Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2017

Theresa May désemparée après la nouvelle opération islamiste à Londres

theresa-may-3-600x337.jpg

                           Partager sur Facebook Tweeter

 

04/06/2017 – LONDRES (NOVOpress) : Sept morts et une cinquantaine de blessés selon le bilan provisoire de l’opération islamiste menée hier soir à Londres – un véhicule fonçant sur les piétons puis trois islamistes égorgeant des Londoniens ! – et le premier ministre Theresa May est… désemparée. En même temps (© Macron), il faut la comprendre : avant de devenir premier ministre en juillet 2016 à la suite du Brexit, Theresa May avait été ministre de l’Intérieur durant six ans ! On voit le résultat : 5 morts le 22 mars à Westminster, 22 morts le 22 mai à Manchester et 7 morts hier soir à Londres !

Dans une déclaration effectuée ce matin devant le 10, Downing Street, Theresa May a donc affirmé que « nous ne pouvons pas et ne devons pas prétendre que les choses peuvent continuer ainsi » et que « nous sommes persuadés d’avoir affaire à un nouveau type de menace » (sic) car « le terrorisme nourrit le terrorisme et les auteurs sont incités à commettre leurs attaques non seulement sur la base de complots minutieusement élaborés après des années de planification et d’entraînement, non seulement par des assaillants isolés radicalisés sur internet, mais aussi en se copiant les uns les autres et en utilisant les moyens les plus sommaires » (re-sic). Elle sait ce qui se passe en France depuis Merah, en 2012 ?

Moyennant quoi Theresa May, qui prétend que « les attaques récentes ne sont pas reliées les unes aux autres », veut principalement « travailler avec les gouvernements démocratiques alliés pour conclure des accords internationaux sur la régulation du cyberespace », car « il faut priver les terroristes des espaces de liberté dont ils profitent en ligne ». Sûr que ça va marcher… Et sinon, les mosquées au Royaume-Uni, ça va comme elle veut ? Et sa société multiculturelle aussi ? Décidément, n’est pas Churchill qui veut…

21:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Le problème, que cette mondialiste ne veut pas admettre, est l 'immigration massive de populations haineuses des peuples européens, l 'islam jouant le rôle de catalyseur.

Écrit par : anonyme | 04/06/2017

Répondre à ce commentaire

le discours de Mme May sonne creux " les espaces de liberté dont ils profitent en ligne " , dans ce cas figure comme dans les autres c,était dans l,espace réel , qu,ils ont profité ".
"le terrorisme nourrit le terrorisme . . ." elle vient de découvrir la lune . .!
feu Churchill n,aurait pas été désemparé , il aurait pris les mesures radicales pour détruire les réseaux terroristes .
il est vrai que la GB , comme la France d,ailleurs ont bien changé depuis cette période où les politiques étaient un peu plus couillus . .et que les peuples "ne chantaient pas, n,aurez pas ma haine". .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.