Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2017

Les Etats-Unis frappent une base aérienne en Syrie en réponse à l'attaque chimique présumée

 

 

Les Etats-Unis ont frappé une base aérienne syrienne en réponse à l'attaque chimique présumée attribuée à Damas, selon des responsables américains jeudi.

La frappe a été menée avec 59 missiles, a précisé un responsable de la Maison Blanche. Il a également indiqué que les Etats-Unis avaient frappé la base aérienne de Shayrat, qui selon Washington serait «associée au programme» syrien d'armes chimiques et «directement liée» à l'attaque chimique présumée à Khan Cheikhoun dans la province d'Idlib.

Détails à suivre...

RT

04:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Sans aucun mandat, sans aucune preuve, sans attendre le résultat de l'enquête, Trump envoie ses missiles. Cela est un acte de guerre. Et dire que Trump ne voulait plus être le gendarme du monde.
S'il est prouvé que Assad a utilisé les armes chimiques, alors il est complètement fou. Il gagnait contre l'EI. Il était de nouveau reconnu par la communauté internationale. C'est incompréhensible, hors de toute logique. Saurons nous la vérité.

Écrit par : Raymond | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

On peut faire une croix sur Trump,il ne vaut pas mieux que les autres.

Écrit par : pierre | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

Le revirement de Trump, passé sous contrôle de ses lobbies militaro industriels et anti russes est consternant et inquiétant. Il nous rejoue l'épisode de Saddam Hussein et de ses "armes chimiques". Je vais changer de jugement sur son sujet. Il est émotif, impulsif, mégalo, peu cultivé géopolitiquement (à un point effrayant) et voudra poursuivre finalement la politique d'hégémonie de ses prédécesseurs. Montrer les gros bras de l'Amérique est quelque chose à laquelle il ne résistera pas. Je ne suis pas surpris compte tenu de sa personnalité. Je crois que les espoirs de rapprochement avec Poutine sont tombés à l'eau. C'était la principale raison pour laquelle je le soutenais jusqu'ici.
…à suivre cependant pour voir si mon pessimisme se confirmera ou non.

Écrit par : dirk | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

Assad est un musulman, ne pas l'oublier.
Je pense que la Syrie incapable d'écraser les jihadistes, est en fait aux mains de Daesh. La Syrie n'est plus rien, qu'un décor, elle abrite les chefs de Daesh, qui ont ainsi des bases aérienness.
Bachar a trompé tout le monde, sous ses airs d'anglo-saxon. C'est en fait un otage de l'Etat islamique cornaqué par Israël ry par la Turquie.
Trump a donc raison de frapper la Syrie devenue une base de terroristes bien armés.
Les musulmans s'entendent mieux entre eux qu'avec les "croisés" européens. Cette guerre, c'est la guerre de Cent ans si on n'y met pas fin. Trump avait dit : "je détruirai lDaesh, je l'éradiquerai du monde. Il va le faire pour protéger l'Amérique.
Poutine de son côté a écrasé le Tchétchènie, sans état d'âme.
Les attentats se multiplient.
Poutine va nettoyer le Kirzhistan. Sans démendar l'avis de personne, comme pour la Géorgie.
Trump a compris qu'il devenait aussi mou qu'Obama (musulman).
Il n'y a pratiquement plus de chrétiens en Syrie.

Écrit par : Gaëlle Mann | 08/04/2017

@ Gaelle
Assad devenu trop mou ?
Alors qu'il lui est reproché de " massacrer son peuple ", malgré une armée exsangue ? Regardez les reproches qui lui sont tombés dessus quand il a tenté de reprendre Alep.
Le Turc et les Saouds se réjouissent du bombardement américain. Sans compter Hollande, Merkel, et toute la clique de l 'UE.
J 'avoue que je ne comprends pas votre raisonnement.

Écrit par : anonyme | 08/04/2017

@ Gaelle
Assad devenu trop mou ?
Alors qu'il lui est reproché de " massacrer son peuple ", malgré une armée exsangue ? Regardez les reproches qui lui sont tombés dessus quand il a tenté de reprendre Alep.
Le Turc et les Saouds se réjouissent du bombardement américain. Sans compter Hollande, Merkel, et toute la clique de l 'UE.
J 'avoue que je ne comprends pas votre raisonnement.

Écrit par : anonyme | 08/04/2017

Je me serai donc trumpé une fois de plus... désespérant.

Écrit par : Pomègues | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

bon, faudrait peut-être signaler à Trump que les missiles envoyés sur la base Syrienne , auraient été bien plus utiles s,ils avaient viser les terros de daech .
ses amis Isräéliens , ainsi que Hollande et Merkel vont pouvoir le féliciter sur cet "exploit" .
salutations.

Écrit par : parvus | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

Trump s’est laissé abusé par la propagande judéo-maçonique ! Pendant ce temps l’Israël se frotte les mains ! Espérons que Trump ouvrira rapidement les yeux et qu’il se rende alors compte de son erreur !

Écrit par : abad | 09/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.