Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2016

Florian Philippot invité des 4 Vérités - 29.12.16

02:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Savez vous , ceux qui suivent la musique et marchent au pas ceux là ne m"interessent pas. Bien sur ,ils ont le droit de gueuler à la cantonnade leurs convictions bien codées .Radios d’état ,journaux d’état ,partis d’état sont là pour bien former leurs petits soldats.Mais il est des voix étranges et solitaires qui ne reprennent pas le refrain
Ici ,c’est cette Madame qui vit mal un colonialisme qu’elle n’a pas connu et dont elle fait chaque jour procè.Depuis longtemps les ligues anti colonialistes ont fait le ménage et imposé leurs vérités . Mais il reste des combattants de la derrière dernière heure pour se donner de l’importance et de la vision. A se reconnaitre ceux qui font partie de cette dernière vague . Faut il les saluer ? Eh bien ,saluons les !
’’Souvent femme varie " disait le bon roi Henri 4 . Il en est de meme pour l’examen de l’histoire .Il fut un temps où le français se sentait glorieux de son histoire coloniale . Il faisait connaitre au monde des peuples et des civilisations oubliées . C’était partout des expositions coloniales , des romans exotiques ,des récits de voyageurs , des publications historiques ,géographiques ,,scientifiques ,ethnographiques ,des tableaux de peintre ,des photos, des timbres . Cela avait pour effet d’éveiller des vocations coloniales .Le monde s’ouvrait ,s’élargissait . Il n’était plus à la seule dimension de l’Europe .On découvrait un monde resté inconnu .C’était la rencontre des peuples avec la richesse des différences.,des capacités.
Puis le vent de l’histoire a tourné ;L’aventure coloniale a été reconnue comme une abomination .Le règne de la repentance ,de la culpabilité a retourné les esprits .C’est à qui battrait sa coulpe le plus fort . Un vrai concours avec ses vedettes ,ses haut bois .Toute une littérature. Des auteurs issus de la négritude ,Frantz Fanon et Aimé Cesaire sont devenus des mages adulés . Ils se faisaient porte voix des peuples d’Afrique ,des Antilles ,de Madagascar régentés par la loi impitoyable du blanc .Ils ont connu les ors de la République et les honneurs du monde bien pensant . Pourtant aucun d’eux n’a jamais mis un sou dans la construction d’une école ou d’un dispensaire . Aucun d’eux n’a soigné un lépreux ,une diarrhée amibienne ,un paludéen , un éléphantiasis ,une variole ,une maladie du sommeil ou un aveugle. Aucun d’eux n’a asséché un marais pestilentiel et éradiqué le moustique .Aucun d’eux sous un soleil brulant ou dans une foret épaisse a élargi un sentier ou tracé une piste .Ils ne sont pas morts des fièvres dans un endroit perdu .
Loin de ce concert unanime de détestation ,il est des voix qui s"élèvent parfois pour un étrange langage ,un langage scandaleux pour les grandes ames d’aujourd’hui

On sait combien la colonisation belge fut dure dans ses débuts.Le moment de L’Indépendance fut un acte célébré dans un enthousiasme indescriptible au grand stade de Léopoldville Quand le drapeau national fut hissé au haut du mat ,un journaliste interrogea l’ambassadeur de Belgique : Comment voyez vous l’avenir du Congo ? Réponse : C’est simple ,le Congo redeviendra comme avant la Colonisation. Vous savez ce qu’est devenu le Congo : 4 millions de morts ou de disparus dans des guerres tribales ou des affrontements entre bandes militarisées qui se disputent les richesses de la région du Kivu ou du Katanga .. Et un président Kabila qui ne veut pas remettre son mandat arrivé à expiration - plus de 30 morts la semaine dernière chez les manifestants ..

Vous connaissez peut etre Koffi Yamganne . Il est originaire du Togo .Il fut l’élu d’une province bretonne et occupa un poste ministériel ,je crois .Il décida un jour de se présenter au Togo comme candidat à la présidence . Et il fit le tour du pays dans sa campagne électorale . Il faisait volontiers la conversation avec les vieux ,les anciens du village . Il était chaque fois interpellé :’’ Koffi ,qu’est ce que l’Indépendance nous a apporté ? Il n’y a meme plus de mercurochrome au dispensaire . Au temps des français ,on était soigné gratuitement et maintenant il faut payer . Il n’y a plus d’école .La piste n’est plus entretenue . Koffi ne fut pas élu .Et le pays reste dans un état lamentable . Pourtant les compétences ne doivent pas manquer . Autrefois on étudiait bien . Le Togo était regardé comme ’’ le quartier latin ’ de L’Afrique .

.
Il n’y eut pas de combattant pour l’Algérie algérienne plus énergique plus déterminé que Hocine Ait Ahmed . Au moins de Juin 2005 ,il fit cette déclaration à la revue « Ensemble ’’— »Chasser les pieds noirs d’Algérie a été plus qu’un crime car notre chère patrie a perdu alors son identité sociale . Avec les pieds noirs et leur dynamisme - je dis bien les Pieds Noirs et non les français - l’Algérie serait aujourd"hui une grande puissance africaine et méditerranéenne. Hélas ,je reconnais que nous avons fait des erreurs politiques et stratégiques / Il y a eu envers les pieds noirs des fautes inadmissibles ,des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre un jour au meme titre que la Turquie avec les arméniens .
Du temps de la France ,l’Algérie ,c’était le Paradis ."

Que voilà des propos qui sentent le souffre . Inadmissibles pour les légionnaires du politiquement correct . Ce sont pourtant des propos qui sortent du terroir africain . Il n’est pas vain de les recevoir et de les examiner

Écrit par : tramoni | 01/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.