Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • JOURNAL TVL DU LUNDI 25 MARS

  • Grand Paris : les migrants mineurs isolés délinquants chassés de Paris frappent désormais en banlieue et s’attaquent aux maisons ou aux voyageurs

     

    0h17

    Des bandes de jeunes voleurs étrangers étendent leur terrain de chasse, depuis Paris, à l’ensemble de l’Ile-de-France. Très certainement téléguidés par des donneurs d’ordre restés dans leur pays.

    (…)On les appelait les enfants des rues du XVIIIe arrondissement, mais bon nombre de ces jeunes à la dérive squattent désormais un immeuble de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Depuis le début de l’année, ces mineurs marocains ou algériens, pour la plupart toxicomanes et violents, spécialisés dans les cambriolages et les agressions dans les transports, ont changé de stratégie. Jusqu’ici, ces jeunes gens, apparus fin 2016 dans le quartier de la Goutte d’or, se regroupaient et « oeuvraient » dans la capitale.

    « Ils prennent le RER ou le train et s’attaquent aux maisons ou aux voyageurs »
    « Depuis l’automne dernier, une augmentation significative des délits perpétrés en banlieue par ces jeunes est clairement perceptible », précise un policier parisien. Durant les neuf premiers mois de l’année 2018, en ce qui concerne les seuls cambriolages commis par ces mineurs isolés, 57 % des faits étaient répertoriés dans Paris intramuros, le reste en banlieue. En octobre et novembre, le phénomène s’est inversé. 88 % de passages à l’acte ont eu lieu en petite couronne.

    La grande couronne parisienne n’est pas non plus épargnée. « Ils prennent le RER ou le train par groupes de trois et s’attaquent aux maisons ou aux voyageurs pour leur voler leurs téléphones portables ou des sacs à main, précise un gendarme. Au palais de justice de Versailles dans les Yvelines, le tribunal pour enfant et la section mineurs du parquet gèrent au moins trois cas par semaine avec une première difficulté : connaître leur âge réel car lorsqu’ils sont arrêtés ces voleurs, souvent connus sous plusieurs allias, disent tous être âgés de 16 ans.

    NdB: Avec le printemps, les gens laissent plus volontiers leurs portes ou leur volets ouverts. 

  • La Suède accordera l’asile à tous les musulmans ouïghours qui en feront la demande

     

    21h28

    Les Ouïghours et d’autres minorités musulmanes fuyant la Chine pour la Suède pourront plus facilement obtenir un permis de séjour, suite à une décision de l’Agence suédoise des migrations.

    L’agence affirme qu’il suffit d’être un Ouïghour pour qu’il y ait un risque de persécution en Chine. Cela signifie que les membres de ces minorités n’ont pas besoin de prouver qu’ils courent, en tant qu’individus, un risque spécifique de persécution pour que leur demande soit acceptée.

    « Ce que nous avons vu, c’est qu’il y a une répression assez importante de la part de l’État chinois. Ils peuvent arrêter et interner des gens sans aucune accusation criminelle. Les gens sont placés dans ce que l’on appelle des « camps de rééducation ». C’est arbitraire », a déclaré à la radio Carl Bexelius, un responsable de l’Agence suédoise des migrations.

    Lemaitre Frederic@LemaitreFrederi
     
     

    Nouvelle crise diplomatique en vue entre la et la après la décision de Stockholm d’ accorder le statut de réfugiés aux Ouighours qui en font la demande. Au fait qu’en pensent les autres <img class="Emoji Emoji--forText" title="Flag of European Union" draggable="false" src="https://abs.twimg.com/emoji/v2/72x72/1f1ea-1f1fa.png" alt="

  • La bataille de Verdun n’apparaît plus dans les nouveaux programmes de lycée annoncés pour la rentrée 2019

     

    16h27

    Un véritable choc pour tous les Meusiens. Au lendemain du Centenaire de la Grande Guerre et de ses commémorations, la bataille de Verdun sera balayée des nouveaux programmes officiels de lycée annoncés pour la rentrée de septembre 2019. Remplacée par la bataille de la Somme, plus internationale !

