Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2011

Le Centre Simon Wiesenthal lance une nouvelle campagne de traque aux Nazis

 

 
Le centre Simon Wiesenthal a lancé, mercredi 14 décembre 2011 en Allemagne, une nouvelle campagne visant à arrêter les derniers responsables de l'Holocauste encore en fuite en s'appuyant sur les gouvernements des pays qui pourraient les abriter.
 
Le centre offre 25 000 euros de récompense pour toute information qui aidera à la capture et à la condamnation des personnes, aujourd'hui âgées, impliquées dans des crimes nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, a indiqué le directeur de l'antenne de Jérusalem, Efraïm Zuroff à la presse.
 
Efraim Zuroff à Berlin 
Source : Yedioth Aharonot
 
 
Le Crif - 17/12/11

01:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

25 000 euros ?
des lettres de dénonciation , ils vont en recevoir ...

http://www.dailymotion.com/video/x5zexw_julien-dore-ss-in-uruguay_music#rel-page-13

Écrit par : méduse | 18/12/2011

Je souhaite qu'un jour, on puisse faire de même avec tous ceux qui ont ouvert la France et l'Europe à l'idéologie mondialiste immigrationniste, de mixage ethnique, de substitution de populations.
Que ces gens partout en Europe soient traqués, et mis dans des prisons dont ils ne sortiraient plus qu'à l'heure de leur jugement dernier.
Ces gens ont tout fait pour que l'Europe ne puisse plus être constituée de peuples (de nations donc) forts, mais de mosaïques ethniques sans caractères et divisées.
Ils ont usurpé un droit qu'ils n'avaient pas.
Détruit des nations.
Ils pousseront des peuples anciens à la division et à la guerre.
C'es de la haute trahison et de la manipulation de masses populaires dont ils ont usé, abusé, matraqué les masses.
Nous les identifierons les uns après les autres, par des archives médiatiques, par les actes déclencheurs, par les actes politiques, par leurs discours, même si beaucoup de ces marionnettistes avaient des marionnettes.
Qu'on puisse les juger un jour pour tout le mal qu'ils ont fait à l'Europe. Et qu'ils en payent le juste prix de tous ceux qui sont morts en Europe dans les faits divers, les attentats grâce à leurs actions si "humanistes et désintéressées" (des gens d'une nature probablement fortement désintéressée) , et les futures guerres qu'on leur devra.

Écrit par : raul | 18/12/2011

plus de 60 ans aprés la fin de la deuxiéme guerre mondiale , les recherchés ne doivent plus étre nombreux , sauf dans les cimetierres!!
salutations.

Écrit par : parvus | 18/12/2011

Cela me fait penser au commentaire que l’on a entendu pendant toute la semaine à propos de la condamnation de Chirac : "mais cette affaire est trop vieille pour justifier une telle condamnation : pensez les faits remontent à 20 ans en arrière !" Ainsi, pour eux ; 20 ans c’est beaucoup plus que 70 ans. Ce doit être dû aux maths modernes !

Écrit par : abad | 18/12/2011

Les commentaires sont fermés.