Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2017

Allemagne : la municipalité de Hambourg confisque des logements au profit des migrants

 

22h09

« Atteinte massive au droit de propriété » – Par une décision sans précédent, les autorités de Hambourg ont confisqué six logements dans le quartier de Hamm près du centre-ville. Ces logements qui appartiennent à un propriétaire privé, étaient vacants depuis 2012. Comme ils avaient besoin d’être rénovés, un administrateur a été nommé par la ville pour diriger un programme de travaux en vue de les louer – contre la volonté du propriétaire – à des locataires choisis par la ville.

screenshot_370.jpg

La porte-parole du quartier de Hamm, Sorina Weiland, a déclaré que les coûts de rénovation seront facturés au propriétaire.

Les socialistes et les Verts de Hambourg ont aussi récemment mis en place une « hotline » qui offre aux habitants la possibilité de signaler les propriétés vacantes. Les militants ont également créé un site Web – Leerstandsmelder (Vacancy Detector) – pour identifier les appartements inoccupés à Hambourg et dans d’autres villes allemandes.

« La proposition est claire: la police est désormais en droit de pénétrer dans une propriété privée sans autorisation du tribunal dans le but de trouver des logements pour les réfugiés lorsqu’ils sont menacés d’itinérance ».

« Le consentement du propriétaire » n’est nullement requis. Ce nouveau pouvoir n’est pas seulement conféré à la police, mais aussi à l’ensemble des agences agissant pour le compte de l’État. »

Daily Mail

Merci à made in France

03:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Nous revenons au temps de l'URSS?

Écrit par : Auclin | 18/05/2017

Viendra le temps où les locataires et propriétaires de souche devront laisser leurs habitations, logements aux clandos , avec la bénédiction des socialos et verts , si les habitants de cette ville votent pour la gauche , qu,ils ne viennent pas se plaindre après.
salutations.

Écrit par : parvus | 18/05/2017

Les commentaires sont fermés.