    Le sang de nombre de professeurs d’histoire et d’élus meusiens n’a fait qu’un tour en apprenant la nouvelle. Conseiller départemental et maire de Verdun, Samuel Hazard s’est ému de cette annonce en pleine séance plénière du conseil départemental : « Une deuxième mort pour ces soldats, sur ce territoire sacré et martyr ! »

    Occasion pour le prof d’histoire de formation d’évoquer « les affrontements historiographiques et politiques au sein du conseil supérieur des programmes » ayant conduit à cette décision regrettable. Président du conseil départemental, Claude Léonard a abondé : « Tous les stigmates de cette guerre sont encore visibles pour des élèves en Meuse, notamment à l’Ossuaire. Alors qu’il n’y en a pas dans la Somme. Même le Soldat inconnu a été choisi sur ces terres ». Une motion a été adoptée à l’unanimité par le Département.

    Une nouvelle bataille de Verdun s’ouvre. Celle de sa mémoire pour les générations futures d’élèves.

     NdB: Je n'ai pas de mots devant cette infamie.

  • Élections aux Pays-Bas : forte percée du parti anti-immigration (FvD) de Thierry Baudet, qui devient la 1ère force politique du pays

     

    17h17

    Après le comptage de 98,5% des voix, dans les élections provinciales organisées mercredi aux Pays-Bas, il apparait que le Forum voor Democratie (FvD) pourra prétendre à 13 sièges au Sénat, soit un de plus que le VVD du Premier ministre Mark Rutte.

    (…) Metro.be

    Le jeune parti nationaliste Forum pour la démocratie (FvD), avec son charismatique chef de file Thierry Baudet, est devenu la première force politique du pays en remportant les élections provinciales et sénatoriales mercredi 20 mars.

    Aux Pays-Bas, tous les regards sont tournés vers cette formation pro-Nexit et anti-immigration.

    “Éboulement”, titre en une le quotidien populaire de droite De Telegraaf. Le journal réagit, avec beaucoup d’engouement, aux résultats des élections provinciales qui ont vu le Forum pour la démocratie (FvD) de Thierry Baudet devenir le premier parti des Pays-Bas et faire perdre sa majorité au Sénat au gouvernement de centre droit du Premier ministre, Mark Rutte. “Le vilain petit canard déploie ses ailes”, écrit le quotidien d’Amsterdam, qui se demande comment Baudet, 36 ans, a pu parvenir à une telle position seulement deux ans après avoir fondé son parti.

    (…) Courrier International

    (…) « L’arrogance et la stupidité » des partis aux pouvoirs « ont été punies », a déclaré un Thierry Baudet lyrique devant une foule scandant son prénom. Le jeune politicien télégénique de 36 ans est connu pour ses propos controversés, notamment sur l’immigration.

    « Les gouvernements successifs de Rutte ont laissé les frontières grandes ouvertes et battu toujours plus de records d’immigration, laissant entrer des centaines de milliers de personnes de cultures totalement différentes de la nôtre », a-t-il lancé.

    « Nous l’avons vu lundi à Utrecht, des violeurs et des voleurs sont en liberté. C’est une honte », a-t-il ajouté, en référence aux démêlés judiciaires d’un suspect né en Turquie arrêté après la fusillade mortelle à Utrecht lundi.

