Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2017

Agressé par un député LREM, le cadre du PS Boris Faure en «soins intensifs»

 

-

 
 

L'état du premier secrétaire de la fédération des Français de l'étranger du PS, frappé à coups de casque de moto par un député LREM, s'est rapidement dégradé. Sa famille a fait savoir que Boris Faure avait dû être opéré en urgence.

«Les médecins ne se prononcent pas à ce stade sur les suites pour son état de santé», a fait savoir dans un communiqué le Parti socialiste (PS), après l'agression de Boris Faure, premier secrétaire de la fédération des Français de l'étranger du parti. Ce dernier aurait été victime, lors d'une rixe, de coups de casque de moto assénés par le député de La République en marche (LREM) M'jid El Guerrab, le 30 août dernier. La famille du responsable socialiste a fait savoir que Boris Faure avait été placé en soins intensifs, où il reste sous surveillance des médecins.

A la suite du PS, LREM a condamné cet acte de violence. «Si les circonstances de cette altercation doivent encore être précisées, aucun comportement ne saurait justifier des actes de violence», a fait savoir le parti d'Emmanuel Macron.

 

Le  «condamne fermement» l'agression d'un de ses membres par un élu macroniste à 
➡️ https://francais.rt.com/france/42646-ps-condamne-fermement-agression-macroniste 

  •  

Selon un témoin, cité par l'hebdomadaire Marianne, une vive discussion opposant Boris Faure et M'jid El Guerrab ayant dégénéré, ce dernier aurait asséné deux coups de casque de moto sur la tempe du responsable socialiste. La situation a dérapé après que Boris Faure aurait traité le député LREM d'«imposteur», de «communautariste de merde», ainsi que de «sale arabe».

M'jid El Guerrab, auteur des coups, veut porter plainte

Contacté par l'AFP, M'jid El Guerrab a reconnu un geste violent, tout en affirmant avoir réagi à des insultes racistes et, lui aussi, à une «agression physique». «Je m'excuse pour la violence du geste», a-t-il déclaré à l'agence. Et de donner sa version : «Je n'ai jamais agressé de mon propre fait Monsieur Faure. Je me suis défendu après qu'il m'a attrapé le poignet, pour qu'il le lâche. La seule chose que je tenais était mon casque de moto.» Tandis que Boris Faure reste à l'hôpital, M'jid El Guerrab a affirmé qu'il s'était vu prescrire six jours d'ITT et fait savoir son intention de porter plainte pour agression.

Lire aussi : «Hors de lui», un député LREM frappe à coups de casque un responsable socialiste en plein Paris

01:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Racaille j'étais, racaille je suis et racaille je reste !
Chassez le naturel et il revient au galop !

Écrit par : dirk | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

Entre la diversité et la socialoperie...

Écrit par : téléphobe | 02/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.