Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2016

Damien Philippot rejoint l'équipe de campagne de Marine Le Pen

XVM5ce6db32-c83a-11e6-acb8-ffcbffe66664.jpg Damien Philippot.jpg

LE SCAN POLITIQUE - Après avoir quitté l'IFOP pour rejoindre le FN en novembre, Damien Philippot, frère aîné de Florian Philippot, s'est vu attribuer la direction du pôle «rédaction» de l'équipe de campagne de Marine Le Pen.

C'était un secret de polichinelle. Dès l'annonce de son départ de l'Ifop en novembre dernier pour rejoindre le FN, Damien Philippot, le frère du vice-président du parti, était fortement pressenti pour occuper un rôle majeur pour la campagne présidentielle de Marine Le Pen. Un mois plus tard, le voilà donc nommé à la tête du pôle «rédaction», qui fait partie des huit pôles thématiques de la campagne de Marine Le Pen, où il sera «chargé de rédiger les documents de campagne» comme le révèlent ce jeudi L'Express et RFI. Une bonne nouvelle pour le parti qui voit arriver dans ses rangs un expert renommé. Un type de profil qui manquait tant jusqu'alors au Front national.

Un rôle politique au FN longtemps caché

Pendant longtemps Damien Philippot a été perçu comme un des hommes de l'ombre du FN avec ses visites régulières au siège du parti à Nanterre. Une proximité notamment supposée avec Marine Le Pen qui avait d'ailleurs créé la polémique au sein de son institut de sondage. Certains le suspectant de transférer secrètement au parti des documents confidentiels.

Pour faire face aux rumeurs, les cadres frontistes ont toujours cherché à cacher le rôle politique de Damien Philippot. Son frère s'en était d'ailleurs violemment pris à des journalistes de France Télévisions l'interrogeant à ce sujet. «Non, il n'a pas de rôle politique. Il a ses convictions, il a sa vie, il fait ce qu'il veut», avait balayé Florian Philippot. Avant de perdre sa contenance, visiblement énervé: «Vous avez sûrement des sources. Mais moi j'ai des sources qui m'ont dit que votre sœur, elle faisait des choses pas terribles.»

Quelques jours après sa démission de l'IFOP actant son arrivée au FN, Damien Philippot a cette fois-ci été couvert par Wallerand de Saint-Just. Dans Le Parisien du 14 novembre, le trésorier du parti le présentait toujours comme un simple «conseiller» capable de guider par son point de vue d'expert Marine le Pen ou son frère. Un rôle qui n'a certainement en rien politique...


La politique en famille

En plus des deux frères désormais réunis dans la tête pensante parti, on compte aussi un troisième Philippot au Front national. Il s'agit du père, Daniel Philippot. Celui-ci, loin de la sphère parisienne et de ses deux fils, est à la tête de l'antenne locale du Collectif Racine Nord , consacré au personnel enseignant. Le Front national, décidemment, une grande histoire de familles.

03:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.