Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2017

Donald Trump réduit la dette nationale de 12 milliards de dollars et se plaint du silence des médias

58b2940fc361880c548b45ec.jpg Trump.jpg

 

© Yuri Gripas Source: Reuters
Donald Trump

Les médias ont fermé les yeux sur le fait que Donald Trump a diminué la dette lors de son premier mois au pouvoir, a-t-il déploré dans un tweet, alors que son prédécesseur avait augmenté la dette de 200 milliards sur la même période.

«Les médias n’ont pas rapporté que lors de mon premier mois [de mandat] la dette nationale avait réduit de 12 milliards de dollars par rapport à l’augmentation de 200 milliards de dollars lors du premier mois d’Obama», a écrit Donald Trump sur son compte Twitter.

 

Le président américain a ajouté qu’il se montrait optimiste quant au futur du climat des affaires aux Etats-Unis et de l'emploi et a promis «d’impd'options...Share to Imprimerortantes réductions d’impôts».

 

Les chiffres présentés par Donald Trump sont ceux du Trésor américain, selon lesquels le 20 janvier, jour de l’investiture de Trump, la dette américaine s’élevait à 19 947 milliards de dollars. Le 21 février, un mois plus tard, la dette était de 19 935 milliards de dollars. En outre, entre le 22 et le 23 février, la dette américaine s'était encore contractée de 22 milliards supplémentaires.

En comparaison, lors du premier mois du mandat de Barack Obama, la dette américaine était passé de 10 626 à 10 838 milliards de dollars, soit une augmentation de plus de 200 milliards de dollars, selon les données du Trésor américain.

D’après le site USdebtclock.org qui traque la dette américaine en temps réel, la dette a cru de 9 000 milliards de dollars lors des deux mandats de Barack Obama, ce qui correspond à un record historique.

Les tweets de Donald Trump interviennent au lendemain d'une prédiction du Conseil pour les relations étrangères qui avance la chose suivante : «La politique de Trump augmentera le déficit budgétaire de manière considérable.»

Lors de sa campagne présidentielle, Donald Trump avait promis de réduire la dette américaine et le déficit budgétaire. Le 22 février, il a évoqué cette question et a promis que Washington arrêterait de dépenser l’argent du contribuable à mauvais escient. «Les finances de notre pays sont en très mauvais état, mais nous allons y mettre de l'ordre», a-t-il déclaré.

03:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Les médias s'en fichent ! Ce qui les intéresse, c'est de faire plaisir à l'intelligentsia gauchiste et à Hollywood et de détruire Trump!
Les médias français n'en parleront pas non plus. Ce qu'ils n'aiment pas ne peut être vrai ! Idem pour le bilan du Brexit, idem pour le programme de Marine. Ils sont totalement décrédibilisés !

Écrit par : dirk | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Nous avons en France un scélérat nommé Laurent Ruquier qui appelle au meurtre de Donald Trump et il faut voir en quels termes.
Espérons qu'il y aura des suites pénales.

Écrit par : pierre | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur TRUMP est régulièrement moqué sur toutes les merdias ( tv , radios...) , IL AGIT VRAI...!, je connais DE LOIN une secte loufoque qui affirme que le monde politique est sous la coupe de satan le pére du Mensonge... là , je CROIS qu elle a raison de dire cela........GAUTHIER MICHEL

Écrit par : GAUTHIER MICHEL | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Bravo Trump ! On voit bien qui a le réel souci du bien du peuple, de Trump ou d’Obama ! ET comme toujours les merdiats n’en soufflent mot !

Écrit par : abad | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

quoiqu,il fasse de bien pour son pays et pour le monde , Trump restera l,abominable et Obama un saint .
salutations.

Écrit par : parvus | 28/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.