Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2017

Discours aux Européens de Trump à Varsovie : « Nous affrontons l’islam radical, nous vaincrons si nous n’oublions pas notre identité, nos traditions »

rtx3aa9o-e1499353107653-742x419.jpg Trump.jpg

Discours aux Européens de Trump à Varsovie : « Nous affrontons l’islam radical, nous vaincrons si nous n’oublions pas notre identité, nos traditions »
POSTED BY LA RÉDACTION ON 6TH JUILLET 2017 
0 VIEWS

BREIZATAO – ETREBROADEL (06/07/2017) Le président Donald Trump a donné un discours aux accents historiques à Varsovie, en Pologne. Il a invité les Européens à défendre leur identité, leur foi et leur liberté face à la menace de l’islam radical et du socialisme.

Extraits :

« Aujourd’hui, nous n’affrontons plus le spectre du communisme. Mais aujourd’hui, en Occident, il y a des menaces graves pour notre sécurité et pour notre mode de vie. Vous voyez ce qui se passe là-bas, il y a des menaces. Nous les affronterons. Nous vaincrons. Mais il y a des menaces. Nous affrontons une autre idéologie oppressive, celle qui cherche à exporter le terrorisme et l’extrémisme partout dans le monde. Les USA et l’Europe ont subi une attaque terroriste après l’autre. Nous allons y mettre un terme […] Nous devons rester unis face à ces ennemis communs pour les priver de leur territoire, de leur financement, de leurs réseaux et toute forme de soutien idéologique dont ils peuvent bénéficier […] Nos frontières seront toujours fermées au terrorisme et à l’extrémisme […] Nous combattons durement contre le terrorisme islamique radical et nous gagnerons. 

Des deux côtés de l’Atlantique, nous affrontons un autre danger qui est fermement sous notre contrôle. Ce danger est invisible pour certains […] la bureaucratie gouvernementale qui s’insinue et pompe la vitalité et la richesse du peuple. L’Occident n’est pas devenu grand grâce à la paperasse ou aux régulations mais parce que les gens étaient laissés libres de poursuivre leurs rêves et de réaliser leur destinée. Les USA, la Pologne et les nations d’Europe font de la liberté individuelle et de la souveraineté leurs valeurs. Nous devons nous unir pour affronter les forces, qu’elles viennent de l’extérieur ou de l’intérieur, du Sud ou de l’Est, qui menacent régulièrement ces valeurs et qui veulent effacer les frontières, les cultures, la foi et les traditions qui font ce que nous sommes.

Si ces forces ne rencontrent aucune résistance, elles saboteront notre courage, saperont notre esprit et affaibliront notre volonté de nous défendre ainsi que nos sociétés. Mais tout comme nos ennemis du passé l’ont appris ici, en Pologne, nous savons que ces forces sont condamnées à échouer si nous voulons qu’elles échouent. Et, en effet, nous voulons qu’elles échouent. Ils ne sont pas seulement condamnés parce que notre alliance est solide, nos pays endurants et notre puissance sans égale, même si tout cela est vrai. Nos adversaires sont condamnés parce que nous n’oublierons jamais qui nous sommes et si nous n’oublions pas ce que nous sommes, nous ne pouvons pas être battus. Les Américains n’oublieront jamais, les nations d’Europe n’oublieront jamais.

Nous sommes la communauté des nations la plus dynamique, une communauté telle que le monde n’en a jamais connue. Nous écrivons des symphonies, nous innovons, nous célébrons nos anciens héros et tenons à nos traditions et coutumes. Nous cherchons toujours à explorer et à découvrir de nouvelles frontières. Nous récompensons le génie, nous progressons par l’excellence et nous chérissons les œuvres d’art qui nous inspirent et honorent Dieu. Nous protégeons l’état de droit, la liberté d’expression […] Et par dessus tout, nous plaçons la dignité de toute vie humaine et protégeons le droit de toute personne et partageons l’espoir de toute âme de vivre librement. C’est ce que nous sommes, c’est ce qui nous lie ensemble comme nations, comme alliés et en tant que civilisation.

Ce que nous avons, ce dont nous avons hérité de nos ancêtres n’a jamais existé dans une telle mesure avant et si nous échouons à le préserver, cela n’existera plus jamais. Donc, nous ne pouvons pas nous permettre d’échouer. Nos citoyens n’ont pas obtenu la liberté ensemble, n’ont pas survécu aux horreurs ensemble, n’ont pas repoussé le mal ensemble pour finalement perdre notre liberté à cause d’un manque de fierté et de confiance dans nos valeurs. Nous n’avons jamais reculé et nous ne reculerons jamais. »

 

03:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Voilà du Trump comme on l'aime !
On comprend mieux la haine inouïe que lui vouent les forces dites "progressistes", c'est à dire les forces de la décadence qui n'ont qu'un seul but la disparition de la race blanche dans le métissage de masse!

Puisse-t-il trouver ce niveau de profondeur pour dialoguer avec Poutine qui pense pareil ! Le monde blanc doit se retrouver et s'unir partout : Europe, Russie, Amérique du Nord, Argentine, Australie, etc…au-delà de toute autre considération, et prendre conscience de sa singularité irremplaçable !

Écrit par : dirk | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Trump ou le retour de l' Occident .
Occident haï par les " bolchéviques " rebaptisés " mondialistes "et " progressistes" , avec leurs hommes de main islamiques .
Sur le site du Figaro , cette question honteuse : " Faut-il inviter Trump aux cérémonies du 14 juillet " ?

Écrit par : anonyme | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

"la bureaucratie" , je suppose que Trump ciblait avec prudence l,état profond US , quant au terrorisme islamique certains de ses prédécesseurs ne sont pas pour rien dans la montée de ce terrorisme .
quant aux européens , envahis et incapable de se défendre , ils se laissent doucement mais sûrement violenter et acceptent avec résignation leur future soumission à l,islam.
salutations.

Écrit par : parvus | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

un seul mot, bravo!

Écrit par : pierre | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.