Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2018

«L'homosexualité est une abomination» : la Cour de cassation annule la condamnation de Boutin

5a54fe6309fac2df1a8b4567.jpg

 

 

© Yves Herman Source: Reuters
Christine Boutin en 2012
 

La Cour de cassation a annulé la condamnation pour «provocation à la haine ou à la violence» de Christine Boutin, qui avait qualifié l'homosexualité «d'abomination». L'ancienne ministre s'est réjouie de cette décision sur les réseaux sociaux.

Christine Boutin, qui avait été condamnée à 5 000 euros d'amende le 18 décembre 2015 par le tribunal correctionnel de Paris pour «provocation publique à la haine ou à la violence» envers les personnes homosexuelles, a vu son jugement être cassé par la Cour de cassation le 9 janvier. «Le propos incriminé, s’il est outrageant, ne contient néanmoins pas, même sous une forme implicite, d'appel ou d'exhortation à la haine ou à la violence à l’égard des personnes homosexuelles», a estimé la haute juridiction, qui n'a pas non plus ordonné de nouveau procès.

Dans un message posté sur Twitter, l'ancienne ministre et présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate s'est félicitée de cette décision. «La plus haute juridiction française vient ainsi de confirmer que les libertés d’expression et de conscience existent toujours en France», a-t-elle affirmé. 

 

La C. Cass a cassé et annulé les condamnations, me concernant, du TGI et de la C.Appel de Paris pour avoir cité l’Ancien Testament . La plus haute juridiction française vient ainsi de confirmer que les Libertés d’Expression et de Conscience existent toujours en France

  

Dans un entretien à la revue Charles, paru en avril 2014 sous le titre «Je suis une pécheresse», Christine Boutin affirmait : «L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné.»

Dans un jugement en appel ayant eu lieu en novembre 2016 sur cette même affaire, Christine Boutin avait également été condamnée à verser 2 000 euros de dommages et intérêts aux associations Mousse, Le Refuge et Inter-LGBT (Lesbienne, gay, bi et trans) qui s'étaient constituées parties civiles.

 Pasionaria de la droite conservatrice et catholique, Christine Boutin, 73 ans, a mis fin en octobre à 40 ans de carrière politique.

Lire aussi : «Dégueulis d’accusations» : Boutin s'insurge contre #Balancetonporc et défend la «grivoiserie»

00:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Lorsque vous proférez la moindre parole politiquement incorrecte par référence à l'idéologie dominante, vous êtes accusé de "provocation à la haine". Ce concept flou permet tous les jugements subjectifs arbitraires et caractérise un régime totalitaire.
"Donnez moi une phrase de n’importe qui, et je le fais monter à la guillotine !" FOUQUIER-TINVILLE
La France jacobine, héritière des terroristes de la Révolution, est intrinsèquement totalitaire.
"Ce qui constitue une république, c'est la destruction totale de ce qui lui est opposé" SAINT JUST

Écrit par : dirk | 10/01/2018

Répondre à ce commentaire

tant mieux et bravo pour cette décision , le "principe" d homosexualité est abominable , pitié pour les homos , qu ils se soignent et arretent...Dieu leur pardonnera . GAUTHIER MICHEL 13

Écrit par : gauthier | 10/01/2018

Répondre à ce commentaire

C'est plutôt une bonne nouvelle; mais elle n'est pas dénuée d'arrière pensée politique: si ces paroles avaient été prononcées par Marine, celle-ci aurait été lourdement condamnée! Tandis que Boutin ayant abandonner la politique, on peut la laisser dire ce genre de choses pour faire croire qu'il existe encore une liberté d'expression qui, en réalité n'existe plus!

Écrit par : abad | 10/01/2018

Répondre à ce commentaire

L'expression d'abomination à propos de l'homosexualité est biblique, le Christ n'en a rien dit mais Saint Paul si.
Cette notion s'est transmise aussi avec l'islam car les civilisations anciennes avaient à se "préserver" de ses hommes manquant de virilité et donc incapables de fonder une famille pour perpétuer le groupe. Ce n'est que récemment que l'homosexualité est tolérée voire même institutionnalisée mais que le radicalisme revienne à dominer et les "gays" seront à nouveau persécutés comme dans toute l'histoire de l'humanité. Dans les grandes villes, on peut vivre toutes les déviances et de nos jours ont démontre rationnellement que les homosexuels sont des anomalies dès leur enfance et non des coupables volontaires, si du moins ils ne peuvent vraiment pas avoir d'attirance pour l'autre sexe.
Madame Boutin est peut-être sincère, elle occupe ainsi le créneau d'un certain conservatisme aveugle, en démocratie, ça rapporte des voies. Mais avec Marine Le Pen et son ex copain Philippot, nous sommes au contraire en face d'une société laxiste qui n'ose condamner les déviances.
En conclusion, c'est une grande épreuve psychologique de ressentir des attirances minoritaires, nous devons l'admettre tout en gardant une société morale propre, la marge ne doit pas déborder

Écrit par : Leblond | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

vu que cette citation "abomination" est inscrite dans l,ancien testament , pourquoi donc ces assocs ne s,en prennent pas directement à la source , en réclamant un autodafé de l,ancien testament ??? quelle bande de charlots peureux. . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

on peut aimer des enfants , les serrer contre nous...SANS etre pédophile , on peut aimer une personne du méme sexe ,avoir pour elle beaucoup d affection , le , la , serrer contre nous (aimer son prochain ) , , tout en étant conscient que ce domaine du sentiment , qui est louable ! , n a RIEN à voir avec des gestes ou actes monstrueux ! . GAUTHIER MICHEL 13009

Écrit par : gauthier | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.