Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2017

Fort comme un turc en France !

665609receptayyiperdogan.jpg

Le ministre turc refoulé aux Pays-Bas sera à Metz dimanche (MàJ)

J-1

Invité par une association turque, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, dont la visite aux Pays-Bas a été annulé aujourd’hui, sera à Metz (Moselle) dimanche.

« L’Union des démocrates turcs d’Europe, ou du moins sa section locale, a loué une salle du centre des congrès afin d’organiser cette réunion publique« , a indiqué à Reuters le secrétaire général de la préfecture de Moselle, Alain Carton.

« Nous avons pour mission de nous assurer qu’il n’y a pas de menaces à l’ordre public. Il n’y en a pas« , a-t-il ajouté en précisant que le ministère français des Affaires étrangères était au courant de la tenue de cette réunion.

Le Figaro


Les Pays-Bas ont refusé samedi à l’avion du ministre turc des Affaires étrangères l’autorisation d’atterrir à Rotterdam, nouvel exemple en date des tensions diplomatiques créées par la campagne référendaire que les responsables du pouvoir turc veulent mener auprès de la diaspora turque en Europe de l’Ouest.

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, ardent défenseur de la réforme constitutionnelle soumise à référendum qui renforcerait ses pouvoirs, a immédiatement réagi en traitant les Pays-Bas de « vestiges nazis, fascistes« . « Ce sont les vestiges du nazisme, ce sont des fascistes« , a déclaré le président turc lors d’un rassemblement à Istanbul. « Vous pouvez interdire à notre ministre des Affaires étrangères de voler, mais à partir de maintenant voyons comment vos vols vont atterrir en Turquie« .

Mevlut Cavusoglu comptait se rendre à Rotterdam malgré la décision des autorités néerlandaises de ne pas l’autoriser à y faire campagne pour le référendum du 16 avril en Turquie. Le maire de Rotterdam [Ahmed Aboutaleb,d'origine marocaine] avait cependant assuré vendredi que le ministre turc était libre de venir dans sa ville.

Le Figaro

merci à Alpha

23:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Nous sommes tous des "nazis" et des "fascistes" ! J'assume ! Marre de toujours devoir se justifier !
…notons au passage la complicité du maire musulman de Rotterdam avec Erdogan, malgré la position officielle du gouvernement hollandais ! Il y a bien une 5ème colonne musulmane à l'oeuvre partout en Europe, elle ne se cache même plus !

Écrit par : dirk | 13/03/2017

Répondre à ce commentaire

le sieur Erdogan se considère comme le futur patron de la future europe islamisée , il est vrai facilité par tous les collabos européens qui s,aplatissent très facilement . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 14/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.