Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2017

Bruxelles menace la Pologne et la Hongrie d'être "exclues de l'UE" si elles refusent d'accueillir des clandestins musulmans

Polish-leader-Beata-Szydlo-Hungarian-PM-Orban-have-spoken-out-against-the-migrant-quotas-787554.jpg

BREIZATAO – ETREBROADEL (04/04/2017) Bruxelles hausse le ton face aux pays refusant la submersion migratoire, Pologne et Hongrie en tête. La « Cour Européenne de Justice » devrait prochainement publier sa décision relativement au plan visant à imposer 160.000 clandestins afro-musulmans dans toute l’Europe.

Cité par le journal britannique The Express (source), une source bruxelloise indique qu’une fois la décision annoncée, l’UE entend imposer le remplacement de population aux nations qui s’y opposent. Si elles refusent d’organiser l’invasion afro-islamique, elles pourraient être exclues de l’UE, selon The Express.

La source diplomatique ajoute : « Ils devront faire un choix : sont-ils dans le système européen ou pas ? Vous ne pouvez pas faire du chantage, l’unité a un prix. Nous sommes confiants que la CEJ validera le plan et que la Pologne et la Hongrie devront se soumettre à la décision. S’ils ne le font pas, ils devront faire face aux conséquences, financières et politiques. Plus de possibilité de s’exonérer, il n’y a plus « un pied dedans, un pied dehors ». Nous serons très durs là dessus ».

Les gouvernements allemand, français et italiens veulent imposer un système d’africanisation et d’islamisation systématique du continent européen via un mécanisme géré par l’UE. Un casus belli pour la Tchéquie, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et l’Autriche.

21:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Voilà un moyen de sortir de l'UE sans risquer un référendum probablement perdu d'avance ! Appliquer sans demander l'avis de l'UE la même politique de refus de toute immigration que celle mise en oeuvre par Orban ! Il faut aller au clash ! Les Français se mobiliseront pour soutenir cette politique, et bien sûr, pas question de payer la moindre amende ! Ce serait un comble, un casus belli !
Je ne vois que cette possibilité: se faire éjecter automatiquement de cette UE dont on constate une fois de plus le caractère totalitaire et soviétoïde !

Écrit par : dirk | 04/04/2017

Le seul objectif de l 'UE est de génocider les peuples européens. C'est de plus en plus clair.

Écrit par : anonyme | 05/04/2017

Oui mais pour cela il faut un chef d'Etat qui y croit et ce ne sont ni Méluche, Bilal Hamon, ni Fillon (l'inaugurateur de mosquées), ni même Dupont-Aignan, ni les tous autres qui parleront comme M.Orban ou Mme Szydlo mais seulement Marine qui ira au clash pour la France avec l'UE.
Le 23, tous avec Marine !

Écrit par : Anton | 05/04/2017

que la Pologne et la Hongrie sortent de cet espace européen qui n,a d,ailleurs que le nom ,afin que ces pays conservent leur homogénéité qui protègent leurs citoyens du GR . .!!
car pour nous , comme l,Allemagne ,l,Italie, l,Espagne , Belgique , etc , la situation est plus que préoccupante suite à l,invasion continue qui va nous conduire à la Libanisation. .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 05/04/2017

Les commentaires sont fermés.