Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2012

BHL : "Cessons de parler de "diabolisation" du FN, c'est un mot avancé par les Le Pen pour se victimiser"

Pour Bernard-Henri Lévy, la droite républicaine doit mener une "lutte à mort" contre le FN, un parti dont il rejette "le ton de haine et de violence qui l’habite".

 

Le "combat politique" contre le FN doit-il évoluer, voire changer de nature ?

Il doit se durcir. Et, en particulier dans la famille politique dont vous êtes, à Atlantico, proche. Car, entre vous et eux, entre la droite républicaine et les factieux, je vous répète que c’est la lutte à mort. Je dis bien à mort. Ce sont des gens qui ont tenté, jadis, de tuer le Général de Gaulle. Ce sont les mêmes, ou leurs héritiers, qui vont tenter aujourd'hui de tuer symboliquement Sarkozy et de faire imploser, de discréditer de mettre à genoux, les droites traditionnelles.

Vous me direz que ce n’est pas mon affaire, puisque cette droite traditionnelle n’est pas ma famille et que ce n’est pas pour son candidat que je vote ? Eh bien si, justement. C’est l’affaire de tout le monde. Voir une femme qui fait huer des noms juifs dans ses meetings, qui valse avec des néonazis à Vienne et qui s’entoure, à Paris, d’authentiques cryptofascistes, mener le jeu à droite, ce n’est une bonne nouvelle pour personne. Pendant des décennies, j’ai invité la gauche à maintenir la « barrière d’espèce » entre la gauche totalitaire et la gauche social-démocrate – et ce combat, d’ailleurs, est peut-être moins gagné qu’il n’y paraissait. Eh bien c’est la même chose à droite : il y a la même « barrière d’espèce » entre la droite antidémocrate de Marine Le Pen et la droite centriste ou UMP – et faire sauter cette barrière d’espèce, faire comme s’il s’agissait de deux variétés de la même espèce et se laisser par exemple, les lendemains d’élection, au geste apparemment anodin qui consiste à additionner les deux électorats, voilà la pente fatale.

Désormais, la gauche doit-elle suivre une ligne mesurée telle que celle engagée par François Hollande qui envoie de discrets signaux aux électeurs du FN ou suivre la tendance engagée par Benoit Hamon qui parle de "xenophobie" et d' "islamophobie" chez les électeurs du FN, voire d'Eva Joly parlant de honte pour la France en évoquant le score de Marine Le Pen au premier tour ?

Ce sont les seconds qui ont raison. Je n’ai aucune sympathie, je vous le répète, pour Madame Eva Joly. Mais c’est vrai que ce score lepéniste est un score qui fait honte. Alors, après, les « discrets signaux » envoyés aux électeurs du FN ? Je n’aime pas ça non plus. Je pense que c’est une autre erreur. Mettez-vous, une seconde, dans la tête d’un de ces électeurs FN voyant s’agiter, autour de lui, tout ce ballet de prétendants, toutes ces attentions, ces prévenances, ces signaux plus ou moins discrets, ces analyses à n’en plus finir, ces appels du pied dans tous les sens. Il se dit quoi, l’électeur en question ? Qu’il a drôlement bien fait de voter FN. Et qu’il faudra, la prochaine fois, le faire plutôt deux fois qu’une et être, si possible, encore plus nombreux à le faire. Voilà où il en est. Voilà où nous en sommes.

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

Atlantico - 27/04/12

 

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

Rappels au sujet du comédien BHL qui ne sera jamais qu'un pantin téléguidé, au service d'un petit pays étranger du Moyen Orient :

1) Citons Daniel Salvatore. Philosophe.
http://www.youtube.com/watch?v=TpirVEu0jJU

"
BHL et ses amis (Alain Finkielkraut, André Glucksmann, Pascal Bruckner),
[..], il n'y a aucun philosophe digne de ce nom en France et à l'étranger qui
ont pris ces nouveaux "philosophes", au sérieux.
Il n'y a qu'en France et dans les médias, ET dans les médias, dans les médias,
j'insiste (3 fois précisé donc par Daniel Salvatore), que les nouveaux philosophes
sont importants et ont un quelconque crédit.
[...]Ils ont une influence sur la scène publique.
[...]Ce sont d'anciens Maoistes, trotskystes.
[...]La nouvelle philosophie (de ces gens cités ci dessus donc) est liée à un marketing, à un putsch intello-médiatique, ou les nouveaux philosophes, et BHL avec son -réseau- ont mis la main sur les médias, occultant les vrais philosophes.
[...]Les vrais philosophes, les médias les ont rendus muets. Pourquoi, cette conspiration du silence? Je ne peux l'expliquer que par une collusion entre divers intérêts des réseaux médiatiques, éditoriaux, financiers."

