Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2017

Trump annonce l’annulation de l’accord avec Cuba et réclame à La Havane des changements

594441b0c46188175a8b45d3.jpg

 

© Carlos Barria / Reuters
Le président américain Donald Trump s'est exprimé sur les relations entre les Etats-Unis et Cuba à Miami le 16 juin
 

Rompant avec la politique de rapprochement entamée par l’administration Obama, le président américain a durci le ton envers le gouvernement cubain, appelant à des réformes économiques et politiques.

«Avec effet immédiat, j'annule l'accord totalement inéquitable signé avec Cuba par la dernière administration», a lancé Donald Trump dans le quartier de Little Havana, à Miami, le 16 juin. Il a promis «un meilleur accord pour les Cubains et pour les Etats-Unis».

Assurant que les assouplissements des relations bilatérales engagés par l’administration Obama «n’aident pas les Cubains» et «ne font qu’enrichir le régime», le président américain a réclamé des changements dans la politique du gouvernement cubain.

En particulier, il a souligné que celui-ci devait respecter les droits de l’homme mais aussi entamer des réformes politiques et économiques, avant qu’une éventuelle levée de l’embargo (assoupli par Barack Obama en 2008) ne soit évoquée. Il a assuré que les Etats-Unis dénonceraient les «crimes du régime Castro».

RT

04:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Dans ce type de prise de position, ne jamais oublier leur usage interne, donner des gages à l'Etat profond par exemple, et ne jamais oublier non plus que Cuba est un pays resté profondément communiste auquel il ne faut pas faire de cadeau.

Écrit par : dirk | 17/06/2017

Répondre à ce commentaire

Trump est le seul dirigeant occidental à combattre le communisme .
Un Américain a ete rendu à son pays par la Corée du nord dans un état végétatif.
Il a du être horriblement torturé.
La banque Goldman Sachs s' est porté au secours du monstre Maduro. Comme quoi, on retrouve toujours les mêmes derrière les monstres communistes .

Écrit par : anonyme | 17/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.