Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2017

Marine Le Pen reçue par Vladimir Poutine à Moscou

poutine-le-pen-tvl.jpg

 

 

La rencontre marine Le Pen et Vladimir Poutine n’était pas officiellement inscrite à leurs agendas respectifs.

La candidate du Front national, arrivée à Moscou vendredi 24 mars au matin, a rencontré Vladimir Poutine, <img class="alignleft wp-image-16141 size-full" src="http://www.tvlibertes.com/wp-content/uploads/2017/03/xpoutine-le-pen-tvl.jpg.pagespeed.ic.8ypuwZQ3VC.jpg" alt="marine le pen" width="600" height="338" srcset="https://www.tvlibertes.com/wp-content/uploads/2017/03/poutine-le-pen-tvl.jpg 600w, https://www.tvlibertes.com/wp-content/uploads/2017/03/poutine-le-pen-tvl-300x169.jpg 300w, https://www.tvlibertes.com/wp-content/uploads/2017/03/poutine-le-pen-tvl-415x233.jpg 415w" sizes="(max-width: 600px) 100vw, 600px"/>d’après des images diffusées par la télévision russe. Ce dernier a notamment assuré que « la Russie n’interférera[it] pas dans l’élection » française, selon des propos retranscrits par les agences de presse russes.

« Nous ne voulons en aucun cas avoir de l’influence sur les événements à venir, mais nous nous réservons le droit de communiquer avec les représentants de toutes les forces politiques du pays, comme le font nos partenaires européens ou des Etats-Unis », a poursuivi M. Poutine.

S’adressant à Marine Le Pen, le président russe a souligné : « [Il est] intéressant d’échanger avec vous sur la façon de développer nos relations bilatérales et la situation en Europe. Je sais que vous représentez un spectre politique européen qui se développe assez rapidement. » De son côté, la candidate d’extrême droite a affirmé qu’elle souhaitait « développer les relations avec la Russie dans le cadre de cette longue histoire qui lie [les] deux pays ».

« Antimondialiste »

Mme Le Pen devait également participer ce vendredi aux travaux de la commission des affaires étrangères de la Douma, la chambre basse du Parlement, puis rencontrer son président Viatcheslav Volodine.

Le président de la commission des affaires étrangères de la Douma a précisé aux agences russes que Marine Le Pen se rendait en Russie à son « invitation personnelle ». Sa visite portera notamment sur « la lutte contre le terrorisme et les questions liées à la coopération franco-russe », selon lui.

Jeudi, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a affirmé que la présidente du Front national n’était pas une « populiste » mais une « réaliste » ou une « antimondialiste ».
Source : lemonde.fr

TVL

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

tout un symbole, cette rencontre à ce niveau international avec une grande puissance doit faire grincer des dents dans certains cercles , comme quoi le président Poutine pense que Marine est une femme respectable , contrairement au politiquement correct qui règne en France.
salutations.

Écrit par : parvus | 24/03/2017

Marine et Poutine sont faits pour s'entendre !
Marine conforte sa stature internationale au grand dam des poutinophobes obsessionnels des médias. La haine froide des commentaires parlant de son "allégeance" à Poutine est un bon signe ! L'inversion des alliances au profit de la Russie serait une véritable révolution bénéfique pour notre souveraineté, et le premier pas pour l'avènement d'une grande Europe, de Brest à Vladivostok, l'antithèse de la misérable Union Européenne qui n'en a plus pour très longtemps.

Écrit par : dirk | 24/03/2017

Les commentaires sont fermés.