    (…) France 24


    Rappels :

    Pays-Bas : « Un nouveau parti emmené par le dandy Thierry Baudet veut défendre l’identité néerlandaise »

    Thierry Baudet : « L’immigration de masse peut détruire notre civilisation. Il faut arrêter ce flux et renvoyer les migrants chez eux »

    Immigration, islamisation. Thierry Baudet : «Le risque de guerre civile paneuropéenne est réel »

     
  • JOURNAL TVL DU 22 MARS 2019

  • Le groupe Etat islamique a perdu son dernier réduit en Syrie (Maison Blanche)

     

    Chargement en cours
    Le président américain Donald Trump répond à des journalistes, le 22 mars 2019 à la Maison Blanche, à Washington
     
    Le président américain Donald Trump répond à des journalistes, le 22 mars 2019 à la Maison Blanche, à Washington
     
    1/2
    © AFP, Mandel NGAN

    AFP, publié le vendredi 22 mars 2019 à 20h13

    La Maison Blanche a affirmé vendredi que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) avait perdu son dernier réduit en Syrie, même si des combats continuaient à être rapportés sur le terrain d'affrontement de Baghouz.

    "Le califat territorial de l'EI a été éliminé en Syrie", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders. 

    Interrogée sur le fait de savoir si l'organisation jihadiste avait perdu 100% du territoire qu'elle occupait, Mme Sanders a répondu: "Oui". 

    Le président Donald Trump a de son côté montré à des journalistes deux cartes des régions autrefois détenues par le groupe Etat islamique, montrant la situation en 2016 puis la situation actuelle.

    "Voici l'EI le jour de l'élection (présidentielle de 2016), et voici ce que nous avons aujourd'hui", a-t-il dit en pointant ces cartes, dont la seconde ne faisait plus état de la moindre présence de l'EI.

    M. Trump s'exprimait à sa descente de l'avion présidentiel Air Force One, avant de rejoindre sa résidence privée de Mar-a-Lago, en Floride.

    Le milliardaire républicain avait déjà utilisé des cartes, mercredi à la Maison Blanche, pour annoncer la chute imminente du "califat" autoproclamé de l'EI. 

    Contacté par l'AFP, le ministère américain de la Défense s'est refusé pour l'instant à tout commentaire.

    Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par Washington, combattent des jihadistes acculés dans un tout petit secteur au bord de l'Euphrate, aux confins orientaux de la Syrie. 

    Les affrontements avec les derniers jihadistes du groupe Etat islamique se poursuivent dans le village de Baghouz, dans l'est de la Syrie, a indiqué vendredi un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS) impliquées dans ces combats.

    "De petits groupes de l'EI qui refusent de se rendre lancent des attaques et nos forces répliquent", a déclaré Adnane Afrine.

  • Meeting de Marine Le Pen à Roquevaire (13) le vendredi 22 mars 2019

    Fantastique Marine !

    " ON ARRIVE " 

    Marine Le Pen, c'est la France, la vraie France, dont nous attendons le retour:  démocratique, propre, humaine, où la sécurité sera pour tous les Français, et pas seulement pour les apparatchiks.

    Votons pour elle, car elle est bien la seule qui défend notre pays et notre peuple tous les jours, avec une extraordinaire vaillance!

  • Au Texas, une Américaine a donné naissance à trois paires de jumeaux en moins de dix minutes

    Il y a une chance sur 4,7 milliards de donner naissance à des sextuplés. Photo d'illustration CC-BY Fabrizio SALVETTI

    • Partager cette info
    •  
       

     

     

    Neuf minutes chrono. Au Woman’s Hospital of Texas, à Houston (Etats-Unis), une femme a accouché en un temps record de sextuplés vendredi dernier, aux alentours de 5 heures du matin.

    La parturiente a donné naissance à trois paires de jumeaux :  quatre garçons et deux filles. Les bambins pèsent entre 508 et 970 grammes chacun, comme le relatent nos confrères d'Ouest-France.

     
     

    Une chance sur 4,7 milliards

    La mère et ses six nouveaux-nés se portent bien mais les enfants ont été placés en soins intensifs afin de stabiliser leur état de santé. Seuls les prénoms des deux fillettes ont été communiqués : Zina et Zuriel.

