26/05/2012

Résistance à l'immigration africaine en Israël...

 

Emeutes raciales en Israël
 
 
 

25/05/2012 – 18h45
TEL-AVIV (NOVOpress via le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) –
Brandissant des drapeaux israéliens (image de ce drapeau en Une) et scandant : « Expulsez les Soudanais !», des habitants d’un quartier pauvre de Tel‑Aviv s’en sont pris mercredi soir à des immigrés africains, pour la plupart originaires du Soudan et de l’Erythrée.

Des poubelles ont été incendiées, des vitrines brisées et un automobiliste africain a été pris à partie par la foule, qui a brisé les vitres de sa voiture. Il y a eu plusieurs blessés et la police a interpellé une vingtaine de personnes.

Quelle a été la réaction du gouvernement ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le ministre de l’Intérieur, Eli Yishai, dirigeant du parti ultrareligieux Shas, a apporté son soutien aux émeutiers ! Pour le ministre, les chiffres de la police montrent clairement que l’immigration en provenance du Soudan et de l’Erythrée est source de criminalité. « Je ne me permettrais pas de juger quelqu’un dont la fille a été violée. Je ne me permettrais pas de juger une jeune femme qui ne peut pas rentrer chez elle à pied sans être importunée », a déclaré le ministre de l’Intérieur. Avant d’ajouter : « En aucune circonstance je ne me permettrais de juger des gens qu’on attaque et qu’on fait souffrir, et auxquels l’Etat vient ensuite demander : « Pourquoi vous comportez‑vous ainsi envers les étrangers ?»».

La société israélienne s’est réveillée hier matin avec la gueule de bois

L’arrivée massive d’Africains en Israël fait actuellement débat. Environ 60.000 Africains sont entrés illégalement en Israël ces dernières années, via l’Egypte. Un afflux qui inquiète certains Israéliens, tandis que d’autres, qui rappellent le sort subi par les Juifs d’Europe pendant la Seconde guerre mondiale, jugent que l’Etat hébreu se doit d’accueillir les étrangers.

Le ministre de l’Intérieur -comme bon nombre d’Israéliens- craint une submersion démographique. « Il faudrait, au nom de la démocratie, au nom du respect des résolutions de l’Onu, que l’Etat d’Israël, en tant qu’Etat juif, accepte de se suicider ?», s’est emporté le ministre de l’Intérieur israélien. Un responsable de la police a précisé que les incidents de mercredi soir n’étaient pas les premiers de ce type ce mois‑ci à Tel‑Aviv.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

00:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

et aussi comme bon nombre de Français qui refusent le suicide imposé par les tenants du grand remplacement!
salutations.

Écrit par : parvus | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

On ne peut s'empecher de reprimer un sourire...
Jepense a Barbara Spectre et son Padeia...
Au lieu de promouvoir le multiculturalisme en Suede, elle aurait du rester au pays, pour convaincre ses congeneres.
http://www.dailymotion.com/video/xkkovr_role-des-juifs-ds-l-europe-barbara-spectre_webcam#

Écrit par : Nelly | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Il n'y a que les peuples de Goyims qui ont "le droit de se suicider" démographiquement et racialement.
Pour nous Européens de souche, la "gueule de bois", c'est déjà fait ! Et le remède est en cours de préparation !

Écrit par : dirk | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.