Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2017

Marion Maréchal-Le Pen se retire de la vie politique

 Vers un Front national sans Le Pen ?

Selon nos informations, la députée du Vaucluse va annoncer mercredi son intention de ne pas briguer un nouveau mandat et de quitter sa fonction de présidente du groupe FN en région Paca. Des raisons personnelles expliqueraient ce choix.

Selon nos informations, Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse, va annoncer ce mercredi sa décision de ne pas représenter sa candidature aux législatives en juin. Elle abandonnerait aussi la présidence du groupe FN au sein du conseil régional de Paca. Ce choix n’est pas réellement une surprise au sein du parti où la jeune élue n’a pas caché une certaine lassitude depuis plusieurs mois, notamment depuis les élections régionales de 2015. Une telle annonce est motivée par une volonté de clarté, alors que la campagne des législatives s’engage. Durant la bataille présidentielle, le 5 avril, le Canard enchaîné avait déjà laissé entendre que la jeune parlementaire avait informé ses collaborateurs de son intention de ne pas briguer un second mandat et de quitter la présidence du groupe FN en Paca. Des intentions confirmées à l’époque au Figaro par ses proches.

Les motivations de la nièce de Marine Le Pen sont multiples. La jeune élue, mère d’une petite fille, souhaite lui consacrer plus de temps. Prise dans le tourbillon des échéances électorales, elle estimerait que les sacrifices exigés par la vie politique sont chronophages. Marion Maréchal-Le Pen a souvent expliqué également qu’elle ne souhaitait pas se consacrer exclusivement à l’activité politique et qu’elle était aussi tentée par une expérience professionnelle différente. On sait que son grand-père, Jean-Marie Le Pen, a joué un rôle très important dans son engagement politique. Son influence a été déterminante. Récemment, le président d’honneur, qui avait qualifié les conflits entre la nièce et la tante de « coups de torchon », ne voyait pas comment sa petite fille pouvait envisager de quitter ses fonctions politiques. À ses yeux, le poids politique de Marion Maréchal-Le Pen, notamment au niveau régional, ne pouvait pas lui permettre d’envisager sérieusement une telle hypothèse.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Dans un long courrier adressé ce mardi après-midi à la rédaction de Vaucluse Matin–Le Dauphiné Libéré de et que nous publierons intégralement dans nos éditions de demain, Marion Maréchal-Le Pen explique en détail les raisons qui la conduisent à mettre un terme à ses activités politiques.

Dans cette longue lettre de deux pages qui s’adresse à ses électeurs du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen reconnait que sa décision constitue « un déchirement affectif » mais elle la justifie par des « raisons personnelles et politiques ».

« J’ai beaucoup manqué à ma petite fille dans ses premières années si précieuses. Elle m’a aussi terriblement manquée. Il est essentiel que je puisse lui consacrer plus de temps » écrit-elle.

[...]

« Je ne renonce pas définitivement au combat politique. » « J’ai l’amour de mon pays chevillé au cœur et je ne pourrai jamais rester indifférente aux souffrances de mes compatriotes. »

Lire l’intégralité de l’article sur ledauphine.com

21:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

La motivation familiale invoquée par Marion est des plus respectable, mais nul n'ignore que s'y ajoutent d'autres raisons, plus politiques et sans doute celle de ne pas avoir à s'opposer frontalement à sa tante dans les débats inévitables d'après l'échec à la présidentielle. C'est la principale voix identitaire qui quitte le navire. J'avoue être inquiet pour la suite. Au moins son départ limitera les dégâts qu'entraîneraient ces fameux "règlements de compte" dont se pourlèchent les médias depuis des mois.

Écrit par : dirk | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

73% des électeurs de Marine au 2nd tour l'ont fait par rejet de l'immigration
Les mêmes électeurs n'ont rien compris à son discours économique ou le rejettent, comme la majorité des citoyens. Le dernier débat avec Macron a été catastrophique sur cette question, et ne sera pas oublié.
Conclusion, le FN doit réviser de fond en comble cette thématique ou disparaîtra. Marine devra trancher ou faire comme Marion, laisser la place dans un parti ayant changé de nom.
On verra si ce parti sait se remettre en cause, sinon la "droite patriote et nationale" se rassemblera autour de NDA, personnalité estimée mais non radicale, qui attirera les voix de nombreux citoyens de droite qui n'allaient pas vers le FN jusqu'ici.

Écrit par : dirk | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Estrosi a démontré, une fois de plus, qu 'il était un très petit bonhomme, sordide de bassesse. Beurk.. J 'aimerais pas être dans sa peau ni dans celle de ses proches. Même s'ils doivent vivre très bien avec cette bassesse. Ils sont visqueux.
Interrogé sur Bfmtv, au lieu de prendre seulement acte du départ de Marion, il a insultée cette dernière en des termes très méprisants qui ne révélaient en fait que sa jalousie féroce envers une très jeune femme qui le surpasse en tous domaines. Il s 'est exclu du monde civilisé.
Nadine Morano, sur lci ou cnews, l oeil rigolard et obscène, a déclaré qu 'elle se réjouissait " dès qu 'une Lepen partait ", attendant manifestement l 'approbation des journalistes pour cette nouvelle démonstration d ' allégeance au système.
Sans honte, cette politicienne obscène, a désigné à la vindicte populaire toute une famille.

Écrit par : anonyme | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Anonyme : attendre autre chose ce ces élus (es) de la fausse droite , serait faire preuve de naïveté , ces gens détestent le FN ,leurs électeurs , électrices , etc . . et aussi une bonne partie du bon peuple , leur sourit juste pour avoir leurs voix et cela fonctionne encore .
salutations.

Écrit par : parvus | 10/05/2017

C'est le vote musulman qui désormais fera basculer toutes les élections.
Il est contre nous à 95 pour cent.

Écrit par : pierre | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.