Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2017

Montpellier : un étudiant de 20 ans poignardé à mort par un Algérien qui sortait de prison pour meurtre (MàJ) Par Koba le 04/11/2017

 

13h57

04/11/17

« C’est terrible et c’est en même temps complètement absurde. » Quelques heures après la mort jeudi soir, en plein cœur de l’Écusson, d’un étudiant de 20 ans, les enquêteurs semblaient vendredi encore abasourdis : d’un côté, un mobile dérisoire, et de l’autre, un geste d’une violence extrême, aux conséquences fatales.

Le ton est monté entre Joachim, étudiant en géographie, et un Algérien de 29 ans.

Midi Libre


03/11/17

Le meurtrier présumé de l’étudiant de 20 ans, poignardé à mort jeudi vers 22h dans la rue Saint-Guilhem, devant la supérette située à l’angle de la rue de la Valfère, dans l’Écusson à Montpellier est âgé de 29 ans. Il n’est pas né en France.

Formellement identifié dans la nuit grâce à la caméra de vidéosurveillance de la supérette et au fichier des personnes déjà condamnées, il est déjà connu de la justice, notamment pour homicide volontaire.

En effet, il a été condamné en 2013 à dix ans de réclusion criminelle par la cour d’assises des Hauts-de-Seine et il avait été récemment libéré après avoir purgé une partie de sa peine.Il était venu s’installer à Montpellier, dans un appartement du Plan Cabanes, proche du cours Gambetta, où il a été interpellé ce vendredi à l’aube.

Outre sa condamnation pour meurtre, son casier judiciaire en mentionne d’autres, très nombreuses et notamment des délits de violences volontaires avec arme sur la voie publique.

e-metropolitain.fr

 Merci à sterling roswell

NdB: ... et il été libéré avant 2023! Qui peut comprendre, sinon les complices qui paradent dans les tribunaux d'une justice pourrie ?

00:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Le premier coupable est Sarkozy avec sa loi supprimant la "double peine", interdisant d'expulser dans son pays les assassins qui sortent de prison.

Écrit par : PL | 05/11/2017

Répondre à ce commentaire

la justice libère avant la fin de la peine , pour faire de la place , vu que les prisons sont saturées , d,autre part cet individu aurait du être immédiatement expulsé au sortir de sa cellule .
pas d,amalgame , répondront en coeur nos bisounours et autres gauchos.
salutations.

Écrit par : parvus | 05/11/2017

Répondre à ce commentaire

la France "accueille" toutes les tares du monde...les hôpitaux psy de jour en sont pleins... , la faute aux gouvernants criminels....un fascisme déguisé....GAUTHIER MICHEL

Écrit par : gauthier michel | 05/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.