Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

L'ex-FN Chauprade soutient Fillon pour barrer la route à Marine Le Pen

Par Marc de Boni
Publié le 22/11/2016 à 17h56

Ancien conseiller de Marine Le Pen sur les affaires internationales, Aymeric Chauprade offre ses services à l'équipe de François Fillon pour démonter l'argumentaire du Front national.

Ancien cadre du FN qui fut l'un des proches conseillers de Marine Le Pen avant de se voir écarté, l'eurodéputé Aymeric Chauprade connaît bien Marine Le Pen qu'il soutenait jusqu'à l'année dernière. Fâché d'avoir été mis au ban pour ses propos sur l'islam et déçu par la ligne qu'il juge trop «socialiste-nationaliste», ce spécialiste des questions internationales se fait désormais le pourfendeur du programme de Marine Le Pen. Début novembre, dans un entretien accordé à Valeurs Actuelles , Aymeric Chauprade envisageait de rejoindre le Parti populaire européen (PPE) avec en tête l'idée de se rapprocher de Nicolas Sarkozy dans le contexte de la primaire LR.

Interrogé par L'Express ce mardi, il annonce désormais son soutien à François Fillon. «Je suis allé voter au premier tour pour Nicolas Sarkozy parce que je pensais qu'il avait de meilleures chances pour l'emporter. Je me suis trompé sur ce point, mais je ne renie pas du tout mon vote», confie Aymeric Chauprade, qui fait donc partie des 20% de sarkozystes déçus dimanche soir. «Je salue aussi l'incroyable campagne qu'a faite François Fillon, partant d'assez bas et en s'accrochant jusqu'au bout», explique ce géopoliticien favorable, comme François Fillon, à l'axe Paris-Moscou. «Il y a une convergence totale entre mes analyses et ce que dit François Fillon sur la nécessité de travailler avec la Russie et de remettre sur la table nos relations avec les monarchies sunnites du Golfe à cause de leurs ambiguïtés vis-à-vis du totalitarisme islamique», tient-il d'ailleurs à faire valoir.

Fillon, champion de la «droite hors les murs»

Mais au-delà de leurs convergences, Aymeric Chauprade, qui s'est désormais fait une spécialité de dénoncer l'attrait que suscite le FN, voit dans l'ancien premier ministre l'autre rempart efficace contre Marine Le Pen, puisque Nicolas Sarkozy n'est plus de la partie. «François Fillon peut bloquer l'accès du second tour de la présidentielle à Marine Le Pen. Il est capable d'attirer à lui une partie des voix de droite qui votent aujourd'hui Front national par dépit et par déception des Républicains qui ne portaient pas une ligne assumée. Aujourd'hui, François Fillon a éteint l'espace politique de ce que l'on appelait la ‘droite hors les murs'. Il l'a comblé spontanément», juge Chauprade, qui se raccorde volontiers à cette école de pensée.

En attendant, l'eurodéputé ne cache pas sa disponibilité pour dynamiser l'opération de siphonage de l'électorat frontiste qu'il appelle de ses vœux. «À l'issue de la primaire, je pense qu'une fois leur camp rassemblé, ils auront besoin d'élargir et de mettre en avant des personnalités capables d'expliquer pourquoi le FN ne fonctionne pas. Je serai à ce moment-là en effet à la disposition de François Fillon», fait savoir le fondateur du mouvement Les Français libres (LFL). «Je peux être celui qui témoigne, qui explique pourquoi le FN, où je suis passé, n'a pas la capacité à gouverner».

Au sein de la «droite hors les murs», Chauprade n'est pas le seul à voir en Fillon un adversaire redoutable pour Marine Le Pen. «Si c'est Fillon qui gagne la primaire, ce ne sera pas facile pour elle. Elle ne peut pas gagner sans l'électorat conservateur, essentiellement catholique. C'est l'une des clés de son succès.» L'édile en est convaincu, «ce n'est pas la question sociale mais identitaire qui fera l'élection», relève dans L'Express Robert Ménard, maire apparenté FN de Béziers.

La rédaction vous conseille :

LE FIGARO

 

00:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Cela n’a rien d’étonnant : il fallait s’y attendre !
On constate que les merdiats recueillent pieusement les avis de Chauprade alors que lorsqu’il les émettait étant au FN, ces mêmes merdiats le honnissaient !

Écrit par : abad | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

Ce pauvre type, qui m'a très vite paru suspect, ne mérite pas l ' honneur d ' un article. Assoiffé de publicité, il est prêt à tout.
MLP devrait s interroger sur ses capacités à juger de la qualité des personnes, après son désastreux copinage avec le troll ultra gauchiste mondialiste Oriane Borgga. Elle devrait réfléchir à cet adage " tout flatteur vit aux dépens de celui qui l ' écoute ".

Écrit par : anonyme | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

Rien de pire qu'un renégat doté d'un ego surdimensionné ! Tout lui sera bon pour essayer de se placer auprès du soleil.
Si Juppé l'avait emporté, il aurait sans doute trouvé une "convergence totale entre ses analyses et ce que dit Alain Juppé", sur d'autres sujets que la Russie.
Seule attitude à avoir : mépris !

Écrit par : dirk | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

S'il veut s'exprimer qu'il rende d'abord son mandat de député européen acquis sous l'étiquette FN. Mais là pas de danger la soupe est trop bonne. Par ici la monnaie. C'est un félon, un malhonnête. Qu'en est-il de ses démêlés avec la justice.

Écrit par : Raymond | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

Fillon ou Sarko c'est des promesses mensongères ! Un bon hebdomadaire avait plusieurs jours avant l'élection (illégale et inconstitutionnelle) des primaires prévu l'hypothèse Fillon en hausse avec des conséquences négatives pour Marine Le Pen, je n'ai donc pas été surpris !
Je trouvais Chauprade bon en géo-politique, je me procurais ses ouvrages, j'avais été étonné de le voir au FN puis déçu de son expulsion pour une sombre affaire à élucider. Qu'il préfère Fillon est son affaire, c'est bonnet bleu pâle ou bleu pâle bonnet !
Ce qui m'a réjoui, c'est la défaite du lapin Duracell qui nous a annoncé se retirer cette fois-ci pour de bon de la politique, on se demande s'il va bientôt fuir la justice en s'établissant à l'étranger, un petit pays à sa taille où il fait bon vivre pour des gens de son acabit qui n'aiment pas véritablement notre patrie trahie.

Écrit par : Louis | 23/11/2016

Répondre à ce commentaire

Louis,
J'aimais bien également les analyses géopolitiques de Chauprade, et je les avais parfois défendues ici et ailleurs. Mais il aurait dû rester en dehors du FN, parce qu'il se mettait en concurrence directe sur un sujet de fond avec Marine et sa stratégie. Il ne peut y avoir qu'un général avec la maîtrise de sa stratégie, à la tête d'une armée, même si cette stratégie peut être contestée.
La suite, nous la connaissons, Chauprade cherche à maintenir son mandat, parce comme le dit Raymond "la soupe est bonne".
Bref, ce n'est pas très glorieux comme attitude !

Écrit par : dirk | 24/11/2016

Répondre à ce commentaire

les analyses du sieur Chauprade en gèo-politique étaient intéressantes , dommage qu,il a endossé l,habit de Judas .
salutations.

Écrit par : parvus | 24/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.