notre sens, figurer dans les premiers choix pour ceux qui envisagent un nouveau départ, une nouvelle vie, dans une société où certains retrouveront vite leurs repères et des opportunités à saisir, sans barrière de la langue, et loin des atmosphères de haine et de réminiscence des heures les plus sombres de notre Histoire contemporaine.

HM

Alliance

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - Charles Demouge (UMP) : "Ce sont les bons petits blonds qui m'emmerdent"

 Maintenant voilà le racisme anti-blond !

(merci à Dirk)

20:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Histoire. Le 30 janvier 1933

mqdefault.jpg

 

Adolf Hitler devient Chancelier du Reich - 30 janvier 1933 - Pathé-Journal

 

 

20:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Malgré le soutien du maire, les habitants de Blaye (Gironde) ne veulent pas de mosquée

lepresident-badredine-mechal-le-fondateur-de-l-association_2432925_800x400.jpg

 

30/01/2015 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
Le 8 janvier dernier, à l’occasion du rassemblement en souvenir des victimes de Charlie Hebdo, Denis Baldès, le maire de Blaye (commune de Gironde située à 60 kilomètres de Bordeaux), avait annoncé son soutien « au projet de mosquée ».

L’ancien communiste reconnaissait pourtant dans la foulée « le rapport difficile que les musulmans peuvent vivre avec leurs voisins ». Le journal Sud-Ouest apporte hier matin quelques précisions : « C’est la troisième fois que l’association des musulmans de Blaye tentent d’acheter un terrain pour construire une nouvelle mosquée. Et à chaque fois, c’est le même scénario. Le voisinage fait pression sur les propriétaires pour faire capoter la vente ».

En effet, les musulmans de Blaye souhaitaient acheter un terrain rue Taillasson, mais les riverains ont immédiatement lancé une pétition qui a fait échouer le projet.

Cette commune de près de 5000 habitants est devenue une place forte du Front national. Aux dernières élections européennes, Louis Aliot terminait en tête, plus de 7 points devant le candidat socialiste. Aux élections départementales, le parti de Marine Le Pen sera représenté par Pierre Dinet, candidat sur le canton depuis 1999 et par ailleurs à la tête du « Comité Anti-Mosquée de Blaye ».

19:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Discours de Jean-Marie Le Pen à Tarascon - 11 janvier 2015

Blog de Stéphane RAVIER

18:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n° 390

Chapeau !

17:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Tweets de Jean-Marie Le Pen

Capture.PNG JMLP.PNG

17:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Les étranges jugements de Manuel Valls...

sans-titre.png

Cette étrange déclaration (à mettre en lien avec cet article) suscite quelques questions (liste non – exhaustive) :

  • Tous égaux devant la République, ou bien certains sont-ils plus égaux que d’autres ?
  • N’est-il pas paradoxal de reconnaître officiellement des catégories de citoyens en France au risque de développer encore un peu plus le communautarisme, alors qu’on ne cesse de réclamer à tort et à travers l’unité nationale derrière les « valeurs de la République » et d’exiger que la religion soit reléguée dans la sphère privée ?
  • Quels sont les critères retenus par Monsieur Valls qui lui permettent d’établir une échelle de valeur entre les citoyens de ce pays ? Des critères religieux ?
  • Etablit-il de ce fait un classement qualitatif des religions en France ?
  • Et du reste, comment Monsieur Valls sait-il qui est juif, qui est chrétien ? Fait-il établir des fiches, comme ses illustres prédécesseurs ?

Source: Le Salon Beige

ALTERMEDIA

 

17:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Florian Philippot sur I>TELE

16:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

VAN GOGH

Vincent_Van_Gogh_0020.jpg

00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

29/01/2015

CC.D. FRIEDRICH

Caspar_David_Friedrich_(Umkreis)_-_Romantische_Küstenlandschaft.jpg

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La haine monte…mais d’où vient-elle ? Par Bruno Gollnisch

27 janvier 2015

société métissée

Lundi soir à Cracovie (Pologne), le cinéaste engagé Steven Spielberg et créateur de la Fondation de la Shoah, aux côtés du président du Congrès juif mondial Ronald S. Lauder, a fustigé « les efforts qui montent pour bannir les Juifs d’Europe ». Le même jour à Prague (Tchéquie), le président du Congrès juif européen, Moshe Kantor, estimait que « la communauté juive d’Europe est très proche d’un nouvel exode ». Selon des statistiques qui viennent d’être divulguées par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), le nombre d’actes antisémites aurait doublé (+101%) en 2014 par rapport à 2013 (851 actes antisémites répertoriés l’année dernière, contre 423 l’année précédente). Le nombre d’actes avec actes de violences  physiques serait ainsi passé de 105 en 2013 à 241 en 2014, soit une augmentation de 130%.Un climat anxiogène, que l’attentat sanglant commis par l’islamo-délinquant Coulibaly contre l’hypermarché casher de la Porte de Vincennes ne fait que renforcer. Les antisémites s’en réjouissent peut être mais cela fait aussi les «affaires» de Benjamin Netanyahou et de l’Etat israélien: plus de 7000 juifs ont quitté la France en 2014 pour faire leur  Alyah (« montée ») vers l’Etat hébreu.

