08/06/2012

Béziers (34), La Devèze : « Nous sommes calfeutrés chez nous, derrière nos clôtures et des grilles »

 

 

« Nous n’en pouvons plus, assurent les représentants d’un collectif d’habitants qui demeurent à proximité de la rue d’Alger dans le quartier de La Devèze. Nous n’osons plus rien dire de peur des représailles.

Certains d’entre-nous vivent dans ce quartier depuis presque 50 ans. Aujourd’hui des petits jeunes nous insultent, nous intimident. Ce n’était jamais arrivé. Ce sont des menaces à peine déguisées. Résultat, nous sommes calfeutrés chez nous, derrière nos clôtures et des grilles alors que certains jouent les maîtres de la rue. Ce sont les rois. On ne leur dit rien. »

Exaspérations

Nos témoins sont exaspérés, à bout de nerf. Ils ont bien appelé les policiers qui se sont déplacés, mais rien n’y fait. Dès le jeudi soir, cela depuis 3 ans, et jusqu’au dimanche, les riverains nous racontent être ennuyés par des jeunes qui jouent au foot, tapent contre les murs, crient, font du rodéo avec leurs voitures et qui se servent des rues d’Alger, de Constantine et d’Oran, comme des salons.

Lire la suite

Note NPInfos : Les habitants de La Devèze n’ont qu’un choix à faire pour changer leur triste quotidien : dimanche, ils voterons Guillaume Vouzellaud, candidat du Front National – Rassemblement Bleu Marine.

18:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Oui, voter bien sûr pour le seul parti capable un jour de régler ce problème, mais ce n'est pas suffisant.
Il faut résister dans la rue et ne jamais reculer devant une racaille. Se servir de ses poings si on le peut, ou disposer sur soi du "matériel" nécessaire pour faire face.
Il faut aussi, partout sur le territoire, et notamment en ville, s'organiser en milices de défense avec tous moyens de communication et de dissuasion compatibles avec la loi (en principe :-).
Mais y a-t-il encore des "hommes" dans ce pays ?

Écrit par : dirk | 08/06/2012

Répondre à ce commentaire

Voilà comment les Français de souche sont petit à petit marginalisés, puis éliminés de la société, voire assassinés : c’est une conséquence directe de la préférence étrangère !
Mais c’est à eux maintenant de bien voter !

Écrit par : abad | 08/06/2012

Répondre à ce commentaire

mais peut-étre pour certains de ces riverains exaspérés le FN n,est pas une solution , car la classe politico-médiatique leur asséne une autre musique sur le vivre ensemble etc!!
sinon qu,ils votent en masse pour le candidat du FN!!
salutations.

Écrit par : parvus | 08/06/2012

Répondre à ce commentaire

Comme partout en France, voter FN est la seule solution pour renvoyer les racailles dans leurs pays d'origines.

Écrit par : raul | 08/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ raul: la situation à Béziers devient intenable et dangereuse.

Mais tout le monde n'a pas l'argent pour déménager ni envie de quitter sa ville.

Le vote FN s'impose partout, mais tout particulièrement dans cette petite ville occitane.

Écrit par : Gaëlle Mann | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

Dirk, des personnes âgées ne peuvent pas se défendre! C'est impossible physiquement contre ces jeunes racailles qui ont tous un couteau dans la poche!

Écrit par : Gaëlle Mann | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Gaelle,

Oui, cette ville devient sinistrée, séquestrée.
C'est le drame de la France : il me fait enrager contre l'invidividualisme, et le manque de clairvoyance de notre peuple. Car l'ensemble du corps national devrait entendre la détresse des blancs dans des villes comme Béziers, Marseille (etc) et en tirer toutes les conclusions.
Vous êtes de (très) bonne constitution Gaelle, et démontrez cache jour, tout ce que les pouvoirs politico-médiatiques cachent au peuple.
Mais mon opinion devient chaque jour moins "attendrie" sur nos concitoyens et leur mentalité, quand je vois de tels témoignages.

Écrit par : raul | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

@Gaêlle,
C'est vrai Gaëlle, mais les adultes valides et les jeunes qui glandouillent devant leurs jeux vidéos et leurs écrans pourraient s'organiser pour intervenir partout où c'est "sensible", prendre contact avec les personnes vulnérables, organiser des rondes "citoyennes" (comme ils disent). Je ne crois plus aux forces de police, châtrées par les lobbies et complètement infiltrées par la franc-maçonnerie (40% des commissaires de police je crois). Nous devons prioritairement développer un esprit communautaire "blanc européen" (pléonasme). C'est cela ou bien...Molenbeek !
A titre personnel, j'ai pratiqué la boxe à un bon niveau lorsque j'étais étudiant et c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! Cela m'a déjà bien servi :-)
Mais je me suis toujours dit que si dans quelques années je devais douter de mes forces, j'aurais sur moi tout ce qu'il faut pour neutraliser définitivement une racaille me menaçant d'un couteau !

Écrit par : dirk | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk

Je co-signe des deux mains ( et des pieds si s'était possible) vos commentaires.
La loi française est une putain au service de l'ennemi, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes.
Toutes les lois sont faites à notre détriment, en faveur du mondialisme et pour cela utilisent la devise maçonnique Ordo ab Chaos ( sans oublier Solve et coagula).

Écrit par : turigol | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

@dirk :
Ce n'est que mon avis, mon aperçu de la situation.
Vous en ferez ce que vous en voudrez, et le jugerez, si vous voulez.
Vous vous feriez tuer.
Les arts martiaux ne servent à rien face à dix rats. On le voit partout. Car ils ont une technique, celle de la meute. Tous les Français, et les Européens la connaissent et c'est précisément cela qui les désarme totalement, au point aujourd'hui de les neutraliser. C'est elle, la clé de tout. Communautarisme contre individualisme.
Ce serait dommage de tomber ainsi Dirk.
En France, les milices ne servent à rien. Elles n'ont aucun droit d'existence, et les rassemblements citoyens seraient la cible des provocations des racailles, avec tous les dérapages obligatoires qui leurs seront liés, et qui serviront la propagande anti-nationale.
Vous êtes infiniment plus utile vivant, à agir avec sagesse et patience. Le combat physique, nous n'y sommes pas encore. Il se retournerait contre nous.
Gardez vos forces pour le combat légitime qui viendra plus tard, inévitablement.

Écrit par : raul | 10/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.