Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2016

FRONT NATIONAL - Edito de Nicolas Bay

45e27890-7c2a-4884-9955-dbfe08ed7c25.png

Face à la répétition des tueries islamistes : subir ou réagir !

Lundi soir, au cœur d'un marché de Noël du centre de Berlin, un terroriste islamiste a foncé dans la foule au volant d'un camion, laissant derrière lui 12 morts et 50 blessés.
Cette attaque, revendiquée par l’État Islamique, rappelle tragiquement celle de Nice le 14 juillet dernier. Le principal suspect est un immigré clandestin tunisien dont la demande d'asile a été rejetée - sans qu'il soit pour autant expulsé - et déjà connu des services de police pour des violences.
Au-delà de l’effroi, de la colère, de la tristesse, il nous appartient de répondre politiquement à cette nouvelle attaque, dont la cible n'a nullement été choisie au hasard. Le terroriste islamiste et ses complices ou soutiens s'en sont pris à des innocents sur le lieu symbolique que représente un marché de Noël, pour signifier à nos nations qu’ils sont en guerre contre elles et que leur objectif est clairement de nous détruire, nous et notre civilisation, nous et nos traditions, nous et notre identité.
Il est aujourd'hui vital de stopper l’arrivée de migrants et de rompre avec le laxisme et la faiblesse. La terreur islamiste qui s'abat sur notre continent n'est peut-être qu'un prélude à des attaques barbares bien plus intensives encore qui pourraient suivre dans les mois à venir si les politiques menées successivement par la gauche et la droite sont reconduites.
Avec Marine Le Pen, nous voulons que nos protections aux frontières soient intégralement rétablies, que l'immigration soit stoppée et les contrôles rendus systématiques. La sécurité des Français devrait imposer au gouvernement de prendre les mesures de bon sens que nous réclamons depuis tant d'années en dépassant ses dangereuses, et désormais dramatiques, œillères idéologiques.
Le péril islamiste auquel nous sommes confrontés aujourd’hui redoublera d'intensité et de violence si la naïveté, l’angélisme et l'aveuglement continuent de prédominer au sommet de l'État. 

Briser les barbares islamistes ou les laisser prendre le contrôle de nos sociétés, et donc de nos vies, voilà le choix qui s'offre à nous.

 

19:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je crains, mille fois hélas pour les futures victimes innocentes, que les tueries de Berlin, de Nice et de Paris ne sont pas les dernières. Question : combien de morts faudra-t-il encore pour que les citoyens se réveillent avec d'autres réactions que la compassion et se décident à prendre les choses en mains ?
Merkel, Hollande et Fillon ont d'une certaine manière du sang sur les mains. Ils ont joué avec le feu et ce sont leurs pays qui brûlent !

Écrit par : dirk | 21/12/2016

Tout le monde aura remarqué que, aussi bien Merkel que Obama ou Hollande n’ont jamais prononcé les mots « islam » ou « musulman » ou « chrétien » à propos de cet attentat : ils parlent simplement de « terrorisme » ! Le seul qui ait le courage de dénoncer un « attentat islamiste anti-chrétien » est Trump ! Lui seul a osé dire la vérité!

Écrit par : abad | 21/12/2016

Les commentaires sont fermés.