Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2018

Trump salue les signes de détente entre les deux Corées et se dit prêt à s'entretenir avec Kim

960x614_president-americain-donald-trump-dit-pret-entretenir-leader-nord-coreen-6-janvier-2018.jpg

 

ETATS-UNIS Le président américain s’est dit prêt samedi à s’entretenir avec le leader nord-coréen, exprimant l’espoir que les discussions prévues entre Pyongyang et Séoul sur les JO pourraient faire baisser les tensions…

 

 — 

 

Le président américain Donald Trump s'est dit prêt à s'entretenir avec le leader nord-coréen le 6 janvier 2018. — Chris Kleponis/NEWSCOM/SIPA

Il souffle le chaud et le froid. Le président américain, Donald Trump, s’est dit prêt samedi à s’entretenir avec le leader nord-coréen Kim Jong-Un, exprimant l’espoir que les discussions prévues entre Pyongyang et Séoul sur les JO pourraient engager une désescalade.

>> A lire aussi : J'ai «un plus gros bouton nucléaire» que toi, lance Trump à Kim Jong-un

Cette déclaration de Donald Trump tranche avec sa rhétorique volontiers belliqueuse à l’égard de Kim Jong-Un, avec lequel il a engagé ces derniers mois une joute verbale au fil des tests nord-coréens de missiles et de charges nucléaires.

Un échange téléphonique possible entre les deux dirigeants

« Je crois toujours aux discussions », a déclaré le président américain depuis la résidence présidentielle de Camp David, interrogé sur la possibilité d’un échange téléphonique avec le leader nord-coréen. « Je le ferai bien sûr, je n’ai aucun problème avec ça », a-t-il ajouté, tout en soulignant que cela ne pourrait se faire sans conditions préalables.

Donald Trump a salué les récents signes de détente dans la péninsule coréenne, marqués par la participation « vraisemblable » d'athlètes nord-coréens aux ​JO d'hiver en Corée du Sud, et a dit espérer que les discussions prévues entre les deux pays iraient « au-delà du simple cadre sportif. Je veux vraiment que cela marche entre les deux pays, j’aimerais les voir participer aux jeux Olympiques et les choses pourraient peut-être continuer à partir de là », a-t-il expliqué.

Trump veut « arriver à une solution très pacifique »

Le président américain s’est au passage attribué les mérites de ce dégel, conséquences de ses « déclarations fortes » contre Kim Jong-Un. Il dit espérer « arriver à une solution très pacifique ». « Si quelque chose peut ressortir de ces discussions, cela serait magnifique pour toute l’humanité », a conclu Donald Trump. « Au moment opportun, nous nous impliquerons » dans ces discussions, a-t-il assuré.

Le représentant nord-coréen au Comité international olympique (CIO), Chang Ung, avait annoncé plus tôt samedi que la Corée du Nord « participera vraisemblablement » aux jeux Olympiques qui se tiendront à Pyeongchang du 9 au 25 février, selon des propos relayés par l’agence de presse japonaise Kyodo.
Washington et Séoul ont convenu également de reporter après les jeux Olympiques leurs manœuvres militaires annuelles qui suscitent à chaque fois des crispations dans la péninsule.

20minutes

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

J'aimerais que Trump lève les sanctions contre la Russie qu'il a aggravées depuis son arrivée à la Maison Blanche...et tienne ses promesses d'entente avec Poutine qui n'a jamais caché sa bonne volonté. Il n'est plus crédible sur rien et me déçoit de plus en plus. Il devient difficilement défendable sur le plan international et géopolitique où il est d'une incompétence stupéfiante.
Problème : qui d'autre pour l'instant ?

Écrit par : dirk | 07/01/2018

Répondre à ce commentaire

J'aimerais que Trump lève les sanctions contre la Russie qu'il a aggravées depuis son arrivée à la Maison Blanche...et tienne ses promesses d'entente avec Poutine qui n'a jamais caché sa bonne volonté. Il n'est plus crédible sur rien et me déçoit de plus en plus. Il devient difficilement défendable sur le plan international et géopolitique où il est d'une incompétence stupéfiante.
Problème : qui d'autre pour l'instant ?

Écrit par : dirk | 07/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.