Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2017

RÉÉDITION DES PAMPHLETS ANTISÉMITES DE CÉLINE : LE GOUVERNEMENT VEUT DES GARANTIES

louis-ferdinand_celine_1932-768x614.jpg

L.-F. Céline en 1932

LU DANS LA PRESSE
|
PUBLIÉ LE 14 DÉCEMBRE 2017

#ACTU #CELINE - 

Lucette Destouches a finalement changé d'avis très récemment et donné son feu vert à leur réédition. Un revirement qui a notamment suscité mardi une mise au point de Pierre-André Taguieff et Annick Duraffour, auteurs de Céline, la race, le juif (Fayard), sur le site du Crif.
 

Publié le 14 décembre 2017 dans L'Express

C'est une lettre qui pourrait faire du bruit. Selon nos informations, mardi 12 décembre, Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), un organisme qui dépend du Premier ministre, a écrit à Antoine Gallimard pour lui demander des "garanties" à propos de la réédition des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline, annoncée quelques jours auparavant. La maison d'édition envisage en effet de publier Bagatelles pour un massacreL'Ecole des cadavres et Les Beaux draps, en mai 2018, en un gros volume intitulé Ecrits polémiques. 

"Lever des inquiétudes"

"Dans un contexte où le fléau de l'antisémitisme doit être plus que jamais combattu avec force, les modalités de mise à disposition du grand public de ces écrits doivent être réfléchies avec soin", écrit notamment le délégué interministériel à l'éditeur, avant de poursuivre: "La qualité de l'appareil critique qui les accompagne, et notamment sa capacité à éclairer le contexte historique et idéologique de leur production, ainsi que le décryptage des biais de l'auteur et des erreurs factuelles contenues sont dès lors déterminants."

Et de conclure: " Afin de lever les inquiétudes que fait naître à cet égard le calendrier serré annoncé, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m'éclairer sur les conditions d'élaboration de cette édition critique et sur les mesures prises pour en garantir la scientificité et la pluridisciplinarité." 

Comment réagira Gallimard ?

Cette lettre envoyée par la Dilcrah en amont d'une publication est une première. "Il ne s'agit en aucun cas de s'ériger en censeur, mais uniquement de s'assurer que cette édition offrira toutes les garanties nécessaires, précise Frédéric Potier, contacté par L'Express. Nous avons été alertés ces derniers jours par des associations comme le Crif ou la Licra, qui nous ont rappelé que ces pamphlets étaient des textes de haine. Après consultation de notre Conseil scientifique, présidé par Dominique Schnapper et dans lequel siège notamment Pierre-André Taguieff, spécialiste de Céline, nous avons décidé de prendre contact avec Gallimard. Nous agissons en l'occurrence comme un lanceur d'alerte." 

Lire l'article en intégralité

Le Crif vous propose :

18:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Si j'ai bien compris la haineuse 'Duraffour', ces trois ouvrages sont indispensables ;o)

Écrit par : téléphobe | 14/12/2017

Annick Duraffour…c'est un gag ? :-)))

Écrit par : dirk | 14/12/2017

On pouvait déjà trouver ces ouvrages "sous le manteau" (je les possède depuis longtemps), mais maintenant chacun pourra lire celui qu'on présente parfois comme le plus grand écrivain français du siècle dernier. A lire à tout prix, Céline ne ressemble à rien d'autre dans toute la littérature depuis Rabelais.
Et merde à la Licra et au Crif !

Écrit par : dirk | 15/12/2017

Céline , un grand écrivain , ses ouvrages sont évidemment à lire et à conserver dans sa bibliothèque .
salutations.

Écrit par : parvus | 15/12/2017

Les commentaires sont fermés.