Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2017

Le premier ministre en campagne sur le terrain pour aider Marie Sara

201706161523-full.jpg

 

Élections législatives - Gard


Marie Sara a reçu hier le soutien d'Édouard Philippe, le Premier ministre.

Optimiste certes mais pas rassurée pour autant, c'est ainsi que Marie Sara a mené campagne hier après-midi à Aigues-Mortes dans le Gard avec l'appui forcément très médiatisé d'Édouard Philippe le premier ministre qui court d'une circonscription à l'autre pour «accélérer» les candidats En Marche !

PUBLICITÉ
 

Dans cette deuxième circonscription, dimanche dernier, l'ancienne torera à cheval s'est inclinée (32,16 %) d'une pointe de crinière, 48 voix d'avance pour Gilbert Collard, l'avocat et député sortant (32,27 %) qui se présente sous la bannière du Rassemblement Bleu Marine soutenu par le Front National.

«Je suis confiante car je sens autour de moi une dynamique vraiment positive. Je veux redonner le sourire à cette circonscription et surtout éviter qu'elle replonge dans le noir et l'obscurité représentés par le FN» explique Marie Sara qui capitalise les soutiens, surtout ceux du Parti socialiste du Gard.

«Un vote de foi dans la République»

À gauche, les autres partis ont fait le service minimum : un communiqué pour appeler à faire barrage au Front National et rien de plus pour Danièle Floutier de France Insoumise (13,07 %) comme pour la candidate écologiste (2,99 %). Pascale Mourrut de Les Républicains, arrivée troisième (14,22 %) ne s'était toujours pas exprimée hier en fin de journée.

«Attention, le défi n'est pas encore réussi. C'est à la dernière minute le jour de l'élection que tout se joue. Il nous faut donner une solide majorité au président pour que nous puissions entreprendre les réformes nécessaires. Et le vote aujourd'hui, c'est un vote de foi dans la république», a expliqué le Premier ministre.

Il a également lancé un appel aux abstentionnistes qui ont dans leur poche du costume de ce dimanche les clefs de ce scrutin. Pendant une vingtaine de minutes en terrasse d'une brasserie, Édouard Philippe s'est entretenu avec quelques grands élus qui soutiennent la démarche électorale de la directrice des arènes de Mont-de-Marsan (Landes).

«Il nous faut surtout renouer avec l'espoir, ce que les Français peuvent ressentir au fond d'eux-mêmes. Nous pouvons rebondir», a ajouté le Premier ministre.

Dans le même temps, Gilbert Collard recevait hier la visite et le soutien de son ami politique, Robert Ménard, le maire de Béziers. L'avocat est lui aussi parti à la chasse aux abstentionnistes. Pour ne pas perdre sa place !

22:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.