    L'hôpital, qui a publié sur Facebook une photo de la bien méritante maman, a rappelé qu'il n'y avait qu'une chance sur 4,7 milliards qu'elle donne naissance à des sextuplés.

    54255552_10156254576716048_4576818413061537792_o.jpg sextuplés.jpg

    Le Dauphiné 

  • JOURNAL TVL DU 21 MARS 2019

  • Attentat de Christchurch : les Néo-Zélandais, femmes et hommes, invités à porter le voile demain

     

    20h12

    Les premières victimes de l’attentat terroriste de Christchurch sont maintenant enterrées. Deux minutes de silence doivent être observées en Nouvelle-Zélande vendredi, une semaine exactement après les faits. À l’occasion de cette commémoration, l’initiative « Headscarf for Harmony » a proposé une autre action pour le souvenir des victimes. Tant les hommes que les femmes sont invités à porter un foulard.

    […]

    Déjà, lors des premiers enterrements, des participants, des policières et des membres des services de secours ayant porté assistance aux blessés avaient recouvert leurs cheveux. La Première ministre Jacinda Ardern avait également déjà porté le voile lors de sa visite dans une communauté musulmane.

    […]

    (Traduction Fdesouche)

    Spiegel

     

  • JOURNAL TVL Mercredi 20 mars 2019

  • «Personne ne sortira d'ici vivant»: tragédie évitée de justesse près de Milan

     

     

    Les carabiniers ont sauvé de justesse une cinquantaine de collégiens pris en otage aujourd'hui près de Milan (nord) par leur chauffeur qui a incendié son bus pour des raisons encore confuses, ont rapporté les autorités italiennes. «C'est un miracle, cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants», a déclaré à la presse le procureur de Milan, Francesco Greco, précisant ne pas exclure «l'hypothèse du terrorisme».

    » LIRE AUSSI - Incendie Finistère: le corps retrouvé est celui du preneur d'otages Georges Courtois

     

    Les 51 élèves de deuxième année de collège revenaient d'une sortie sportive avec trois accompagnateurs quand le chauffeur a subitement changé de trajectoire à San Donato Milanese et pris ses passagers en otage. «Personne ne sortira d'ici vivant», a-t-il lancé, selon le témoignage de plusieurs enfants. Armé de deux bidons d'essence et d'un briquet, il a menacé les enfants, leur a pris leur téléphone portable et les a attachés avec du fil électrique. L'un des enfants a cependant pu appeler ses parents, qui ont prévenu les carabiniers. Ces derniers ont bloqué le bus et ont brisé les vitres arrières du bus pour faire sortir les enfants avant que le véhicule ne soit envahi par les flammes.

    «Je veux en finir, il faut arrêter les morts en Méditerranée», a hurlé l'homme selon plusieurs médias. Une douzaine d'enfants et deux des adultes ont été conduits à l'hôpital après avoir été légèrement intoxiqués par la fumée. Le chauffeur a été arrêté et hospitalisé pour des brûlures aux mains. Il s'agit d'un homme de 47 ans, Italien d'origine sénégalaise, chauffeur scolaire sans histoire depuis 2002 selon son employeur. Divorcé de son épouse italienne, il a deux enfants adolescents. Cependant, le ministère de l'Intérieur a évoqué dans un communiqué des antécédents - sans les dater - de conduite en état d'ivresse et d'agression sexuelle sur mineur.

    «Le ministère est à l'oeuvre pour vérifier la possibilité de retirer la citoyenneté italienne au Sénégalais», ont ajouté des sources ministérielles, à propos de cette mesure parmi les plus controversées du décret-loi Salvini sur la sécurité et l'immigration adopté à l'automne.

