Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2017

Premières mesures de Trump contre l'immigration clandestine

 

  

 

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump va signer à partir de ce mercredi une nouvelle série de décrets présidentiels visant à renforcer la sécurité aux frontières des Etats-Unis et à réprimer l'immigration clandestine, a-t-on appris auprès de deux conseillers.

Parmi les projets qu'il entend mettre en oeuvre, le président américain devrait proposer l'embauche de 5.000 garde-frontières supplémentaires et demander aux forces de police locales de collaborer avec les autorités fédérales, ont dit les deux conseillers.

Donald Trump devrait en outre annoncer la diminution du quota de réfugiés autorisés à entrer sur le territoire américain de 100.000 à 50.000 au cours de l'exercice fiscal 2017, qui a commencé le 1er octobre dernier.

Avec seulement 19.000 agents recensés, l'Agence des Douanes et de la protection des frontières ne parvient déjà pas à pourvoir l'ensemble de ses postes dont le nombre a été fixé à 21.000 par le Congrès.

Donald Trump devrait en outre s'efforcer de mettre fin à l'existence des "villes sanctuaires" dont les autorités locales refusent de coopérer avec les autorités fédérales de l'immigration.

Le président devrait ainsi réclamer la fin de ces pratiques et pourrait ordonner que les villes qui ne se conformeraient pas à ses instructions soient privées de fonds fédéraux.

Il est également prévu que la Maison blanche suspende l'octroi de visas pour les ressortissants de plusieurs pays. Selon des spécialistes de l'immigration, il devrait s'agir de la Syrie, du Soudan, de la Somalie, de l'Irak, de l'Iran, de la Libye et du Yémen.

 

(Julia Edwards Ainsley, Nicolas Delame pour le service français)

Challenges

 

00:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Le bulldozer est lancé, les médias sont bousculés ! On se rendra vite compte de la cohérence entre toutes les mesures prises par Trump en quelques jours ! C'est exactement la tactique que Marine devra prendre si elle arrive au pouvoir, la Blitzkrieg !

Écrit par : dirk | 26/01/2017

Trump a rappelé cette évidence " Une Nation sans frontières n 'est pas une Nation ".
Il a fallu attendre l ' élection d'un Président du pays le plus puissant de la planète, non soumis aux crapules mondialistes, pour que cette évidence soit rappelée.

Écrit par : anonyme | 26/01/2017

les gauchos et autres bisounours US doivent hurler de rage contre le nouveau président élu . . quel bonheur. .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 26/01/2017

Trump est tout simplement incroyable, quelle chance pour les USA , mais pour pouvoir faire la même chose en république gueusienne de Franacaoui, il faudrait un coup d' état réalisé par des militaires patriotes désireux de sortir ce pays du merdier dans lequel les scélérats de l' UMPSEELVMODEM l' ont plongé .
Une fois le pays sous leur férule , ils pourraient abolir les lois mondialistes et voter des textes contraignants à la Trump sur la remigration.
Impossible pour MLP ou MMLP d' avoir la même latitude que great Donald !

Écrit par : marcel | 26/01/2017

Commentaires péchant par optimisme ? Marine n'est malheureusement pas Trump, hélas, devons nous admettre ! Nous avons à faire à un homme vivant maritalement (bien que je n'en sache pas plus), qui ne craint pas de se dire chrétien et jure même sur sa propre Bible familiale (c'est lourd de signification aux Etats-Unis) et surtout d'un homme puissant, richissime et avec des relations influentes et très importantes. Il met sa propre vie et sa propre famille dans la balance ( Jackie Kennedy, par exemple, aurait pu être tuée avec son mari lors de l'attentat et il se peut que D.Trump soit éliminé ou qu'on tente de le faire), il est dans un pays où le mot "laïcité" ne veut rien dire etc.
Pour ma part, je voterai bien évidemment MLP mais sans croire une seconde que le système Franc-Maçon en place en France(n'ayons pas peur des mots) la laissera gagner ni peut-être même accéder au second tour...si toutefois elle a le financement et les signatures nécessaires à sa candidature. On le lui fera aucun cadeau ! Quand on voit le déchainement contre Trump, à moins d'un miracle, Marine n'aura hélas pas la possibilité de l'imiter comme un "bulldozer". Pour moi, la politique de la dédiabolisation va trop loin chez nous, nos compatriotes ont besoin, comme les vrais Américains d'entendre un langage clair et net sur les sujets de société comme sur les sujets économiques et régaliens. Si bien que l'adversaire, en la personne d'un Fillon ou d'un autre, saura récupérer l'apparence de la radicalité qui pourra manquer à Marine LE PEN, de manière à séduire un nombre suffisant d'électeurs timides ou crédules. Cela marche à tous les coups !
Ce que nous devons bien faire comprendre en revanche à ceux qui nous entourent et vont aller voter c'est que le Front National est toujours vilipendé et craint par l'oligarchie en place qui se proclame républicaine ! Faisons leur comprendre qu'ils doivent donc massivement voter contre ces gens qui désignent "l'extrême droite" comme l'ennemi ! Combien grande serait en effet notre déception à tous si Marine ne faisait qu'un modeste pourcentage à ces présidentielles ! Sauvons l'honneur, même si la tactique de l'actuel Front National nous déçoit.

Écrit par : Louis | 26/01/2017

Je rectifie un petit détail: Trump ne vit pas "maritablement" avec Lelania! Il s'est bien marié avec elle! Sarobe de mariage était fabuleuse, et a invité à leur mariage (légal) des centaines de personnestout le "gratin" de Ney York, dont les Clinton! Ce fut une fête digne des contes de fée! Leur fils Barron est né un an après. Les parents slovènes de Melania vivent désormais à la Trump Tower, près de leur fille et de leur petit-fils.

Les Biblers étaient celles d'Abraham Lincoln et la sienne, celle qua sa mère lui avait offert en 1955.

Écrit par : Gaëlle Mann | 27/01/2017

Les commentaires sont fermés.