Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2017

Argenteuil : “Mamie Tricot”, 73 ans, violemment agressée à coups de balai

7369563_5f2f7608-bff4-11e7-ba85-46945051ad9d-1_1000x625.jpg

Par 
Auteur
/ Vendredi 3 novembre 2017 à 10:463
Photo © XAVIER VILA/SIPA
 

Agression. Argenteuil est sous le choc. Sa “Mamie Tricot”, du nom de cette retraitée de 73 ans qui, pour joindre les deux bouts malgré sa petite retraite, vend ses tricots dans la rue, a été violemment agressée dans la rue.

Nos confrères du Parisien rapportent cette terrible nouvelle. “Elle est assise là contre le mur du magasin, sur sa chaise, avec son autoradio, sa poussette et ses cabas plein de pelotes de laine” narre le quotidien. Elle, c'est une retraitée de 73 ans, surnommée “Mamie Tricot”. Elle vend ses créations, car elle n'arrive pas à  ivre avec sa petite retraite. Mais un matin, rien ne se passe comme prévu pour Mamie Tricot. “Un homme l’a agressée à coups de balai. Sans raison particulière, l’homme lui a asséné deux coups, un à l’oreille et à l’autre à l’épaule” explique le Parisien, qui révèle que la police municipale est très vite arrivée sur les lieux.

 
 

“La mamie a été emmenée au poste pour déposer une plainte avant d’être conduite à l’unité médico-judiciaire” explique également le journal. L'agresseur a été interné en hôpital psychiatrique.

Elle n'a que deux euros pour vivre

L'article précise également que Mamie Tricot a de très faibles revenus, d'où l'obligation pour elle de vendre ses tricots. “Après avoir payé toutes ses factures, le loyer, la mutuelle, il lui reste à peine plus de 2 € pour vivre”.

 

Valeurs actuelles

NdB: La pauvre, elle ne faisait aucun mal. C'est horrible de lire  ce fait-divers.  Voilà la France en 2017, la France si généreuse envers les immigrés qui lui crachent dessus...

Et maintenant, que va devenir Mamie Tricot? 

 

 

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Gaelle : pour la bien pensance et ses collabos , Mamie tricot a le grand tort d,être de souche , et en plus venir montrer sa précarité au grand jour , c,est insupportable, car la compassion ne doit être réservée seulement qu,aux clandos/réfugiés .
cette pauvre femme frappé par une ordure, ( automatiquement dérangé) , d,ailleurs il n,y a plus que çà dans ce pays, ne sera pas soutenue par les féministes , bien plus occupées ailleurs .
salutations.

Écrit par : parvus | 04/11/2017

Répondre à ce commentaire

cette histoire de "harcélemnt" est débile...on ne parle pas des femmes harcelées par des lesbiennes...! , , et des "allumeuses" qui font le bonheur des bureaucrates...., que cache tout ce "cinéma" ?. ......GAUTHIER MICHEL

Écrit par : gauthier michel | 06/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.