  • JOURNAL TVL 19/03/2019

  • Pour Brigitte Bardot, les Réunionnais sont "une population dégénérée"

     

    Pour Brigitte Bardot, les Réunionnais sont "une population dégénérée"
    Brigitte Bardot le

    Orange avec AFP-Services, publié le mardi 19 mars 2019 à 18h38

    "Population dégénérée", "traditions barbares", "île démoniaque" : Brigitte Bardot s'en prend violemment aux habitants de l'île de La Réunion dans une lettre ouverte au préfet, leur reprochant de maltraiter les animaux. Ses propos ont été fermement condamnés par la ministre des Outre-mer.

    Dans un courrier adressé à la préfecture de la Réunion et daté du lundi 18 mars, Brigitte Bardot accuse les Réunionnais de barbarie envers les animaux, évoquant "leurs gênes de sauvages" et "une population dégénérée".

    Des propos qui ont fait réagir la ministre des Outre-mer Annick Girardin, dénonçant un "racisme ordinaire". 

    "Si ce courrier est authentique, il appelle une réponse claire : le préfet de La Réunion déposera dès demain une plainte à laquelle je m'associerai", a écrit la ministre des Outre-mer Annick Girardin dans un tweet. "Le racisme ordinaire n'a pas sa place dans le débat d'idées", a ajouté la ministre, actuellement en déplacement à La Réunion pour faire le bilan de ses engagements, trois mois après le mouvement des "gilets jaunes" dans l'île. Contacté par La1ère.fr, la chaîne du service public consacrée à l'outtre-mer, la fondation Brigitte Bardot confirme que c'est bien sa fondatrice qui a écrit le courrier. 


     


    "Les autochtones ont gardé leurs gènes de sauvages", écrit l'ancienne actrice dans sa lettre rendue publique mardi, accusant les Réunionnais de "barbarie" à l'encontre des animaux. Dans ce courrier, très virulent, Brigitte Bardot, 84 ans, évoque pêle-mêle "des réminiscences de cannibalisme des siècles passés", "une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches".

    La militante de la cause animale, condamnée à cinq reprises pour incitation à la haine raciale, notamment pour des propos tenus contre les musulmans, parle encore d'une "île démoniaque" et pointe du doigt le sort prétendument réservé aux chiens et aux chats, ainsi que les "fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et boucs en offrande à leurs Dieux et dont les abats jetés à la mer attirent les requins".


    "Vous combattez une cruauté contre une espèce mais l'utilisez d'une autre manière contre vos semblables"

    Sur Twitter, la sénatrice UDI de la Réunion Nassimah Dindar a aussitôt réagi: "Mme @brigitte_bardot la maltraitance animale est inadmissible, l'outrance et l'injure tout autant ! Qui d'entre les Réunionnais et vous est le plus 'sauvage'"?", a-t-elle demandé.


    "Vos propos méprisants démontrent une totale méconnaissance des Réunionnais et votre propension, encore, à l'inhumanité", a de son côté twitté la députée PS de La Réunion, Ericka Bareigts. "Vous desservez une juste cause. Vous combattez une cruauté contre une espèce mais l'utilisez d'une autre manière contre vos semblables", ajoute-t-elle.


    "Êtes vous donc née avant la honte @brigitte_bardot ? Quelle indignité ! Aucun combat, aussi noble soit-il ne saurait justifier de tels dérapages", a renchéri le député LFI de Guyane Gabriel Serville. 


    Sur les réseaux sociaux, de très nombreux Réunionnais ont dénoncé son "racisme décomplexé", et "une incitation à la haine raciale".



    L'ancienne icône du cinéma français a notamment été condamnée pour des propos contre la population musulmane qui selon elle "nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes", ou encore contre "des clandestins ou des gueux (qui) profanent et prennent d'assaut nos églises pour les transformer en porcheries humaines".
     
  • JOURNAL TVL DU LUNDI 18 MARS 2019

  • Marine nous dit la vérité!

