Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

Patrick Buisson remet en place un humoriste (agréé par le Système)...

04:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Jadis les chansonniers et les humoristes faisaient…de l'humour. Aujourd'hui, place aux ricaneurs (cf.:Ruquier , et cet obscur agitateur gauchiste). On sent la haine sourde derrière ces caricatures devenues habituelles sur cette radio du Régime. C'est l'humour néo bolchevique à la française ! et France Inter est notre Pravda. Buisson a réussi à rester calme. Chapeau !

Écrit par : dirk | 30/11/2016

Répondre à ce commentaire

Non !! ce n,est pas drôle , ni lui ni les autres soi-disants humoristes , mais par contre serviteurs (es) serviles de la bien -pensance , donc bien à leurs aises pour dégueuler sur ceux et celles qui ne sont pas soumis au politiquement correct , sous le regard hilare du sieur Cohen .
je ne comprend d,ailleurs pas pourquoi des gens viennent se faire insulter et humilier dans de telles émissions .
salutations.

Écrit par : parvus | 30/11/2016

Répondre à ce commentaire

C’est curieux, ce faux humoriste mais vrai procureur politique, se permet de ridiculiser voire insulter Louis XVI et Marie-Antoinette, Jeanne d’arc, ou Pétain, s’est bien gardé de mettre en scène certains personnages qui eux restent intouchables et dont pourtant une telle caricature serait criante de vérité !

Écrit par : abad | 30/11/2016

Répondre à ce commentaire

abad, cette nullité qui se prétend humoriste n,est pas assez c. . .pour mordre la main qui le nourrit . . .ce n,est juste qu,un branquignol de plus.
salutations.

Écrit par : parvus | 01/12/2016

Non, ce n'est pas drôle du tout.
C'est laborieux et c'est nul.
Voilà ce que Buisson aurait dû dire.
Et leur rafraîchir la mémoire avec la Terreur et les 120 millions de morts du communisme.

Écrit par : anonyme | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.