Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2018

L’université de Paris 8 à Saint-Denis occupée par des clandestins

refugies-universite-paris_5a70c3a6488c7b0c638b4567-600x450.jpg

UEH-W332.jpg

 

 
 
 
 

06/02/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Depuis le 30 janvier, une centaine d’immigrés clandestins occupent une partie des locaux de l’université Paris VIII à Saint-Denis, défendus bec et ongle par un collectif formé d’étudiants militants. Ces derniers prétendent s’inscrire dans les valeurs de l’établissement surnommé « l’université-monde ».

Le collectif, qui parle au nom des immigrés, a fait savoir que la proposition de relogement ne serait pas acceptée car : « Nous avons fui des prisons, comme en Libye, et le lieu que vous proposez nous remémore les prisons».

« Les exilés du bâtiment A » comme ils se nomment eux-mêmes accusent également le gouvernement d’avoir : « déporté un grand nombre de personne ces derniers temps ».

Les revendications vont plus loin : le collectif a publié une tribune dans Libération dans laquelle il exige, à grand renfort d’écriture inclusive, la fin de la distinction entre réfugiés politiques et migrants économiques ainsi que l’abrogation du règlement de Dublin qui doit entraîner, lorsqu’il est appliqué, le renvoi d’un immigré dans le pays dans lequel il s’est enregistré lors de son entrée dans l’UE.

 

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

L'appellation "collectif" exprime parfaitement le bolchevisme de ces "étudiants militants". Le pouvoir macronien complice ferme les yeux. Il est d'accord sur le fond avec ces pouilleux !

Écrit par : dirk | 06/02/2018

Répondre à ce commentaire

ces pseudos étudiants sont de véritables traîtres , doublé d,idiots utiles des Mondialistes .
salutations.

Écrit par : parvus | 07/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.