16/12/2013

N'oubliez jamais... Saint-Loup

saintloupnoubliezjamais.jpg

16 décembre 1990 : mort à Paris de Saint-Loup, de son vrai nom Marc Augier

 

Alpiniste, motard, explorateur ou soldat perdu, Saint-Loup, pseudonyme de Marc Augier (19 mars 1908 – 16 déc. 1990), s’est lancé à corps perdu dans toutes les aventures de ce siècle. Militant de gauche et pionnier des Auberges de Jeunesse, ayant rejoint les rangs de la LVF sur le front de l’Est tout en se démarquant de l’idée d’une Europe une-et-indivisible à la mode jacobine telle que la voyaient les dirigeants du Reich national-socialiste, il mènera après la Seconde Guerre mondiale une carrière de journaliste et d’écrivain. Magnifique romancier à l’imagination fertile, ce chouan moderne avait fait de la matière historique une vision épique : il inventa littéralement une Europe des “Patries charnelles”, autrement dit une Europe des régions, pour laquelle chaque province d’Europe « recevait son autonomie culturelle totale et restait dépendante de la fédération pour l’économie, la politique étrangère et la défense ».

lire la suite

Le chemin sous les buis

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Merci, chère Gaëlle, de nous rappeler cet anniversaire, avec cette belle illustration !

Écrit par : abad | 16/12/2013

Une excellente occasion de relire ce chantre des patries charnelles, du fédéralisme ethnique européen, de l'autonomie culturelle des régions et du paganisme. Saint Loup est bien éloigné de la pensée dominante en France, une pensée jacobine étriquée et pauvre, de l'extrême gauche à l'extrême droite. C'est Robert Steuckers, un vieil ami 'belge', ancien du GRECE, qui a réuni ces textes et a souvent évoqué Saint Loup dans ses revues Vouloir et Orientations ou ses bulletins de "Nouvelles de Synergies Européennes".
Saint Loup est à lire, à relire, et à offrir à l'occasion des fêtes. Il a inspiré Jean Mabire, Robert Dun (qui a connu un parcours parallèle pendant la dernière guerre), Dominique Venner, Pierre Vial…et bien d'autres patriotes régionalistes et européens de chair !

Écrit par : Dirk | 16/12/2013

Dirk: je ne vous cacherai pas que j'aime profondément Saint Loup, dont j'ai lu presque tous les ouvrages avec plaisir et passion!
Une intelligence remarquable de l'Europe et des Européens. Un style net et droit, à la fois viril et très sensible. Pas une seconde d'ennui quand on lit Marc Augier, notre cher Saint Loup!

Écrit par : Gaëlle Mann | 17/12/2013

@ abad: je n'allais pas rater l'occasion: c'est un des mes auteurs préférés!

Écrit par : Gaëlle Mann | 17/12/2013

j,ai aussi lu l,ouvrage où il relate ses combats sous uniforme de la LVF contre les partisans Russes. .!!une autre époque , pour un parcours d,un homme au caractére bien trempé , loin de la notre . .!!!
salutations.

Écrit par : parvus | 17/12/2013

Merci Gaëlle, pour Saint Loup et Leni !

Écrit par : téléphobe | 17/12/2013

@Gaëlle
Saint Loup est également un de mes auteurs préférés, vous vous en doutez.
Pour ceux qui ne le connaissent pas :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Loup_(écrivain)
Condamné à mort en 1948, il avait réussi à écrire un chef d'oeuvre : "La nuit commence au Cap Horn", qui faillit avoir le Prix Goncourt jusqu'à ce qu'on découvre sa véritable identité de pestiféré.
Vive les pestiférés et hérétiques de tout poil, c'est l'espèce humaine qui nous manque le plus aujourd'hui !!

Écrit par : Dirk | 17/12/2013

parvus, je connais cet ouvrage, je l'ai lu. On y apprend beaucoup de choses. Il m'avait passionnée.

Écrit par : Gaëlle Mann | 18/12/2013

Dirk, "La nuit commence au Cap Horn" est un pur chef-d'oeuvre, à lire absolument!
Les pestiférés et hérétiques, j'aime bien pour ma part. Surtout s'ils ont du talent!

Écrit par : Gaëlle Mann | 18/12/2013

Les commentaires sont fermés.