Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

Donald Trump défend les premières semaines de son administration et critique à nouveau la presse

 

 

Le président américain Donald Trump a annoncé, jeudi 16 février, avoir désigné Alexander Acosta pour occuper le poste de secrétaire au travail, le premier Hispanique de son gouvernement.

Mais cette annonce qui intervient au lendemain du retrait de son précédent candidat, Andrew Puzder, a été éclipsée par la violente diatribe du président contre les médias d’information traditionnels qu’il accuse d’être « le parti de l’opposition » et de propager de « fausses informations ».

A plusieurs reprises, le président a interrompu les journalistes, lui posant des questions, avant de critiquer CNN, le New York Times ou la BBC.

 

Donald Trump a assuré que « beaucoup de journalistes de [son] pays ne vous diront pas la vérité ». « La presse est devenue si malhonnête que, si nous n’en parlons pas, cela dessert énormément le peuple américain. » « Le niveau de malhonnêteté [des médias] est hors de contrôle », a déclaré le président républicain.
« La plupart des médias à Washington, New York et Los Angeles ne parlent pas pour le peuple mais pour les intérêts particuliers et pour ceux qui profitent d’un système cassé de manière très, très évidente », a lancé Donald Trump qui a concentré une grande partie de ses attaques contre la chaîne CNN, l’une de ces cibles favorites.

 
Le 17 février 2017 par Le Monde

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

le président Trump a un début de mandat très agité et la tempête ne fait que grossir , j,espère que le capitaine du navire US tiendra bon le cap. .
salutations.

Écrit par : parvus | 18/02/2017

Les commentaires sont fermés.