 Le gouvernement israélien a d’ailleurs annoncé officiellement que, pour la première fois, la France fournit le plus gros effectif, à l’échelle de la planète,  devant les Etats-Unis et la Russie, de l’émigration vers Israël. L’Agence juive prévoit que ce sont 10 000 juifs venus de France qui s’installeront en Israël en 2015. Une force d’appoint non négligeable dans le combat démographique, la guerre des ventres qui opposent aussi Israéliens et Palestiniens…

 Selon le Crif, « cette tendance confirme bien malheureusement la persistance, voir le renforcement des préjugés antisémites en France, parfois leur radicalité croissante qui fait qu’on passe de l’insulte à la violence, de la violence au terrorisme ».

 Certes, tout aussi controversé que le Crif de Roger Cukierman, Abdallah Zekri, Président de l’Observatoire National contre l’Islamophobie, dénombrait de son côté, depuis les attentats des 7 et 9 janvier derniers, 116 actes anti-musulmans , dont 28 actions contre les lieux de culte et 88 menaces,  soit une hausse de 110 % par rapport à janvier 2014.

 Ce qui est cependant certain, et il faudrait être bien aveugle ou partial pour le nier, c’est que le vivre-ensemble est de plus en plus (particulièrement)  problématique, entre les communautés juives et musulmanes sur notre sol, dans les zones où les populations  maghrébines, musulmanes, sont majoritaires.

Le phénomène n’est pas si nouveau mais il s’est accentué. Cela a entraîné le départ de très nombreuses familles juives des banlieues plurielles,  trajectoire qui est aussi suivie par  des familles de gaulois, d’européens,  voire d’immigrés, chassées de certains territoires perdus de la République par la violence, la tiers-mondisation de leur environnement, ou une manière de vivre qui n’est pas la leur…C’est cela la réalité de cet apartheid dont Manuel Valls impute la responsabilité aux méchants Français…

 Il est tout aussi évident que ce sont dans les établissements scolaires babélisés que l’enseignement de l’histoire officielle s’avère le plus difficile. Cela est vrai notamment pour l’histoire des religions, et donc de la foi mahométane, de certains épisodes de notre histoire conflictuelle avec l’islam, de la colonisation, ou encore  celle de la seconde guerre mondiale et de la Shoah. Cette dernière est  assimilée à de la propagande sioniste par des jeunes arabo-musulmans, chez qui les idées révisionnistes circulent assez largement et rencontrent un véritable écho.

 Le site du quotidien  La Croix en faisait état hier, «un certain nombre de professeurs doivent, depuis des années, faire face à des contestations ou à des provocations à connotation antisémite quand ils abordent cette partie du programme (le dernier conflit mondial, NDLR) ». « Le président de la République  avait promis, le 21 janvier, qu’à l’école,  aucun incident  ne serait laissé  sans suite»  et « Najat Vallaud-Belkacem souhaite des sanctions, des suites éducatives  en cas de perturbation de l’enseignement de la Shoah. Mais, poursuit-elle, la fermeté ne saurait suffire (…), le fait d’avoir inscrit l’holocauste dans les programmes n’a pas toujours permis de vaincre ce que la ministre appelle  le relativisme et la perte de repères  observés chez un certain nombre d’élèves. Beaucoup d’élèves ne sont pas perméables à ces enseignements,  s’inquiète Najat Vallaud-Belkacem. Le défi (…) est  d’éveiller leur humanité, résume-t-elle » car  « enseigner la Shoah est  une responsabilité qui augmente au fur et à mesure que les voix des témoins disparaissent… ».

 Dans ce contexte, François Hollande est aujourd’hui avec les présidents allemand Joachim Gauck et ukrainien Petro Porochenko,  le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, ou encore les familles royales belge et néerlandaise, à Auschwitz (Pologne) dans la cadre de la commémoration du 70ème anniversaire de sa  libération par l’Armée rouge. Le président Vladimir Poutine, n’a pas été officiellement invité c’est pourquoi la Russie est représentée par le chef de l’administration présidentielle Sergueï Ivanov.

