Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2018

Changer le nom de FN ? – Pour Gilbert Collard : “Même si on s’appelait “la baie des anges”, on nous stigmatiserait”

Gilbert-Collard-600x300.jpg

 

 
 
 
 

11/01/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Faut-il changer le nom de FN ? Cette question fait, en tout cas, partie du questionnaire envoyé aux 51.000 adhérents à jour de cotisation et devrait être l’un des points importants traité lors du prochain congrès du parti qui se tiendra en mars prochain.

Si la présidente du FN a plaidé dimanche dernier dans l’Orne en faveur de ce changement de nom, cette perspective irrite Jean-Marie Le Pen qui a notammé déclaré : “On peut légitimement douter des résultats de la consultation qui, selon les sources, sont majoritairement hostiles à ces changements“.

De son côté, Gilbert Collard a émis des doutes sur l’efficacité de ce changement :

Je suis très paradoxal. J’ai été le premier à dire qu’il fallait changer de nom. Et puis maintenant j’en arrive à me dire que ça ne servira strictement à rien. Je pensais que changer de nom favoriserait le processus de dédiabolisation et puis je me rends compte que de toute manière, quel que soit notre nom, même si on s’appelait “la baie des anges”, on nous stigmatiserait.

02:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Je propose un nouveau nom : "Front Racial" ;o)

Écrit par : téléphobe | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

Absolument d,accord avec Me Collard , changer de nom ou de logo ne sert à rien, car ceux qui hésitent à voter FN se diront , oui, ils ont changé l,enveloppe , mais pas le contenu.
pour moi il faut continuer le combat sous le même "drapeau".
seules les idées comptent .
salutations.

Écrit par : parvus | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il n'a pas tort ! De toute manière, avec Marine, le parti restera un parti "lepéniste", ce qui ne changera pas grand chose dans l'opinion publique. Ce n'est d'ailleurs pas le nom du parti qui importe le plus, mais sa nouvelle ligne politique qui doit impérativement être recentrée sur les questions identitaires après le départ du gourou Philippot. Elle doit évoquer le GR et l'islamisation galopante du pays, sinon elle ne sert à rien !
Marine doit également revoir de fond en comble la question de l'euro et du maintien ou non dans l'UE, sujets sur lesquels rien n'a changé depuis son fameux débat télévisé (on n'y comprend toujours rien !).

Écrit par : dirk | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Collard a eu l'intelligence de reconnaître son erreur.
La " dédiabolisation " a été une erreur car c'était admettre que le FN était le Diable conformément aux accusations mensongères du système. Elle a conduit à virer des gens de valeur et semer la zizanie.
La nouvelle appellation envisagée " Nouveau Front " est loin d'être heureuse. Elle sonne mal à l'oreille, dure à prononcer ( prononcer front après veau n'est pas aisé, essayez de le prononcer, cela fait penser aux chaussettes de l'archiduchesse) , conduit à dire naturellement " nouveau Franc ".
Il fallait au contraire dénoncer la diabolisation et dire le pourquoi de cette diabolisation.

Écrit par : anonyme | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Marine et sa cage aux folles doivent dégager et laisser la ^place à la tendance dure identitaire !
N' oublions jamais le débat lamentable où elle s' est étalée et confirmé qu' elle faisait le jeu de macrondelle et de l' oligarchie mondialiste au même titre que Méchantcon , le fourbe maçonnique
Sa nièce , pourtant bien plus intelligente et plus dure , ne ferait pas l' affaire !

Écrit par : marcel | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.