Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2017

Tchéquie : Lors de ses voeux de Noël, le président dénonce l’immigration musulmane imposée par l’UE

 
Posted by La Rédaction on 27th décembre 2016
| 480 views

Le-president-tcheque-Zeman-reitere-son-refus-d-accueillir-des-migrants-musulmans.jpg

BREIZATAO – ETREBROADEL (27/12/2016) Lors de ses voeux de Noël, le président tchèque Milos Zeman a dénoncé les tentatives de l’Union Européenne de détruire la Tchéquie par l’immigration afro-musulmane.

Cité par Europe 1 (source), le chef de l’État Tchèque a déclaré :

« Accueillir les migrants musulmans, difficiles à intégrer sur notre territoire, signifierait créer un bouillon de culture (susceptible de créer) d’éventuelles attaques terroristes ».

Milos Zeman a logiquement reconnu que le djihadisme était le résultat évident de l’immigration afro-islamique en Europe :

« Presque personne ne doute plus aujourd’hui d’un lien entre la vague migratoire et les attaques terroristes […] C’est pourquoi je m’oppose à l’idée selon laquelle il serait bon d’accueillir sur notre territoire dans les deux années à venir quelque 6.200 migrants sur une soi-disant base volontaire, ce qui est presque la même chose que des quotas obligatoires ».

Le président tchèque a dénoncé la politique perfide menée par Berlin et Bruxelles pour imposer des millions de migrants du tiers-monde musulman dans toute l’Europe, y voyant la principale cause de la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE :

« La plus grande partie de la faute (du Brexit) incombe à l’actuelle direction de l’UE qui est absolument impuissante et bureaucratique, qui est à l’origine de l’éloignement des citoyens des institutions de l’UE et qui n’est même pas capable de remplir une tâche aussi fondamentale, qui est la sienne, de protéger la frontière extérieure de l’UE ».

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Milos Zeman est un président responsable et souverain chez lui. Le patriotisme n'est pas mort, surtout dans l'est de l'Europe.
Les peuples se réveillent, et le tour du nôtre arrive !
Le terrorisme musulman est à considérer (mille fois hélas pour les victimes innocentes !) comme un mal nécessaire, dès lors que les peuples ne sont plus consultés, afin que les peuples prennent conscience qu'on veut les éliminer dans le métissage de masse (un argument qui ne peut être utilisé en raison de la dictature de la pensée unique, mais qui sommeille dans l'inconscient collectif).

Écrit par : dirk | 01/01/2017

la politique de Bruxelles est celle des Mondialistes , le GR pour l,europe .
pour l,heure seuls les pays de l,est résistent encore , espérons que cela dure , car l,europe de l,ouest est déjà submergée et bientôt sous la coupe de la charia. .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 01/01/2017

Les commentaires sont fermés.