Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2017

Sergent SMET (65-04)

(merci à Dirk)

00:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

une France disparue . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 09/12/2017

Bien sûr que Johnny a été "pistonné" ! …mais au moins, il ne s'est pas fait réformer, ce qui lui aurait été facile. C'est en connaissance de cause qu'il a prêté sa notoriété à ce petit film de propagande de l'armée. Le service militaire lui fit le plus grand bien, il lui permit de côtoyer ceux de sa génération, dans un contexte différent de celui de ses concerts. Il en avait souvent la nostalgie.
On imagine mal un autre que lui se prêter à ce montage sans se faire houspiller par la caste pré-soixante-huitarde (celle de "Peace & Love")
De même, pas une voix n'a osé s'élever contre cette grande croix qu'il portait ostensiblement sur la poitrine, de manière très visible !

Écrit par : dirk | 09/12/2017

Les commentaires sont fermés.