31/10/2012

Affaire DSK : la Russie propose une explication alternative

 

Le directeur du FMI avait-il découvert le pot aux roses aux États-Unis ?

Cet article date du 31 mai 2011.

La Russie affirme que le directeur général du FMI a été emprisonné parce qu’il avait découvert que les réserves d’or des États-Unis avaient disparu. Un nouveau rapport préparé pour le Premier ministre Poutine par le Service de sécurité fédéral (FSB) dit que l’ancien chef du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a été inculpé et emprisonné aux États-Unis pour des crimes sexuels pour l’empêcher de révéler sa découverte du 14 mai : l’ or des États-Unis situé au Bullion Depository à Fort Knox était « manquant ou porté disparu ».

Selon ce rapport secret du FSB, M. Strauss-Kahn était devenu « de plus en plus gênant ». Plus tôt dans le courant du mois, les États-Unis ont commencé à retarder la livraison promise au FMI de 191,3 tonnes d’or convenue dans le deuxième amendement de l’accord signé par le Conseil exécutif en avril 1978, qui devaient être vendues pour financer ce qu’on appelle les droits de tirage spéciaux (DTS) comme une alternative aux monnaies de réserve. Ce nouveau rapport stipule que Strauss-Kahn ayant soulevé la question avec des fonctionnaires du gouvernement américain proche du président Obama, il a été « contacté » par la CIA qui a apporté la preuve que tout l’ or détenu par les États-Unis avait disparu.

Strauss-Kahn reçoit la preuve de la CIA ; il prend donc des dispositions immédiates pour se rendre à Paris, mais lorsqu’il est contacté par les agents travaillant pour la France de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et sachant que les autorités américaines étaient à sa recherche, il s’enfuit de New York vers l’aéroport JFK et les agents lui ordonnent de ne pas prendre son téléphone portable parce que la police des États-Unis pourrait suivre son emplacement exact.

Strauss-Kahn a été arrêté sur un vol Air France à destination de Paris, cependant, ce rapport dit qu’il a fait une « erreur fatale » en appelant l’hôtel Sofitel à partir d’un téléphone dans l’avion et en leur demandant de lui faire parvenir son téléphone portable qu’il avait oublié. Ainsi les agents américains ont été en mesure de repérer son appel et l’arrêter.

Durant la dernière quinzaine, le rapport stipule que Strauss-Kahn a demandé à son ami intime et banquier Mahmoud Abdel Salam Omar de récupérer aux États-Unis les éléments de preuve fournis par la CIA.  Omar, cependant, et exactement comme Strauss-Kahn, a été accusé hier par les États-Unis pour délit sexuel envers une femme de chambre dans un hôtel de luxe, une accusation que les services du FSB ont démentie. Omar est âgé de 74 ans et est un fervent musulman.

Poutine, après la lecture de ce rapport secret, a pris la défense de M. Strauss-Khan et est devenu le premier leader mondial à dire que le directeur du FMI a été victime d’un complot des États-Unis. Poutine a ajouté : « Il est difficile pour moi d’évaluer les politiques des motifs cachés mais je ne peux pas croire à la version des faits tels qu’ils ont été présentés. »

Intéressant à noter à propos de tous ces événements est que l’un des membres du Congrès des États-Unis, et en 2012 candidat à la présidence, Ron Paul, a longtemps affirmé sa conviction que le gouvernement américain a menti sur ses réserves d’or détenues à Fort Knox, et accuse la Réserve fédérale de cacher la vérité au sujet des réserves d’or américaines. Il a présenté un projet de loi à la fin 2010 pour forcer un audit des réserves, projet qui a été ensuite été battu par les forces du régime Obama.

Lorsque la question a été directement posée par des journalistes s’il croyait qu’il n’y avait pas d’or à Fort Knox Paul a donné la réponse incroyable : « Je pense que c’est une possibilité. »

Il est également intéressant de noter qu’à peine trois jours après l’arrestation de M. Strauss-Kahn, le député Paul a fait un nouvel appel aux États-Unis de vendre ses réserves d’or en disant : « Compte tenu du prix élevé et le problème de la dette énorme, il faut par tous les moyens vendre au prix le plus haut. » Cependant, des rapports des États-Unis diffusés en 2009 affirment qu’il n’y avait pas d’or à vendre en 2009.

En octobre 2009, la Chine a reçu une cargaison de lingots d’or des États-Unis. L’or régule les échanges entre les pays pour payer leur dettes et le soi-disant équilibre du commerce. La plus grande partie de l’or est échangée et stockée dans des coffres sous la supervision d’un organisme spécial basé à Londres, le London Bullion Market Association (LBMA). Lorsque l’envoi a été reçu, le gouvernement chinois a demandé que des tests spéciaux soient effectués pour garantir la pureté et le poids des lingots d’or. Quatre petits trous furent percés dans les lingots d’or et le métal fut ensuite analysé. Surprise : les lingots d’or étaient faux. Seule la couche supérieure était en or.

Concernant les effets pratiques sur l’économie mondiale, devrait-il être prouvé que les États-Unis, en effet, ont menti sur leurs réserves d’or ? La banque centrale de Russie a ordonné hier que le taux d’intérêt soit relevé de 0,25 à 3,5 pour cent et Poutine a ordonné l’interdiction d’exportation sur le blé et les céréales à partir du 1er juillet, pour remplir les coffres du pays avec de l’argent qui, normalement, aurait du être versée aux États-Unis.

Les Américains ont le droit de savoir que leur pays se prépare a un terrible effondrement économique.

E&R

19:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Poutine enfonce une ports ouverte, cela fait déjà du temps que cette affaire de l'or disparu a été publiée dans une certaine presse.
La FED est le responsable de ce hold-up préparé depuis 1913, sachant que le bail de 99 ans, expire cette année le 21 ou 22 décembre , le jour n'est pas précis.
L'or a été remplacé apparemment par du tungstène, de poids sensiblement proche de l'or, et bariolé d'une pellicule d'or pour masquer la Grande Vadr..Magouille.

Écrit par : turigol | 31/10/2012

Répondre à ce commentaire

@ turigol: il est bien indiqué par E&R :

"Note de la rédaction

Cet article date du 31 mai 2011."

Je ne pense pas que Poutine enfonce des portes ouvertes...

D'autre part, on n'entend plus parler de l'affaire du Sofitel ni de Nafissatou Diallo... Ses avocats ne se manifestent plus depuis un certain temps.

DSK tente des "retours", mais il semble qu'il ait été définitivement éliminé du pouvoir. Il donne des conférences...

Aurait-il été vraiment victime d'un complot, comme il le prétendait ?

Quel est le véritable rôle de sa femme dans cette affaire "sexuelle" ?

Écrit par : Gaëlle Mann | 01/11/2012

Répondre à ce commentaire

une affaire bien compliquée , dont on ne connaitra jamais les véritables motifs !!
salutations.

Écrit par : parvus | 01/11/2012

Répondre à ce commentaire

@Gaëlle,
J'ai lu (où?) que le PS pensait sérieusement à un retour progressif de DSK aux affaires. Ils sont tombés si bas dans leur incompétence dans tous les domaines, qu'ils pourraient bien profiter de leur incapacité à en sortir, pour réhabiliter leur gourou. Ils ne sont pas à une turpitude près, quant à l'Honneur...ce n'est pas un mot connu de ces traîtres !

Écrit par : dirk | 01/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.