Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

La Hongrie ferme ses camps de migrants pour éloigner les renards du poulailler…

orban-600x338.jpg  Orban.jpg

 

 

18/02/2017 – HONGRIE (NOVOpress)
La Hongrie a donc bien confirmé son intention de fermer tous ses camps de migrants et de transférer leurs occupants dans deux ou trois nouveaux emplacements à la frontière Sud du pays. L’idée est d’y retenir les immigrants illégaux le temps que leur demande d’asile soit étudiée.

Ils sont actuellement près de 600 en Hongrie à attendre le traitement de leur dossier.

Le Premier ministre Viktor Orban a défendu cette décision en expliquant :

Les renards sont librement accueillis dans le poulailler, et personne ne peut empêcher les renards de gagner à tous les coups.

Il a en revanche offert d’ouvrir son pays aux vrais réfugiés, ceux qui cherchent refuge sous la contrainte des politiques libérales de l’Europe occidentale, journalistes ou politiciens effrayés, chrétiens qui ont dû fuir leur propre pays et tous ceux qui veulent trouver en Hongrie l’Europe qu’ils ont perdue chez eux.

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

La Hongrie nous donne l’exemple de ce qu’il faut faire pour contrer l’invasion des immigrés qui déferlent chez nous. Peut-être que d’ici une dizaine d’années, notre seul refuge sera la Hongrie ?

Écrit par : abad | 18/02/2017

Tant qu'il y aura des Orban en Europe, il y aura un petit espoir pour les peuples européens ! Mais l'heure tourne !

Écrit par : dirk | 18/02/2017

vive la Hongrie et son premier ministre .
salutations.

Écrit par : parvus | 19/02/2017

Les commentaires sont fermés.