Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2013

L'armée française intervient à Gao pour extraire plus de 50 journalistes

Posté le 10 février 2013 à 21h41

 

L'armée française intervient au Mali

Elle a extrait cet après-midi plus de 50 journalistes après l'attaque organisée d'islamistes dans la ville où l'armée française dispose de nombreuses troupes. Quand on entend ce témoignage en direct au milieu des tirs au centre ville de Gao, on comprend la joie de ces journalistes de voir débarquer nos soldats...

Lahire

Le Salon Beige

Cliquez sur le lien plus haut " ce témoignage en direct"

00:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

C’est l’enlisement ! Il fallait s’y attendre. Et on voulait nous faire croire que Goa avait été prise sans coup férir ! Nous n’avons rien à faire dans cette guerre : nos petits soldats français se font tuer au profit d’autres intérêts qui, non seulement ne sont pas français mais sont mêmes nos propres ennemis tant ils détestent les chrétiens et les Français !

Écrit par : abad | 11/02/2013

Répondre à ce commentaire

Dommage tient. Personnellement je les aurais laissés là où ils étaient pour se faire mettre "un peu plus de plombs dans leurs cervelles" comme il se dit chez le bon peuple.

Écrit par : jewdocha | 11/02/2013

Répondre à ce commentaire

@ jewdocha: il me semblait que les journalistes correspondants de guerre restaient sur le terrain, le "théâtre des opérations". Combien d'aillleurs sont morts en héros pour informer le monde! Pour photographier, filmer, ils n'hésitaient pas à se mettre en danger comme les soldats!

Bientôt on va aller exfiltrer les militaires s'ils sont en danger...

Écrit par : Gaëlle Mann | 12/02/2013

Répondre à ce commentaire

Les journaputes qui sont à l' origine de l' expulsion du légionnaire au foulard à "tête de mort" , devraient rester là bas pour subir une punition mille fois méritée !

Écrit par : marcel | 12/02/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.