M. Hollande l’a répété ces dernières heures, il entend profiter du climat pour brider un peu plus la liberté d’expression de tous les Français, en renforçant les sanctions contre le racisme et l’antisémitisme (dont les définitions ambiguës laissent souvent place à l’arbitraire) et étendre leur champ d’application.

 Un vœu qui s’inscrit dans le cadre des trois propositions formulées par le ministre de la Justice Christiane Taubira mi- janvier. D’abord la possibilité de bloquer de sites internet que l’on accuserait de propager une  « haine raciste ou antisémite ». Haine à laquelle  pourraient être assimilées demain,  par quelques zélés serviteurs de l’idéologie dominante, toutes contestations de l’immigration invasion, de la société plurielle, ou toute critique du « sionisme » ?

 Ensuite, la généralisation de la circonstance aggravante de racisme « comme les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, le harcèlement moral, la séquestration, la traite des êtres humains, le bizutage, l’atteinte aux biens et le chantage notamment ».

 Enfin, le vœu de sortir les injures et diffamations du droit de la presse (loi du 29 juillet 1881) pour les introduire dans le code pénal « lorsqu’elles sont aggravées par une circonstance liée au racisme, à l’antisémitisme ou à l’homophobie ».

 Autant dire que nous sommes très circonspects et dubitatifs sur cet arsenal là, qui vise (sciemment ?) à côté, qui, loin de s’attaquer à la racine du problème entend museler aussi, dans l’esprit des Torquemada et Fouquier-Tinville socialistes, ceux qui le dénonce. Plus largement encore, Bruno Gollnisch est convaincu, il l’a souvent dit, que les inconvénients d’un excès de libertés sont moindres que ceux d’un excès de censure.

 Ce que nos compatriotes constatent aussi c’est que les premiers visés dans leur foi, dans leur identité comme en convenait il y a  quelques années déjà  un membre du Crif comme Me Gilles-William Goldnadel, ce sont les Français de souche, nos  églises, nos édifices, nos  cimetières catholiques. Participant à la Marche pour la vie ce dimanche, Bruno Gollnisch a aussi été interpellé sur ce sujet.

 Notons aussi,  par ailleurs, que ce ne sont pas des barbus (pas invités dans les médias !) mais des membres du show-biz qui ont multiplié dernièrement les déclarations malveillantes et agressives. Ainsi en est il du comédien Jacques Weber  vendredi sur LCI qui a traité sans surprise l’humoriste Dieudonné de  « voyou », de « gangster », d’ «enfoiré » et  Marine Le Pen de «danger public»,  de «grande menteuse, extraordinairement habile ».

 Un autre « comique», Stéphane Guillon, s’est lui réjoui hier du début d’incendie qui  a (fort heureusement seulement  légèrement) brûlé au visage le président d’honneur du FN  à son domicile, déplorant qu’il  en réchappe. Dans son tweet le citoyen Guillon écrit : «Jean-Marie Le Pen sort indemne de l’incendie qui a ravagé son appart. Pour une fois qu’un hommage à Jeanne d’Arc nous aurait fait plaisir… »

 Alors de quel côté se trouve la haine ? Il se trouvera toujours des imbéciles, des obtus, des petites âmes mesquines, des gamellards honteux pour reprocher au FN, non pas tant ses idées politiques, qui comme telles sont toujours discutables,  que son extrême droiture, la  justesse de ses avertissements, sa fidélité à des convictions.  Là aussi les Français jugeront.

23:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Manuel Valls “le départ de cent mille juifs infligerait un coup plus dur à la France que celui de cent mille chrétiens" (pour rappel)

800px-RoyLindmanHanukkahMenorah.jpg

Menorah

crucifixion1.jpg

(La Crucifixion - Vélasquez)

Partager sur Facebook Tweeter 

 

29/01/2015 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
La phrase du jour est de notre très “républicain” Premier ministre, Manuel Valls.

Ses propos ont été rapportés par l’écrivain israélien, Avraham Yehoshua, le 22 janvier dernier, dans une tribune de Libération. «Le Premier ministre français, Manuel Valls, avec une grande générosité d’esprit, a proclamé que le départ de cent mille juifs infligerait un coup plus dur à la France que celui de cent mille chrétiens ».

Cette déclaration est paradoxale, de la part d’un parangon des valeurs républicaines !

Il semblerait aussi que la république laïque, une et indivisible, reconnaisse désormais officiellement des catégories de citoyens en France, des religions, des communautés !

Crédit photo : Roy Lindman, via Wikipédia, (cc).

23:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Le Grand Remplacement résumé en un dessin

LArtiste-mal-pensant-Maternité.jpg

Contre-info.com

20:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Une citation de George Orwell

"L’avenir, c’est une botte très molle qui écrasera un visage qui ne se rend compte de rien"

George ORWELL (1984)

(merci à Dirk)

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)