Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2017

Attentat islamiste de Barcelone. Julian Cadman, 7 ans, le petit Australien disparu, est décédé à l'hôpital.

XVM8cf6d2c2-85cd-11e7-8e6f-d9a52f727f3c.jpg

DRAME - L'appel à témoins de son grand-père avait fait le tour d'internet. Julian Cadman, le petit Australien de 7 ans qui avait disparu après l'attentat de Barcelone, fait partie des victimes.

Les autorités catalanes annoncent ce dimanche avoir identifié trois autres victimes. Parmi elles, un jeune garçon australien, qui a également la nationalité britannique. Un signalement qui correspond à l'enfant qui avait été porté disparu et dont l’avis de recherche lancé par son grand-père sur Facebook avait fait le tour du monde. La famille du jeune garçon a confirmé la terrible nouvelle à la BBC.

 

Selon les médias britanniques et australiens, Julian Cadman se promenait avec sa mère sur les Ramblas de Barcelone, jeudi, quand la fourgonnette a foncé sur la foule, faisant 14 morts et plus de cent blessés. Sa maman, Jom, avait rapidement été identifiée, hospitalisée dans un état critique. Son père, qui était resté en Australie, avait immédiatement fait le voyage jusqu’en Espagne après l’attaque jeudi soir.

NdB: Lui et tous les  morts si innocents arrachés à la vie par l'abomination de Daesh  n'ont pas besoin de bougies ni de peluches. Ils ont besoin de justice. De celle des hommes et de celle de Dieu. Pour qu'ils reposent paix.

 

 

04:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

L'intelligence, la joie de vivre inondent le visage de ce petit garçon dont la vie n'a aucune importance pour les ordures qui dirigent l 'Europe.
Ce n'est pas comme la vie d'une antifa aux Usa , haineuse, imbécile ou corrompue qui n'a pas été victime d'un attentat mais d'un acte criminel isolé. Cette antifa avait le loisir de cesser de pourrir la vie de ses opposants politiques. Le pauvre petit lui n'avait aucune possibilité d'échapper à un sort horrible dont les antifas, police occulte de nos dirigeants mondialistes, sont co - responsables.
La photo de ce petit , à terre, et même lorsqu 'il était vivant, a été censurée par les médias français, au contraire de celle du petit kurde tué par la bêtise et la rapacité de son père.
Les photos des victimes à terre à Barcelone ont été censurées, au nom de " la pudeur " , au contraire de celle du petit kurde et de celles d'enfants victimes, soi - disant, de Al Assad.
Mais quelles ordures nos dirigeants !
Nous sommes en danger !

Écrit par : anonyme | 21/08/2017

"Ils n'auront pas notre haine" entend-on bêler sur tous les lieux des carnages musulmans ! Qu'est qu'il leur faut à tous ces émasculés ?
Moi, ils ont la mienne, froide et déterminée !

Pauvre gamin Julian ! Repose en paix !
Nous pensons à toi et nous n'oublierons jamais !

Écrit par : dirk | 21/08/2017

que ce petit , ainsi que toutes les autres victimes reposent en Paix .
pas un seul des élus européens reprendra la virile parole de Poutine" mon job est de les buter et à Dieu de les juger".
j,imagine la réaction indignée des zozos avec leur bougie , peluche . . . " halte au fascisme , nous n,avons pas de haine" et autres niaiseries du même tonneau . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 21/08/2017

Gaëlle, je suis évidemment d’accord à 100% avec vous quand vous rappeler que les victimes n’ont pas besoin de bougies ni de peluches ! Les merdiats, comme les autorités politiques mettent en avant ces objets pour détourner l’attention et la colère des familles des victimes et plus généralement de la population qui a encore les yeux ouverts et un cerveau pour réfléchir, car les vrais coupables ce sont eux :
- Les merdiats qui font une honteuse propagande pour faire venir tous ces immigrés,
- Les autorités politiques vendues au mondialisme qui organisent le génocide des peuples européens pour les remplacer par ces immigrés !

Écrit par : abad | 21/08/2017

Les commentaires sont fermés.