Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2017

France : les autorités se préparent à un nouvel afflux de migrants

477942000mn2ig0.jpg

21h55

 

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a visité ce mardi 14 mars le centre de premier accueil des migrants de la Porte de la Chapelle au nord de Paris, ouvert en novembre, qui propose un hébergement pendant 5 à 10 jours. Le centre frôle la saturation. Chaque matin entre 150 et 200 personnes se bousculent à l’entrée. Le ministre a promis qu’assez de places seraient ouvertes pour assurer la « fluidité » du centre parisien d’accueil des migrants, qui frôle la saturation alors que la pression migratoire risque de se maintenir au printemps. (…)

Plus de 20 000 migrants accueillis en 18 mois

A l’extérieur les tickets ont été supprimés pour éviter les trafics. Des associations offrent une boisson chaude à ceux qui patientent : « On a écoulé au moins 300 gobelets ». Trois cents gobelets pour 150 à 200 personnes qui attendent chaque jour devant les grilles. En visite, Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, estime que « l’objectif c’est d’éviter des campements sauvages sur lesquels les migrants sont à la prise de tous les trafics, de tous les trafiquants ». (…)

Le ministre promet des places supplémentaires si nécessaire. Depuis dix-huit mois, le centre du 18e arrondissement de Paris a vu passer plus de 20 000 migrants.

« C’est un enjeu particulièrement important. La pression ne se relâche pas. Quand je regarde aujourd’hui la pression qu’il y a sur l’Italie, la pression qu’il y a à la frontière italo-française, la pression qu’il y a à la frontière allemande avec ces déboutés du droit d’asile et en majorité Afghans, qui cherchent à retrouver une perspective dans notre pays, je n’imagine pas que le printemps génère moins de tensions migrations et de flux que n’en ont connu l’hiver ou l’automne dernier (…) Il va falloir trouver des places supplémentaires et c’est la mobilisation à laquelle j’appelle les services de l’Etat et les associations », déclare Bruno Le Roux. (…)

Source

02:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

la seule mobilisation nécessaire est de refouler ceux qui se trouvent illégalement sur le territoire et d,empêcher les autres d,entrer .
"qui cherchent à retrouver une perspective dans notre pays" , avec 6 millions de chômeurs et 8 millions de pauvres , il se fout de notre G. . .le sieur Le Roux. .!!
que ces individus cherchent des perspectives dans leurs pays d,origine .
tout cela finira très mal.
salutations.

Écrit par : parvus | 17/03/2017

Je me permets de modifier le titre de l'article : "les autorités préparent un nouvel afflux de migrants". Parce qu'une telle passivité relève de la complicité, et même plus, de la collaboration active à cette arrivée, c'est à dire au GR !

Écrit par : dirk | 17/03/2017

C'est faux , les dites autorités ont organisé, préparé sciemment une nouvelle invasion de sauterelles dangereuses de l'espèce la plus folle, barbare, et conne à souhait, les traitres finissent toujours mal , ceux-ci méritent une sanction à jamais dissuasive.

Hollande : "Je suis dans un travail de démolition" sur Orange Actualités
actu.orange.fr/.../hollande-je-suis-dans-un-travail-de-demolition-lepoint-CNT000000...
1.
Il y a 1 jour - Bientôt libéré de sa fonction, François Hollande a retrouvé son humour... jusqu'à se ...Hollande : "Je suis dans un travail de démolition" .... L'entreprise de démolition qui dure depuis 5 ans a causé et causera encore des .

Écrit par : turigol | 17/03/2017

Les commentaires sont fermés.