    1. À Paris, les cagoules noires ont remplacé les . Les Black Blocs détruisent, brûlent, violentent toujours en toute impunité. MLP

  • L’Heure des pros: Pascal Praud réunit Éric Zemmour et Yassine Belattar sur CNews

     

     


     
    Vidéo intégrée
    Damien Rieu
     
    @DamienRieu
     
     

    « Avant que la France arrive on mangeait des nèfles » revient sur son origine commune avec @BelattarYassine.

     
    882 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

     
    Vidéo intégrée
    Damien Rieu
     
    @DamienRieu
     
     

    « Utiliser des marqueurs islamiques, c’est une volonté de marquer le territoire, de coloniser l’espace. »

     
    132 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

     
    Vidéo intégrée
    Damien Rieu
     
    @DamienRieu
     
     

    « L’islam nie la liberté individuelle, l’islam ça veut dire soumission, d’ailleurs il n’y a aucune démocratie dans le monde arabo-musulman. »

     
    485 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

     
    Vidéo intégrée
    Damien Rieu
     
    @DamienRieu
     
     

    Z :  « 70% de la population en prison est musulmane. »
    B : « vous avez raison mais c’est de la petite délinquance, pas beaucoup de meurtriers ou pedophiles »
    <img class="Emoji Emoji--forText" title="Face with rolling eyes" draggable="false" src="https://abs.twimg.com/emoji/v2/72x72/1f644.png" alt="

  • Marseille : une jeune étudiante de 21 ans poignardée à mort en pleine rue pour son téléphone portable (MàJ)

     

    19h08

    Dans un communiqué, Aix-Marseille Université a réagi au décès de l’une de ses étudiantes, en deuxième année de licence à la faculté arts, lettres, langues et sciences humaines à Aix, mortellement poignardée hier près de la station de métro La Timone à Marseille.

    (…) Un recueillement sera organisé demain à midi sur l’ensemble des sites universitaires en mémoire de cette étudiante.

    La Provence

    Stéphane Ravier
     
    @Stephane_Ravier
     
     

    "Il faut protéger les honnêtes gens et sanctionner les crapules. Ce genre d'individus, il faut leur couper la tête, il faut rétablir la peine de mort pour ces salauds !"

    Ma réaction après le meurtre ignoble survenu à . Je suis en colère !http://www.bvoltaire.fr/stephane-ravier-il-faut-retablir-la-peine-de-mort-pour-ces-salauds/ 

    Stéphane Ravier : "Il faut rétablir la peine de mort pour ces salauds"

    Une étudiante de 21 ans a été poignardée à mort devant une bouche de métro à Marseille. Réaction au micro de Boulevard Voltaire de Stéphane Ravier, sé

    bvoltaire.fr
     
    520 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

    Valérie Boyer
     
    @valerieboyer13
     
     

    Tristesse et colère ce matin. Une étudiante aixoise de 21 ans mortellement poignardée à pour un téléphone portable. En tant que Députée, en tant que mère de famille, je m'associe pleinement à la douleur des parents de cette jeune fille. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-etudiante-aixoise-de-21-ans-mortellement-poignardee-a-marseille-1552890251 

    Une étudiante aixoise de 21 ans mortellement poignardée à Marseille

    Une étudiante aixoise âgée de 21 ans a été tuée au thorax dimanche soir par un homme qui aurait tenté de lui voler son téléphone portable.

    francebleu.fr
     
    1 168 personnes parlent à ce sujet
     
     

     


    […] L’agression a eu lieu à proximité de l’entrée du métro. Sitôt l’alerte donnée par des passants, les secours ont immédiatement pris en charge la victime. Transportée dans un état critique aux urgences, la jeune femme n’a pas survécu à ses blessures.

    Selon une source proche de l’enquête confiée à la police judiciaire de Marseille, l’étudiante aurait été abordée par un individu cagoulé qui aurait tenté de lui dérober son téléphone portable.

