Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2017

Netanyahou reproche aux Alliés de n'avoir pas bombardé les camps de concentration en 1942

 

Benyamin Netanyahou lors de la commémoration de l'Holocauste en 2017

A l'occasion de la commémoration du génocide juif, Benjamin Netanyahou a reproché aux forces alliées de n'avoir pas agi contre le projet génocidaire nazi en usant de la force dès 1942. Il a également mis en garde contre l'antisémitisme aujourd'hui.

Ce 23 avril, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s'est livré, à l'occasion d'un discours de commémoration des 75 ans du génocide juif, à une attaque particulièrement vive de la politique des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. 

«Si, en 1942, les puissances alliées avaient agi contre les camps de la mort – et tout ce que cela nécessitait aurait été un bombardement répété des camps – elles auraient pu épargner la vie de 4 millions de juifs et de millions d'autres personnes», a-t-il estimé. Pointant du doigt un «échec» face au nazis, Benjamin Netanyahou a tenu à souligner que «les puissances [alliées] savaient» et qu'elle n'avaient «pas agi».

S'appuyant sur des documents de l'Organisation des Nations unies (ONU) récemment publiés à ce sujet et repris par la presse israélienne, le Premier ministre israélien a insisté sur le fait que les Alliés auraient été mis au courant de l'ampleur du génocide perpétré par le régime nazi contre les juifs européens dès 1942 – soit deux ans plus tôt que ce qu'estimaient les chercheurs jusqu'ici. «Cela est lourd de sens», a jugé le chef de l'exécutif israélien.

Dans un discours aux accents particulièrement piquants, le Premier ministre israélien a estimé que le génocide s'expliquait par trois causes principales : la haine généralisée des juifs, l'indifférence aux atrocités et «la terrible faiblesse ce peuple en exil». Ce discours lui a permis de rappeler qu'il tenait l'Iran et l'Etat islamique pour de nouveaux avatars de l'antisémitisme aujourd'hui. «Il serait naïf de croire que l'antisémitisme a disparu», a-t-il prévenu. 

Le même jour, le président israélien Reuven Rivlin a accusé la candidate du Front national (FN) à l'élection présidentielle française, Marine Le Pen, de participer à un nouveau genre de négationnisme en rejetant la responsabilité de populations ou de gouvernements dans la Shoah. Il faisait référence au propos de la candidate concernant la responsabilité de la France dans l'organisation de la rafle du Vel d'Hiv.

Ce n'est pas la première fois que Benjamin Netanyahou fait part de sa vision de l'Histoire. En mars dernier, il avait déjà comparé l'Iran à la Perse antique, tentant ainsi de démontrer que les iraniens entretiendraient une ambition de destruction du peuple juif de manière atavique depuis des millénaires.

Lire aussi : Le bombardement israélien d'un camp militaire en Syrie fait trois morts

RT

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

En bombardant les camps de manière répétée, tous les prisonniers auraient péri. Je ne saisis pas la logique de Netanyahu mais son but n 'est pas d d'être logique mais de culpabiliser les Blancs pour la énième fois.
A noter qu'il n 'est plus question de six millions mais de quatre millions.
Il y aurait un atavisme perse qui pousserait les Perses à vouloir exterminer les Juifs depuis des millénaires ?
Contrairement à ses congénères en Europe et aux Usa, Netanyahu dit donc croire à la Race. Que préconise - t- il donc pour l 'Iran ? Une " solution finale " puisque c'est à cette seule condition que l 'atavisme perse disparaîtrait ?
Et qu 'ont donc les Juifs de particulier qui pousserait le monde entier à vouloir les faire disparaître ? Netanyahu aurait-il une réponse ?
Quant à Macron, il est évident qu 'il est leur candidat. Avant même le premier tour, un ministre israélien avait vilipendé Marine. Seul le pauvre Fillon a peur de voir cette réalité en face, préférant s 'en prendre à ceux qui n 'ont pas voulu sa peau.

Écrit par : anonyme | 25/04/2017

En bombardant les camps de manière répétée, tous les prisonniers auraient péri. Je ne saisis pas la logique de Netanyahu mais son but n 'est pas d d'être logique mais de culpabiliser les Blancs pour la énième fois.
A noter qu'il n 'est plus question de six millions mais de quatre millions.
Il y aurait un atavisme perse qui pousserait les Perses à vouloir exterminer les Juifs depuis des millénaires ?
Contrairement à ses congénères en Europe et aux Usa, Netanyahu dit donc croire à la Race. Que préconise - t- il donc pour l 'Iran ? Une " solution finale " puisque c'est à cette seule condition que l 'atavisme perse disparaîtrait ?
Et qu 'ont donc les Juifs de particulier qui pousserait le monde entier à vouloir les faire disparaître ? Netanyahu aurait-il une réponse ?
Quant à Macron, il est évident qu 'il est leur candidat. Avant même le premier tour, un ministre israélien avait vilipendé Marine. Seul le pauvre Fillon a peur de voir cette réalité en face, préférant s 'en prendre à ceux qui n 'ont pas voulu sa peau.

Écrit par : anonyme | 25/04/2017

En revanche, ont été bombardées la ville de Dresde, Berlin, Le Havre et beaucoup de villes Françaises où ont péri tant et tant d'innocents alors que les Allemands étaient en fuite ou défaits. Allez dans le centre du Havre et voyez le monument immense où s'alignent tous les noms des victimes civiles, sans compter les blessés, les destructions de chefs d'oeuvres architecturaux à Dunkerque, Rouen, un peu partout ! Un tapis de bombes !
Les Alliés ne savaient pas tout sur les camps nazis, c'est faux, ils ne pouvaient ou ne voulaient les détruire bien qu'ils aient attaqué des sites où étaient les fusées V1, V2 où périrent des Français forcés au travail par les Allemands. En outre, des trains de déportés furent sabotés, des familles juives cachées, sauvées en grand nombre sous Pétain !
Hommage soit rendu, comme le 21 avril 2002 au lendemain de son décès (par JMLP parvenu au 2eme tour) à Rolande BIRGY, une de ses héroïques protectrices d'israélites, résistante, membre du Front National, décorée par les juifs eux-mêmes !
R.I.P Bérêt bleu !

Écrit par : verdier | 25/04/2017

bombarder des camps , les bombes seraient tomber sur les baraques où se trouvaient les déportés , même si ces derniers avaient été à l,extérieur du camp , les bombardements ou mitraillages auraient détruits des bâtiments vides , et les déportés auraient du coucher à la belle étoile etc . .même en visant les postes ou guérites des gardiens , cela n,aurait pas changer grand chose .
remettre le couvert en permanence sur cette période , ce n,est vraiment pas innocent , le sieur Bibi a besoin d,appuis pour de futures guerres .
salutations.

Écrit par : parvus | 25/04/2017

Les commentaires sont fermés.