Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2016

Triple meurtre dans la Drôme: l'état du suspect incompatible avec une garde à vue

L’état de l’auteur présumé d’un triple meurtre, commis aujourd’hui dans la Drôme, a été jugé incompatible avec une garde à vue et son hospitalisation d’office dans la soirée est envisagée, a indiqué le parquet de Valence.

« L’examen du mis en cause conclut à l’incompatibilité avec une mesure de garde à vue. L’éventualité d’une mesure administrative d’hospitalisation d’office durant la soirée du 26 décembre est envisagée », précise le parquet de Valence dans un communiqué publié après le meurtre d’une octogénaire et d’un couple de septuagénaires dans deux villages voisins de la Drôme.

Conduit dimanche au centre hospitalier de Valence, il l’avait quitté sans être examiné par un médecin. « Il n’y a pas eu de prise en charge psychiatrique », a précisé le procureur de la République de Valence Alex Perrin.

Un peu plus tôt, M. Perrin avait expliqué que l’homme de 23 ans avait été « pris en charge dimanche soir à la suite d’incidents dans une rame de TGV où il importunait des voyageurs. Il a été débarqué du train à la gare TGV de Valence et orienté vers l’hôpital ». « Il s’agit d’une personne déjà connue des services de police et de justice, incarcérée à Fresnes pour des histoires de stupéfiants et qui en est sorti le 1er septembre dernier », a ajouté le procureur.

L’homme a aussi agressé violemment à l’arme blanche trois personnes dans la zone commerciale d’Orange, dans le Vaucluse. Le parquet de Valence a été saisi de l’ensemble des faits.

:

BV

02:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

tous ces fonctionnaires " s en foutent"....:résultat.........GAUTHIER MICHEL

Écrit par : gauthier michel | 27/12/2016

dans une société normale , exempte de bisounours , gauchos , etc , cet individu serait déjà hors de nuire . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 28/12/2016

Les commentaires sont fermés.