2) Un grand éditorialiste, très connu :
http://canard68.20minutes-blogs.fr/archive/2009/07/17/ivan-rioufol-accuse-juifs.html

3) Jospin :
http://www.youtube.com/watch?v=xY3jUuFBWIM
En substance Jospin dit précisément ceci :
"Nous n'avons jamais été en face d'une menace fasciste, tout anti fascisme n'est que du théâtre. Le FN n'est pas un parti fasciste."

Voilà. Tout est dit et qui explique bien des choses ...

Écrit par : raul | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

en communication

Dilemme



Il existe en France deux partis de gauche,dont l'un,par convention,est appelé La Droite.

Cet aphorisme de Maurice Druon nous épargne de longues études et devrait clore le bec à tous les "politologues",spécialistes auto-proclamés de l'extreme-droite.

Ceux qui sont assez aveugles pour ne pas s'en etre rendu compte depuis trente ans pourront peut-etre en avoir la révélation à voir et entendre l'UMP depuis le 23 avril.

En résumé:"donnez-nous vos suffrages au deuxième tour,puis votez pour nous aux législatives sinon vous

connaitrez l'Enfer".En contrepartie nous ferons tout pour faire élire un socialop.

Inconscience,arrogance,stupidité?

La "machine à perdre" est réactivée.C'est pour cela que depuis trente ans,alors que la majorité sociologique

est largement à droite,la Gauche s'est emparée SANS COMBAT de toutes les majorités politiques,villes,

départements, régions,sénat,et demain la Présidence.

Bravo!

Pour ma part,le six mai je n'irai pas au "bal des cocus",je préfère aller au "bal des vampires".



A Vienne que pourra!

*

Écrit par : orsomani | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

BHL veut tuer, massacrer les électeurs du FN ! Je crois qu’il est devenu fou. Mais imaginons que Marine déclare mener « une lutte à mort » contre BHL et ses acolytes ; tous les médiats exigeraient instantanément qu’elle soit arrêtée, jetée en prison, lourdement condamnée avec, pour elle, le rétablissement de la guillotine, avec l'interdiction définitve du FN !

Écrit par : abad | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Julien Dray voudrait le metissage de force! Pourquoi ces gens qui veulent preserver leurs origines veulent detruire les notres?
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=e45SWXEwoqI

Écrit par : Nelly | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

@ Nelly: toute la véritable question est là!

Un peu fort de café (au lait) quand on sait qu'eux ne se métissent pas!

C'est à lui balancer un parpaing dans la gueule!

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Cher abad, c'est exact, mais lui, il a le droit de s'exprimer ainsi, un droit de naissance.

On dirait qu'il se convulse dans son propre venin! °)°

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

En tous cas , la droite natio lui déclare une guerre sans merci où la moindre erreur de sa part sera amplifiée .
Philosophe pour bazar de Téhéran !
Ce triste sire préconisait voici peu la création d' une idée par jour pour combattre le FN : visiblement il n' a guère d' idées , ce charlot talmudique, à lui opposer .
RACLURE
Je ne puis en dire plus sur le sort à réserver à cette crevure mais mieux vaut pour lui de ne pas tomber entre des mains natios .

Écrit par : marcel | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

@ marcel: au bazar de Téhéran, personne ne voudrait de lui, et on préparerait vite une corde et une grue!

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Ce mutilé sexuel n'a pas le shoix, il y a plus de six millions de Français qui ont voté FN ;o)

Écrit par : téléphobe | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

@ raul: merci pour ta contribution.

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

@Gaelle :

"C'est à lui balancer un parpaing dans la gueule!"

C'est très égoïste, mais si je peux me rendre utile..

Écrit par : raul | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Finalement la carte à puce ce serait un peu comme la théorie de la relativité...
De grands philosophes, de grands savants...
http://www.propagandes.info/product_info.php/roland-moreno-linventeur-de-la-carte-puce-est-mort-lhistoire-dune-escroquerie-p-1622

Écrit par : babotchka | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

@ babotchka: oui, c'est cela sans (aucun) doute... J'ai eu la même réaction que vous!

C'est certainement Daniel Vesque l'inventeur de la carte à puce. J'ai trouvé sa photo grâce à Google, une toute petite photo, mais j'ai aimé son visage.

Voici un lien assez intéressant: http://daniel.vesque.blog.free.fr/

Amitiés!

Écrit par : Gaëlle Mann | 01/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.