Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2017

Costumes de luxe : "C'était un cadeau" déclare le "mécène" de François Fillon

6771171_bourgi_1000x625.jpg Bourgi.jpg

Robert BOURGI, figure sulfureuse des réseaux de la Françafrique

Les enquêteurs ont identifié Robert Bourgi comme le mystérieux mécène ayant offert à François Fillon deux costumes de luxe. 

«C'était un cadeau». Après avoir démenti à plusieurs reprises ces derniers, jours, l'avocat Robert Bourgi a confirmé en ces termes avoir offert à François Fillon deux costumes Arnys à 13 000 euros, un don sur lequel la justice enquête depuis 24 heures. Quelques heures avant cette déclaration faite à BFMTV,  Le Monde révélait l'identité de ce généreux donateur, formellement identifié par les enquêteurs, qui se sont rendu «à deux reprises» dans la boutique où avaient été réglés ces costumes, dans le 7e arrondissement de Paris.

 

Ils ont mis la main sur des documents attestant de la commande, le 7 décembre 2016, et du règlement, le 20 février, de deux costumes sur mesure par cette figure sulfureuse des réseaux de la Françafrique. Un patron aux mesures exactes du candidat LR a notamment été retrouvé, selon le journal du soir.

   

C'est le JDD qui avait révélé le week-end dernier que François Fillon s'était fait offrir deux costumes pour un montant de 13000 euros chez Arnys, par un mécène que les enquêteurs auront mis une semaine à identifier. Soupçonnant un éventuel trafic d'influence, les juges en charge de l'affaire des emplois présumés fictifs de l'épouse et des enfants de François Fillon ont élargi leur enquête à cette affaire dite des costumes. 

  

  leparisien.fr

02:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

quoique je n,ai aucune sympathie pour le sieur Fillon, les élus de gauche , les journaleux , etc , il me semble qu,ils ne s,habillent pas à la fripe . .que ce candidat porte des costards à tel ou tel prix , on s,en cogne , ce qui importe est le salut de la France .
salutations.

Écrit par : parvus | 18/03/2017

Le calvaire de Fillon n'en finit pas ! Pas un jour sans ! Les hyènes se régalent, mais la proie était facile avec ce Cahuzac de droite ! Remercions le d'avoir détruit l'UMP comme Hollande a détruit le PS !

Écrit par : dirk | 18/03/2017

Et alors ? On a le droit de faire des cadeaux à ses amis !

Écrit par : abad | 19/03/2017

Les commentaires sont fermés.