Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2016

« Fondation pour l’islam de France » : Le ministre de l’intérieur intègre l’organisation islamiste radicale des Frères Musulmans (UOIF)

 
Posted by La Rédaction on 14th décembre 2016
| 494 views

BREIZATAO – ETREBROADEL (14/12/2016) Dernier avatar de la politique de l’État Français visant à accompagner l’islamisation de l’Hexagone, le gouvernement de Paris a désigné Jean-Pierre Chevènement comme architecte d’une future structure d’appui aux musulmans. Il apparaît que les Frères Musulmans de l’UOIF – auxquels est lié l’imam salafiste de Brest Rachid Abou Houdeyfa (voir ici) – y sont représentés.

Libération (source) :

Il y a d’abord l’incontournable séance photos. Chacun veut la sienne avec Bruno Le Roux, le nouveau ministre de l’Intérieur également chargé des Cultes. Pendant la pause déjeuner, la délégation de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères des musulmans) se serre autour du ministre. La troisième instance de dialogue avec l’islam qui s’est tenue lundi Place Beauvau à Paris, c’est un peu son baptême du feu sur un sujet hautement inflammable. «Dans quelques mois, l’islam de France pourra s’appuyer sur trois piliers», affirme le nouveau ministre. Enfin, on l’espère. «Il se passe quelque chose d’irréversible et de bénéfique pour la société française», poursuit-il.

L’UOIF est la branche française de la confrérie islamiste basée en Égypte.

Encore récemment, l’attentat-suicide contre une église copte au Caire ayant visé des femmes et des enfants a été menée par l’organisation islamiste. Le djihadiste responsable de l’attaque était en effet lié aux Frères Musulmans.

Le Figaro (source) :

Mahmoud Chafiq Mohamed Mostafa avait été arrêté et remis en liberté en 2014 alors qu’il assurait la sécurité des convois des Frères musulmans, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur. Depuis, il était recherché dans le cadre de deux autres dossiers en lien avec des groupes fondamentalistes musulmans.

En outre, la collaboration entre l’État Islamique et les Frères Musulmans est avérée dans le Sinaï égyptien où le Hamas, la branche palestinienne de l’organisation, apporte son appui à l’EI contre Israël et l’armée égyptienne (source).

L’islam radical bénéficie donc de l’appui officiel du ministère de l’Intérieur français qui se charge de le soutenir officiellement, partout où cela est possible.

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Radical ou pas, l ' islam, ainsi que les arabo- musulmans, n'ont rien à faire en France sauf lorsqu' on s ' entend se servir d'eux pour détruire le peuple historique français et la civilisation européenne. Ils ont de vastes terres au sous-sol très riche. Ils ne sont pas apatrides et ont de quoi s'occuper chez eux. Ils n'ont donc rien à faire logiquement en Europe, où en plus ils ne posent que des problèmes.
Ce gouvernement emploie la quasi - totalité de son temps à implanter l ' islam, à faire son éloge.
" il se passe quelque chose d ' irréversible et de bénéfique pour la société française " dit Leroux. Rien n'est irréversible et l ' islamisation de la société française est peut - être bénéfique pour certains destructeurs mais certainement pas pour la France. Cet éloge de l ' islamisation à l'heure des carnages de masse commis par des musulmans est le comble de l 'abjection.

Écrit par : anonyme | 19/12/2016

anonyme : effectivement , mais nombre de nos compatriotes ne le comprenne pas ,ou ne veulent pas le voir , ou sont plus simplement complices par idéologie .
salutations.

Écrit par : parvus | 19/12/2016

Toutes ces ignominies devront OBLIGATOIREMENT se payer plus tard, le moment venu.

Écrit par : Anton | 19/12/2016

Le Grand Remplacement avance à grand pas, et chaque jour le gouvernement donne un grand coup d’accélérateur pour le faire avancer encore plus vite !

Écrit par : abad | 19/12/2016

Les commentaires sont fermés.