Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2012

Noël : dans l’école de mon fils, on a fait chanter l’hymne national marocain

 

Je pensais avoir déjà tout vu, tout lu, de la faillite de notre système éducatif. C’était sans compter l’amère expérience que j’ai vécue aujourd’hui.

En effet, nous étions conviés dans l’école primaire publique de mon fils à la traditionnelle fête de fin d’année (on ne dira pas de Noël, ce qui froisserait certains) et c’est avec une joyeuse et naïve humeur festive que je m’y suis rendue. Les enfants devaient présenter plusieurs chants de Noël. Outre les traditionnels « Vive le vent » assez neutres pour faire l’affaire, et autres chants en allemand (nous sommes en Lorraine), nous avons eu droit à 3 chants marocains dans le texte produit par un petit groupe d’élèves, dont l’hymne national marocain. Un des élèves tenait même le drapeau du Maroc dans ses mains.

La rage au coeur, j’ai failli entonner la Marseillaise pour voir qui me suivrait. Sans doute pas grand monde, et puis n’est-ce pas un chant guerrier, une honte finalement pour notre pays. Le Grand Remplacement ? Une théorie farfelue qui n’a aucun fondement bien sûr ! La haine de soi ? Mais non, c’est de l’amour de l’Autre !

Au moment où tous les indicateurs sont au rouge sur le sujet de l’intégration, où les Malika Sorel et autres Finkielkraut tirent la sonnette d’alarme et dénoncent les dangers du multiculturalisme, fossoyeur de notre civilisation, les enseignants osent l’impensable…

Or j’accuse bon nombre d’enseignants de participer au Grand Remplacement, à la diffusion de la haine du pays d’accueil, lit fécond d’où surgit les Mohamed Merah au grand étonnement de ceux-là même qui ont couvé le monstre. Je les accuse de participer à la destruction de notre pays, de son passé, de son Histoire, et de ses traditions. Pas étonnant dans ce contexte qu’un enseignant ait proposé récemment une dissertation à ses élèves en imaginant leur propre suicide, sur la haine d’eux-mêmes qu’ils s’inspiraient…

L’année prochaine, dans une atmosphère tout aussi « bon enfant », je m’attends à écouter des fillettes voilées chanter dans leur langue maternelle. Elles seraient si mignonnes ! Il faut bien être moderne.

Françoise Mary

RIPOSTE LAÏQUE

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

cette brave dame aurait d,ailleurs du entonner la Marseillaise et si j,avais été présent sur place , je l,aurais suivi dans cette voie musicale !!
quant aux profs , une bonne partie sont à gauche , donc des futurs collabos-dhimmis , ils ont une culture plus ou moins marxiste de l,histoire , des idiots utiles que feu Lénine n,aurait point renier!!
salutations.

Écrit par : parvus | 27/12/2012

Répondre à ce commentaire

Cher parvus, dans un registre moins grave (quoique...), je vais voir un jour au lycée le prof de philo de ma fille (qui allait passer le bac). Je lui demande vers quelles études elle pourrait s'orienter ensuite, etc... Cette personne, prof agrégée, la cinquantaine, cheveux gris, me dit que c'est à ma fille de choisir, et puis elle enchaîne sur... Bernard TAPIE ! "Un remarquable exemple de dynamisme pour la jeunesse! me dit-elle, une créativité, un sens de la communication, etc..! " - J'en étais stupéfaite, je lui dis ce que je pensais du personnage, mais elle chasse tout d'un sourire et d'un revers de main: "ce sont des jaloux qui disent cela ! Il est très bien et les jeunes devraient s'inspirer de son côté battant! Je le regardais encore hier soir à la télévision..."
Je suis partie très vite pour clore l'entretien, j'avais compris.

Écrit par : Gaëlle Mann | 27/12/2012

Répondre à ce commentaire

Normal ! Et dans d’autres écoles on a dû chanter l’hymne algérien, dans d’autres l’hymen tunisien, etc…., mais certainement pas l’hymne français : pas de discriminations, voyons !

Écrit par : abad | 27/12/2012

Répondre à ce commentaire

Gaelle , effectivement nous savons bien dans quel monde nous vivons!!
mais la prof que vous citez, n,est pas la seule , j,en connais qui dans mon entourage sont admirateurs (ices ) du personnage et de son parcours !!
on ne change pas un peuple de lobotomisé , une véritable aubaine pour nos maitres occultes !!
salutations.

Écrit par : parvus | 28/12/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.