Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2017

Le champion du monde du 800m Pierre-Ambroise Bosse violemment agressé en Gironde

7185039_bosse-mars_1000x625.jpg

Le champion du monde du 800m Pierre-Ambroise Bosse violemment agressé en Gironde

>Région>Aquitaine|C.Si.|30 août 2017, 20h54 | MAJ : 30 août 2017, 21h27|4
 

 Pierre-Ambroise Bosse est réputé pour ses facéties en dehors de la piste.

 
 
AquitainePierre-Ambroise BosseGirondeagressionMondiaux d'athlétisme
 

Alors que les agresseurs de l'athlète français sont toujours en fuite, Bosse a annoncé la fin immédiate de sa saison. Il souffre notamment de multiples fractures au visage.

Trois semaines après son sacre aux Mondiaux de Londres, Pierre-Ambroise Bosse a été victime d'une agression dans la nuit de dimanche à lundi près de Bordeaux (Gironde). Le Français l'a annoncé mercredi soir sur son compte Facebook.
 

«Samedi dernier j'ai été victime d'une violente agression suite à un mouvement de foule, a expliqué le champion du monde du 800 mètres. Trois individus m'ont sauvagement agressé. Les conséquences : multiples fractures au visage, de nombreux jours d'ITT (Interruption totale de travail), préjudice moral inqualifiable». Celui qui est devenu la nouvelle coqueluche de l'athlétisme français annonce la fin immédiate de sa saison, alors qu'il devait se rendre au Décanation à Angers (Maine-et-Loire). «Moi qui ai toujours aimé les gens, j'en aime trois de moins aujourd'hui», a-t-il conclu.

 

 

 

 
Une enquête en cours

Selon Sud Ouest, les faits se sont déroulés aux environs de quatre heures du matin, sur le parking d'un casino de Gujan-Mestras. En vacances dans sa région natale, le tout récent champion du monde du 800 mètres aurait été interpellé par plusieurs individus lui demandant de faire une photo à ses côtés, ce qu'il accepte. Alors qu'il remontait dans son véhicule, le ton serait monté et il aurait fait marche-arrière. C'est alors qu'il aurait été roué de coups au visage et sur le corps.

 

Toujours selon Sud Ouest, il se serait vu diagnostiquer une ITT de 5 jours. Alors que ses agresseurs sont toujours en cavale mercredi soir, une enquête a été ouverte par la gendarmerie après dépôt d'une plainte. Une confirmation des circonstances de l'incident n'a pu être obtenue dans un premier temps mercredi soir auprès du parquet de Bordeaux ou de la gendarmerie.

 

 

 

 

  leparisien.fr
 
 

22:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Bon : n’aurait-il croisé sur son chemin des Chances-Pour-La-France ?

Écrit par : abad | 30/08/2017

Répondre à ce commentaire

Trois contre un, c'est généralement une signature connue de l'identité des agresseurs !
Que ce grand champion se rétablisse rapidement ! Cette agression est ignoble et touche un jeune qui a émerveillé les Français dernièrement, non seulement par sa performance sportive, mais aussi par sa personnalité attachante et bien sympathique.

Écrit par : dirk | 31/08/2017

Répondre à ce commentaire

je ne pense pas que les agresseurs auraient tenté le coup avec un boxeur PL mondialement connu .
j,espère que ce jeune homme se remettra rapidement .
connu pas connu , ce pays est devenu le champion de l,insécurité permanente .
salutations.

Écrit par : parvus | 31/08/2017

Répondre à ce commentaire

Un des agresseurs "bien connu des services de police…" a été arrêté. Son nom n'a pas été communiqué, ce qui en soi est un aveu classique sur l'origine de ces racailles, au nom bien sûr du "fopastigmatiser". Toujours la censure !

Écrit par : dirk | 02/09/2017

Répondre à ce commentaire

sur les premières vidéos du 800m, il me semblait qu'il y avait des coureurs noirs, or il n'en avait plus sur la dernière vidéo vue hier... Bizarre?

Écrit par : Gaëlle Mann | 03/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.