Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2017

Syrie : Marine Le Pen plaide contre une intervention des États-Unis

"C’est assez dangereux de porter un jugement au bout de deux heures"

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle qui avait applaudi l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, a estimé jeudi que celui-ci avait « tort en évoquant une intervention » en Syrie après l’attaque chimique présumée de mardi.

« Attention, je le dis clairement, de pas se relancer dans une opération militaire en Syrie. J’ai entendu des propos de M. Trump qui évoque une intervention... Je crois qu’il a tort » a affirmé la patronne du FN sur LCI.

« En faisant cela, il rentre dans la roue des anciennes administrations américaines, que ce soit l’intervention en Irak ou en Libye, ça n’a pas été une réussite pour le moins, il faut être prudent avec ce type de menaces », a-t-elle insisté.

Pour elle, ce n’est plus « le temps où de grandes nations mettaient des dirigeants à la tête de tel ou tel pays parce que ces dirigeants les arrangeaient (...). C’est au peuple syrien de choisir son futur dirigeant ».

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

02:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Tout à fait d'accord avec Marine. L'actualité lui a malheureusement donné raison : Trump a cédé à ses lobbies et veut se refaire une santé en politique intérieure en reniant ses sympathies vis à vis de Poutine. Ce n'est que le début, à mon avis, d'une confrontation avec la Russie, véritable enjeu de ces bombardements. Cette attitude n'est pas glorieuse et manque de grandeur. Quel sera l'intérêt de soutenir Trump s'il persiste dans cette politique belliqueuse et imprévisible ?

Écrit par : dirk | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

quel intérêt pour Assad de frapper cet endroit avec des armes chimiques ?? alors que son armée gagne du terrain, et il n,a aucun intérêt d,irriter ses alliés Russes ou Iraniens, par des mesures qui lui mettent la moitié de la planète sur le dos .
je pense que même Trump veut se débarrasser du régime Syrien actuel, ce qui ferait sûrement plaisir à Israël .
salutations.

Écrit par : parvus | 07/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.