    […]

    Un drame qui rappelle la mort de Jérémie Labrousse. Cet étudiant vosgien avait également été mortellement poignardé en août 2013 par un individu près de la gare Saint-Charles

    […]

    La Provence

  • Guillaume Faye : un météore de la pensée vient de s’éteindre

     

     

    Le 7 mars mourait un penseur français inconnu du grand public : Guillaume Faye. Il n’avait pas 70 ans. Il sera enterré le 13 mars en région poitevine. Nul doute qu’on le classera (les Français ont absolument besoin de mettre une étiquette sur tout et tout le monde) dans les années à venir dans la catégorie des auteurs maudits, de génie mais maudits.

    C’était un météore, brûlant sa vie de mille feux. Un météore est un corps céleste qui ne touche jamais terre et qui disparaît en se consumant.

    Issu de la grande bourgeoisie, il en rejettera très vite les « idéaux conformistes et matérialistes », comme il le disait lui-même. Dès lors, sa vie sera continuellement en butte aux jalousies et injonctions de rentrer dans le rang ; « les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux », chantait Georges Brassens. Il faut dire que Guillaume Faye n’a rien épargné aux bourgeois et aux censeurs ; il avait le sens inné de la provocation ; il l’avait revendiqué lors de sa dernière apparition télévisée : « Vous me reprochez mes provocations, mais je suis là pour provoquer » ; Guillaume Faye était un messager des forces divines dont la mission consistait à réveiller les esprits européens ramollis par des années de repentance imposée ; il avait créé un terme pour définir cette démission : « l’ethnomasochisme ».

    Il était un orateur brillant et passionné, dont le discours souvent improvisé était marqué par des fulgurances géniales qu’il découvrait en même temps que le public et dont il s’émerveillait lui-même. Cette capacité de réinventer le monde à chaque instant, de s’adapter à ses aléas et de s’insérer harmonieusement à son mouvement perpétuel constitue l’un des grands caractères de la culture celte dont Jean Markale avait si bien perçu les contours. Guillaume Faye était né à Angoulême, en pays charentais, pays des Santons et des Pétrocores.

    Il n’en allait pas autrement avec la rédaction de ses livres ; sa pensée suivait très exactement l’évolution de la situation et il réagissait comme un général sur un champ de bataille qui maîtrise l’ensemble des paramètres minute après minute et qui prend des décisions que la plupart de ses subordonnés ne comprennent pas. Ses lecteurs ont souvent été désarçonnés par ce qu’ils croyaient être des revirements ; il n’en était rien ; Guillaume Faye se portait à l’assaut exactement là où les défenses faiblissaient et avaient besoin de renfort.

    Guillaume Faye s’est constamment battu pour une renaissance européenne, pour la culture, le génie et le patrimoine européens patiemment forgés tout au long des millénaires ; son combat n’était pas lié aux contingences nationales mais à la pérennité de l’Europe dont les peuples constituaient les diverses facettes d’un substrat commun. Il avait repris, pour mener à bien cette mission, la maxime de La Rochefoucauld : « Fais ce que dois, advienne que pourra ».

    Comme tous les hommes hors du commun, Guillaume était un homme simple, complètement dépourvu de vanité, il ne se prenait jamais au sérieux – son sens de l’humour et ses blagues étaient devenus légendaires -, mais il affirmait avec force et persuasion ses convictions qu’on pouvait ne pas complètement partager.

    Guillaume Faye ne se définissait pas comme un intellectuel ou un philosophe, il était le porteur, le messager, modeste mais talentueux, d’une cause qu’il avait à cœur de défendre ; il n’était pas plus un « rebelle », qualificatif souvent revendiqué – sans grand danger – par des bien-pensants velléitaires. On le définirait plutôt comme un conservateur-révolutionnaire dont – autre terme qu’il a inventé – le concept « d’archéofuturisme » pouvait représenter la singularité.

    Il restera pour ses amis le généreux et jovial compagnon dont ils auront essayé de préserver, tant bien que mal, la fragile mais flamboyante destinée.