Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2016

Russie : ils boivent de l'huile de bain parfumée, une cinquantaine de morts

6473676_siberie_1000x625.png

 

>Faits divers|19 décembre 2016, 12h22 | MAJ : 19 décembre 2016, 16h52|1

Illustration. Irkoutsk, en Sibérie. Il fait actuellement - 10°C. L'alcool artisanal et les produits ménagers contenant de l'alcool sont utilisés dans l'ex-URSS comme une alternative moins onéreuse que les alcools traditionnels, et sont responsables chaque année de nombreux décès.

Capture d'écran @GoogleStreetView2016
 
   
Faits diversAlcoolSibérieHuiles de Bain
 

Une cinquantaine de personnes sont mortes à Irkoutsk, en Sibérie, après avoir bu des huiles de bain parfumées à l'aubépine contenant un alcool toxique. 

Une cinquantaine de personnes sont mortes, à Irkoutsk, en Sibérie, après avoir bu des huiles de bain parfumées à l'aubépine contenant un alcool toxique, ont annoncé, lundi, les autorités de Russie.

 

Selon les autorités, l'huile incriminée indique clairement sur l'étiquette être impropre à la consommation car elle contient du méthanol, une substance toxique utilisée comme antigel, mais reste pourtant parfois «consommée comme de l'alcool» en raison de son faible prix. La bouteille de 25 ml est vendue à 40 roubles (0,60 centime d'euros).

 

Deux arrestations et des perquisitions 

 

Deux personnes ont été arrêtées suite à ces décès et des perquisitions ont été menées dans les magasins où sont vendues ces huiles de bain, permettant la confiscation de plus de 500 litres du liquide, ont indiqué les enquêteurs.

Le Premier ministre, Dmitri Medvedev, a ordonné à son cabinet, lundi, de «régler» cette affaire, estimant que la vente de tels liquides via des distributeurs automatiques, une pratique répandue, était une «honte absolue».

Les eaux de Cologne bas de gamme et les lotions contenant de l'alcool sont vendues sans les restrictions qui s'appliquent aux spiritueux, et sont parfois consommés par les Russes les plus pauvres.

   

Explosion des ventes d'alcool au marché noir 

 

L'alcool artisanal et les produits ménagers contenant de l'alcool sont utilisés dans l'ex-URSS comme une alternative moins onéreuse que les alcools traditionnels, et sont responsables chaque année de nombreux décès.

Les autorités russes se sont inquiétées en 2015 de l'explosion des ventes d'alcool au marché noir, y compris frelaté, conséquence des hausses des prix des boissons décrétées pour lutter contre l'alcoolisme.

Le Parisien

18:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

L'alcoolisme…ce mal endémique des Russes depuis toujours ! Soljenitsyne explique et décrit longuement le monopole absolu du commerce de l'alcool par les Juifs dans la Russie tsariste, moyen pour eux de tenir en sujétion les moujiks par une politique de prêts à intérêts difficilement remboursables et de confiscation de leurs maigres biens.

Écrit par : dirk | 20/12/2016

le meilleur des mondes , serait celui de l,islam pour tous , car seul le thé et l,eau sont des boissons hallal , donc pas de risque de mortalité à la terrasse du café . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 20/12/2016

Les commentaires sont fermés.